Vieille Provision

MA provision

La Vieille Provision, est une bière belge surette, sauvage et acidulée de la fameuse Brouwerij De Ranke. Elle est produite à partir des meilleurs barriques de bière de provision soigneusement sélectionnées. Elle est vieillie au moins un an dans des fûts de chêne. Cette bière sert également de base à la Cuvée De Ranke et la Kriek De Ranke. Grâce à la SAQ, hey oui, vous avez bien lu, il est possible pour plusieurs d’entre-nous de découvrir cette bière d’exception, difficilement accessible autrement.

Hypa #7

Le septième ciel!

Enfin, nous avons un peu de soleil. J’attendais une belle journée comme aujourd’hui pour ouvrir cette Hypa de la Brasserie du Bas-Canada située à Gatineau. Il s’agit s’une IPA que l’on pourrait très bien qualifier de NEIPA. C’est ma 2e expérience avec cette bière, ce printemps, je suis tombé en amour avec la #2, donc je suis vraiment excité aujourd’hui de découvri la #7. Dans cette version, c’est les houblons australiens Galaxy, Vic Secret et Enigma qui sont en vedette. Après un bon 7 km de jogging, que demander de mieux à la vie?

L’Porter Broulotte

L’Porter de mes rêves

L’Porter Broulotte est magnifique collaboration entre les excellentes microbrasseries À La Fût et Sutton Brouërie. Il s’agit d’un assemblage de L’Porter Western vieilli en fût de chêne 5 mois, avec trois souches de levures Brettanomyces et 14 mois avec la saison Broulotte, une saison houblonnée à crû mise en barrique et vieillie 5 mois. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre, mais ça risque d’être délicieux.

Crime & Châtiment

L’heure du crime

En ce samedi soir froid et pluvieux, je me gâte un peu avec ce stout impérial vieilli en fût de bourbon de la Brasserie du Bas-Canada. Cette jeune microbrasserie de Gatineau fait beaucoup parler d’elle, pour la qualité de ses bières très houblonnées. Je suis curieux de découvrir ce qu’ils peuvent faire avec unstout impérial. J’avoue me sentir un brin excité à l’idée ouvrir cette Crime & Châtiment.

Le Collabo

Une Saison en or

Pour cette 6e et dernière bière qui sera disponible ce week-end au Bottle Release de Dunham, je vous présente une collaboration avec la Brasserie de la Goutte d’Or de Paris. Ensemble, ils nous ont préparé une Saison brassée avec du sarrasin, du miel de sarrasin. Le tout est 100% fermenté avec brett drei et assemblé à une petite proportion de bière de foudre.

Ginnungagap

Un gouffre sans fond

La 5e bière du Bottle Release que je vous présente est la Ginnungaga. Elle est le résultat d’une belle collaboration entre Albion et Dunham. Il s’agit d’une pale ale anglaise 100% brett assemblée à de l’Arctic Ale (old burton ale barriquée). En cette journée grise d’automne, elle me semble un choix très approprié. Je sens qu’elle risque de bien me plaire.

Viti Vini Vici no.4

Un nectar divin

Comme 4e bière, je vous présente la 4e versions de la Viti Vini Vici. Dans ce 4e opus, nous avons une co-fermentation de bière blonde d’orge, d’avoine, de seigle et de blé, avec du moût de chardonnay de la péninsule du Niagara. Le tout est ensuite élevé en barriques pendant 9 mois. Contrairement au 5 autres bières du prochaine Bottle Release, celle-ci n’est pas le fruit d’une collaboration. En ce froid dimanche d’octobre, où les premiers flocons, discrètement se laissent découvrir, cette bière au nom latin me semble parfaitement bien approprié.

No Gogosse

Sans artifice…

Comme troisième bière du Bottle Release de Dunham, j’ai opté pour la fameuse collaboration avec Auval. Il s’agit d’un assemblage de foudres et de barriques de bières sauvages de fermentation mixte élevées en fûts. Cette collabo entre deux brasseries exceptionnelles, ce veut un hommage à leur passion commune pour les élégantes saisons, sans artifices. Ça ne devrait pas être trop mauvais.

Eis Kirschen Brett

Splendide!

Une journée grise et froide, ce n’est pas une raison pour se priver de bonnes bières. Ce soir, je me gâte un peu avec cette nouveauté de Brasserie Générale provenant de son Chai. Il s’agit d’un stout à l’avoine affiné en barrique de chêne américain avec levures Brettanomyces sur une période de 6 mois. Le tout est suivi d’une fermentation additionnelle sur cerises noires et d’une cryoconcentration. Rien de mieux pour ajouter un peu de couleur, de chaleur et de saveur à la soirée.

Nébulose

La plus belle des saisons!

Aujourd’hui, c’est fort possiblement la dernière journée vraiment chaude de 2018. Le mercure, une fois de plus a frôlé les 30 degrés. L’occasion me semble parfait pour ouvrir cette petite Nébulose de Benelux. C’est une bouteille qui est sortie au début de l’année et que je conserve précieusement depuis, attendant une belle journée comme aujourd’hui.

Il s’agit d’un assemblage de saison fermentée avec une levure maison et une saison affinée en fût de chêne avec des brettanomyces. Le tout a ensuite subit un houblonnage à crû avec des houblons alsaciens, américains et néo-zélandais. Il faut dire que lorsqu’une bière possède des levures brettanomyces, je ne me sens jamais trop pressé de la décapsuler, car les bretts poursuivent leur boulot en bouteille

KBS

This is the end…

Fidèle à mes habitudes, en cette soirée de canicule, peut-être bien la dernière de l’année, je m’ouvre une bière d’exception et forte en alcool, pour savourer pleinement ce moment. Mon choix est allé sur une bière de nos voisins du sud, que je me suis procuré pendant nos vacances de l’autre côté de la frontière. Je crois qu’il s’agit d’une des bières les plus populaire de Founders Brewing Company. La version 2018 est un stout impérial brassé avec une quantité massive de café et de chocolats, puis vieilli dans des fûts de bourbon de chêne pendant toute une année.

IPA Sure #4

Du grand Art!

Depuis le début de l’année, Pit Caribou nous présente la Série IPA Sure. Il s’agit de bières à la fois sures et houblonnées. Ma première expérience se déroule avec la version #4, une ale sure ayant fermenté sur une généreuse quantité d’ananas et de mangues. Le tout est ensuite houblonnée à froid avec du Hallertau Mittelfrüh, du Nelson Sauvin et du Saaz en feuille.

Backwoods Bastard

Toute bonne chose a une fin!

Après deux belles semaines de vacances, c’est le retour au travail. J’en profite pour ouvrir une des bières dénichées lors de mon périple chez nos voisins du sud question de me sentir encore un peu en vacances. Il s’agit d’un gros Scotch ale qui nous offre 11.2% de réconfort et qui a séjourné dans des barriques de chêne ayant contenues du bourbon.

Vanden Eynden Speyside

Chaude était la nuit!

Au loin, j’entend du Bob Marley depuis plus de 30 minutes. Ça sens le party chez les voisins. Vive l’été. Il faut dire que c’est une journée idéale. La chaleur est accablante, le vent est absent. Le temps semble arrêté. J’aimerais que ce moment dure toujours. L’occasion me semble parfaite pour cette blonde belge affinée en barriques de scotch Speyside de la Microbrasserie La Memphré. C’est vraiment le genre de bière qui risque de me plonger davantage dans la chaleur et le plaisir.

Saison Brett

Moment parfait!

Ce soir, c’est particulièrement chaud et humide. Tout es calme et nuageux. Ça sent la pluie. Mon choix se porte instinctivement vers cette Saison Brett de Riverbend. Il s’agit d’une bière forte en alcool avec ses 8% et qui devrait apporter un niveau de complexité assez intéressant, grâce à ses levures sauvages.

Porter Baltique – Cognac

Si vous payez éééééééé!

Elle se faisait attendre! Ça faisait un certain temps qu’on attendait une nouvelle version de cette fameuse série « Barils d’exception ». Cette dernière version est un assemblage de Porter Baltique et de Weizenbock élevées 9 mois en fûts de cognac. Plume serait sûrement ravi d’essayer ça!

Tête-à-tête Azacca

Que nous deux!

La jeune Microbrasserie Azimut nous offre depuis quelques semaine une toute nouvelle bière. Il s’agit de la Tête-à-tête Azacca, une pale ale monohoublon qui met en vedette, le houblon Azacca. C’est un houblon que je connais très peu, mais se sera sans aucun doute l’occasion idéale se soir, de faire sa connaissance et de découvrir toutes les facettes de sa personnalité.

Assemblage #1

L’union fait la force!

Fait inusité, nous avons de la pluie ce soir, beaucoup de pluie même. Le tout, s’accompagne d’une bonne chaleur et de beaucoup d’humidité. Mon choix ce porte donc sur une bière plus forte en alcool. Il s’agit d’un assemblage de Riverbend qui nous présente une nouvelle facette de leur triple belge fermentée en foudre de chêne. Une partie de cet assemblage est élevée en fûts de Calvados, alors qu’une autre part est houblonnée et fraîche. De la berliner weisse, s’ajoute à tout ça pour produire quelque chose de complexe.

Simplicité Volontaire

Tout simplement délicieuse!

La Simplicité Volontaire est la toute dernière bière de Champ Libre à voir le jour. Il s’agit d’une Pilsner qui s’inspire des premières lagers brassé dans la région de Plzen en République tchèque. Une généreuse dose de houblon Saaz est ici utilisé, ainsi que des copeaux de chêne pour lui apporter une petite touche de complexité supplémentaire.

La Brune des Hébrides

En pleine tourbe!

Nous avons vraiment très peu de pluie depuis le début de l’été. Jamais les pelouses n’ont été aussi jaune. Voilà qu’une nouvelle canicule s’annonce. Instinctivement, ce soir, mon choix se porte sur un assemblage de Sutton Brouërie qui se compose de leur Brune Alpine et de leur Brett Barley Wine, le tout vieilli 3 mois en barrique de Scotch Laphroaig.

Double IPA Bavaroise – Chardonnay

Plaisir d’été!

Le ciel se dégage, une grosse et longue canicule s’annonce à partir de demain. Le moment me semble parfait pour ouvrir cette Double IPA Bavaroise qui a profité d’un séjour de 5 mois en barriques de Chardonnay et auquel un houblonnage à froid d’Hallertau Blanc a été ajouté. Il s’agit d’une nouveauté disponible depuis quelques jours, uniquement chez Les Trois Mousquetaires à Brossard.

PAB

La perfection au masculin

Imaginée et brassée par les trois maîtres brasseurs amigos, de trois excellentes microbrasseries québécoises, la PAB est une bière dont le levures proviennent des fleurs ajoutées dans le bac refroidisseur (levures indigène gaspésienne). Elle a par la suite été élevée en barrique de vin rouge québécois. De souvenir je n’ai jamais vue trois aussi bonnes brasseries aligner leurs logos sur une bouteille. Ça promet!

Anna – Assemblage 2018

Du bonheur en bouteille

Le long week-end de la St-Jean débute aujourd’hui. J’ai envie de célébrer le tout avec une bière de grande occasion. Il s’agit d’un assemblage de la Série Vox Dei qui se compose de la mythique Anna (triple du nouveau monde) affinée 13 mois dans des barriques de chêne français de Chardonnay avec ajout de levure de type Farmhouse qui est ensuite assemblée avec la fameuse Vox Pop IPA. Probablement les deux meilleures bières de Vox Populi qui fusionnent ensemble. Ça risque d’être malade.

Zoot

Soirée jazzy…

Pour terminer la soirée, je m’offre ce nouveau produit de Benelux. Je crois qu’elle sera parfaite pour clore qui cette belle journée. Il s’agit d’une Triple fermentée avec leur levure maison et affinée quatre mois en barrique de brandy portugais.

Ponette Argousier

Chevauche ta soif!

Aujourd’hui, c’est une journée grise, mais il fait vraiment très chaud. C’est même ultra collant et avec le facteur humidex, nous sommes tout près des 39 degrés. Sans hésitation, je me lance sur cette petite nouvelle du Cheval Blanc, une bière sure de blé avec argousier bio, vieillie en barrique de chêne pendant 16 mois avec des levures sauvages.

Val de Riz Val de Rat

Le cœur joyeux

Nous avons pour commencer quelque chose d’assez rare, une collaboration de la fameuse Brasserie Auval et en plus, avec une des plus ancienne microbrasserie du Québec, Le Cheval Blanc. Il s’agit d’une session rustique brassée avec du riz, de l’orge et du blé cru. Le tout est ensuite vieillie en barrique avec des levures sauvages Gaspésiennes, pour ensuite être refermentée en bouteille.

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est le genre de produit qui me parle beaucoup.

Chats Sauvages Goyave

Ronronner de plaisir

Avec le soleil et une température ressentie de 35 degrés, le moment me semble plus qu’ approprié pour ouvrir cette bière prometteuse d’Avant-Garde. Avec l’aide de la piscine, elle devrait m’aider à affronter cette canicule. C’est vendredi, il faut en profiter!

Assemblage 01

Du grand Art

Glutenberg innove en présentant le premier assemblage de bières sans gluten au monde! Il s’agit du volet numéro 1 de la série Assemblage : un mélange de bière houblonnée à la mangue viellie en fût de Brandy pendant plusieurs mois et de bière acidulée. Au niveau du houblon, nous avons deux variétés; le Citra et le Cascade. La dégustation s’annonce très intéressante.

Fourberie Rouge

La vie en rouge!

Inspirée des Rouges des Flandres, cette bière sûre aux framboises et aux canneberges est ma deuxième expérience avec Bob Magnale qui nous avait offert en fin d’année, un magnifique stout impérial bourbon. Encore une fois, ils n’ont pas choisi la route la plus facile et la plus conventionnelle en nous offrant un style de bière très peu présent au Québec et assez difficile à bien réaliser.

Journée Péché 2018

Le 24 mars dernier, avait lieu la fameuse Journée Péché – Péché Day. Il s’agit d’une journée bien spéciale ou l’on célèbre la bière la plus populaire de Dieu du Ciel, la Péché Mortel, un stout impérial au café.

Une caisse spéciale de 4 versions différentes de Péché Mortel était mise en vente pour l’occasion.

Basilic & Suranné

Célébration printanière

Après quelques mois d’attente, j’ai enfin trouver la journée idéale pour ouvrir cette bière réalisé pour souligner le 10e anniversaire de Pit Caribou. Elle est issue de l’assemblage d’une berliner weisse vieillie en barrique de pinot noir pendant 3 mois avec une jeune bière du même style. Du basilic et du houblon 100% suranné ont été également été utilisés dans cette bière anniversaire.

Pesaq

Petit bonheur!

Un nouveau produit de Pit Caribou vient nous saluer en ce début de printemps. Il s’agit d’une bière hivernale de blé ayant fermenté avec des levures provenant de la nature gaspésienne. Elle est aromatisé avec des jeunes pousse de mélèze et assemblée avec une bière sûre vieillie 6 mois en fût de pinot noir ensemencé de brettanomyces. Disons que c’est le genre de description auquel je peux difficilement résister.

Imperial Brett Stout

Stout and confort

Pas facile cet hiver qui s’étire. Heureusement, j’ai encore quelques bières pour me tenir au chaud. Pour se faire, rien de mieux qu’un bon stout impérial. Voici donc une autre petite nouveauté de Sutton Brouërie, un stout impérial avec des Brett. L’an dernier je suis tomber en amour avec leur fameux Porter Iroquois. La dégustation s’annonce des plus intéressante.

Monsieur Augustache

Moment de zénitude

Le soleil est au rendez-vous, mais le temps demeure froid. Le printemps va finir par arriver. En attendant, je m’offre une bière réconfortante de Etoh Brasserie. Il s’agit d’une Scotch ale infusée au thé noir fumé Lapsang souchong. Comme je suis amateur de thé noir, j’ai succombé à la tentation.

Sutton Goes Wild II

I feel good…

Voici une autre nouveauté de Sutton Brouërie. En fait, il s’agit d’une collaboration avec une jeune microbrasserie prometteuse, The Wild Shack. Il s’agit de leur seconde version de la Sutton Goes Wild. Ensemble, ils nous ont préparé un assemblage de bières fermentées en barriques de Chardonnay pendant 10 mois avec un cocktail de bactéries acidifiantes et de levures sauvages, le tout mélangé avec 25% de Session Abénaki bien fraîche. Pour conclure le tout, un petit dryhop de Simcoe a été effectué.

La Saint-Charles

L’envole du printemps?

Avec le temps doux des derniers jours, ça commence à sentir le printemps. Peu à peu, les rivières se réveillent et sortent de leur lit. C’est sûrement le cas de la rivière Saint-Charles qui se situe à Québec. Cette ale brune anglaise de La Souche me semble parfaite pour l’occasion.

Mandrill

Singerie hivernale!

Ça sent vraiment le printemps aujourd’hui! Quel plaisir que de sentir ces chauds rayons sur notre visage. Rien de mieux qu’une bière de type saison pour l’occasion, car aujourd’hui, c’est un peu comme si on changeait de saison. Cette saison brett et tropicale de MaBrasserie me semble parfaite pour l’occasion. Il faut dire que cette canette a vraiment fière allure. Son illustration de même que ses belles couleurs en font une des plus belles que j’ai vue. Voyons voir si le contenu est à la hauteur du contenant.

Gros Pin

Calme et bien-être…

En ce samedi, je me lance avec la Gros Pin, une bière de La Souche Microbrasserie, situé dans Limoilou et depuis peu, aussi à Stoneham. Il s’agit d’un style qu’il m’arrive rarement de boire, une Irish Red. Avec sa faible teneur en alcool, je crois qu’elle conviendra bien à cet après-midi d’hiver nuageuse.

Carter

À l’abordage!

Il fait froid, on gèle en se premier vendredi de février. Le vent souffle et nous traverse tout le corps. C’est le moment parfait pour ouvrir cette Carter, une Imperial Brown Ale refermentée avec brettanomyces. Avec 11.5% alc/vol, elle devrait m’apporter un peu de chaleur. Il s’agit d’une bière de Pit Caribou brassée exclusivement pour la D.B.S.Q. (Détaillants de Bières Spécialisés du Québec) et si je ne me trompe pas, ce fut la toute première bière réaliser pour eux. Elle est sortie en mai 2016. On parle donc d’une bière qui a pratiquement 2 ans. Il s’agit de ma première dégustation de cette bière, donc je ne pourrais vous dire si elle c’est bonifier ou non avec le temps.

Brumaire

Brume enveloppante!

La Brumaire est une scotch ale de la Brasserie Générale, affinée 4 mois en fût de bourbon. Il fait froid ce soir, je crois qu’elle devrait pouvoir m’apporter une belle chaleur et une belle complexité que je recherche.

Le Quench du Soif

Du soif plein la bouteille!

Le mercure est à la hausse, de même que ma soif. Pour l’étancher, Le Quench du Soif me semble très approprié. Il s’agit d’une IPA sauvage au citra et au galaxy brassée en collaboration avec la brasserie Twin Sails de Colombie-Britannique. Elle a vue le jour l’été dernier, mais je n’avais pas réussi à m’en procurer une. Je suis bien content de voir son retour. Le nom est un clin d’oeil à toutes les brasseries américaines qui utilisent le français dans le nom de leurs bières, mais sans trop de maîtrise.

Fond de Cale

Se la couler douce!

S’il y a un endroit sombre sur un bateau, c’est certainement dans la cale. Cette Fond de Cale de la nouvelle Microbrasserie Tadoussac est un Dry Stout tout aussi obscure. Être à fond de cale, est aussi une expression qui veut dire que nous sommes à court de ressources. Difficile de ne pas faire un lien avec nos Canadiens qui cette année touchent les bas fond.

Sir Bourbarov I

From russia with love!

En décembre dernier, Bob Magnale Artisans Brasseurs nous a dévoilé une toute première bière, la Sir Bourbarov I. Ça commence en grand pour cette microbrasserie avec ce stout impérial russe vieillie en fûts de chêne bourbon. Une bière puissante et complexe, quoi demander de mieux pour trouver un peu de chaleur et de réconfort.

Hazy

2 visages!

Overhop est une microbrasserie brésilienne qui a beaucoup attirée l’attention lors du dernier Mondial de la Bière en juin dernier. Ils sont d’ailleurs ressortie avec une médaille pour cette délicieuse Hazy. Ils sont reconnus principalement pour leurs bières très houblonnées. Ils ont commencé à brasser en Ontario en fin d’année. Ils ont aussi débuté ici, chez Oshlag la semaine dernière, en brassant 2 bières qui seront disponible vers la mi-février. La Hazy en fera partie. C’est une New England IPA conçu avec une tonne de houblons, le tout répartis en 2 houblonnages à cru.

Picolux

On aura tout vu!

Je crois que Éloi (Dunham) et Benoît (Benelux) se sont bien marré lorsqu’ils ont brasser cette bière 100% Helles Bock ensemble. Elle a part la suite été élevée en barriques pendant 28 semaines avec full de brettanomyces. Je me suis bien marré moi aussi avec ma pelle aujourd’hui. Nous avons passé quelques bonnes heures ensemble à braver l’hiver. Je crois avoir mérité cette Picolux, il s’agit d’une belle petite récompense après tout ces efforts.

Jane Doe #7 – Assemblage Hors-Série

Antidote au froid!

Cette série met toujours de l’avant des assemblages inusités de bières élevées en barrique, construite autour d’une bière aux fruits. Pour la #7, une berliner weisse élevée en fûts et refermentée avec du sureau sauvage est assemblée à de la Musje barriquée 6 mois (ale belge aux baies d’églantier) et à une barrique d’orange de Dunham. Inutile de vous dire que Dunham sont des maîtres au niveau des assemblages et des bières sauvages et vieillies en barrique. Celle-ci ne devrait pas faire exception. Mes attentes sont élevées et malgré le froid polaire, je profite du soleil pour prendre quelques poses extérieures.

Petite Mort – Bourbon

La vie après la mort…

Nous sommes vendredi, c’est le temps de se gâter un peu. Avec le froid qui fait rage actuellement, cette Petite Mort en grand format me semble plus qu’approprié. Ce stout impérial russe est parfait pour se garder au chaud. Cette fois-ci, il a été élevé en barriques de bourbon de blé. Cette Petite Mort risque fort de donner naissance a toute une gamme de plaisir.

Sauvignon

Les mots me manques!

Je ne sais pas si c’est la même chose pour vous, mais pour moi c’est le gros au boulot juste avant le congé des fêtes. Je crois que cette petite Sauvignon est plus que méritée ce soir. Il s’agit d’une bière blonde brassée avec de l’orge malté et du blé, puis fermentée avec un mélange de levures sauvages Saccharomyces et Brettanomyces. Elle a ensuite été vieillie en fûts de Sauvignon Blanc récemment vidés. Cette bière de la microbrasserie Le Castor s’annonce plus que délicieuse.