La Souffre-Douleur

La Souffre-Douleur
La Voie Maltée
Porter fumé
6% alc/vol
25 IBU

Un show de boucane gustatif

Ce brassin créatif de LVM à capté mon attention et j’avais bien hâte d’y goûter. Noir et fumé est une combinaison qui habituellement arrive à me séduire.

Obscure et couverte d’une belle mousse s’accrochant au parois du verre, un peu comme le ferait la mousse d’un dessert crémeux, elle est visuellement des plus séduisante.

En bouche, une effervescence légère et agréable est présente. Le texture est crémeuse, un peu comme si on buvait un café au lait.

Au niveau des saveurs c’est complexe, expresso, chocolat noir et bien sûre les saveurs de fumé et de malt torréfiés. Le fumé penche vers des arômes tourbés et apporte à cette bien beaucoup de profondeur au niveau des saveurs. Des saveurs qui s’étirent longtemps en finale; vanille, réglisse, caramel. J’ai vraiment l’impression de savourer une sorte de dessert complexe du genre sucré salé. Quelque chose de juste assez sucré et que l’on prend le temps de savourer tout en douceur tellement que c’est bon.

Un peu comme la fumé d’un feu qui monte dans le ciel, cette bière vous fera voyager. Surtout ne pas la déguster trop froide pour vraiment multiplier le plaisir de l’expérience (10-12C)

8/10

(3 sucré, 3 amertume, 2 acidité, 4 arr.-gout, 3 rondeur et 2 pétillement)

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s