Cripster

La fiesta

Issue d’une collaboration entre Overhop et Mason’s Brewing Company des États-Unis, la Cripster arrive juste à temps pour accompagner les premiers pissenlits de l’année. Brassée dans les installations de Loup Rouge, que demander de mieux qu’une petite IPA, surette, juteuse et infusée au fruit de la passion pour nous hydrater sous le soleil. Ayant un faible pour le fruit de la passion, je ne pouvais passer à côté de cette belle nouveauté.

Barouetski

Bon en tabarouette

En ce jour de pluie et de début de week-end, je feel un peu dark. Mon choix se porte sur un style particulier, une saison noire impériale, américanisée et houblonnée à l’Amarillo et brassée par « La Souche ». La seule autre bière de ce style que je connais est la fameuse Isseki Nichõ, une de mes favorites de Dieu du Ciel. C’est donc avec une certaine excitation que j’ouvre cette bouteille.

West Coast Lager

Un bout de chemin

Petite bière du dimanche après-midi en regardant l’Impact. Le soleil se pointe on en profite un peu. Brassée avec du malt Pilsner et une levure de type lager, cette bière est houblonnée avec des variétés du nord-ouest Pacifique des États-Unis.

Paradise Point

Un goût de paradis

Quel belle journée aujourd’hui, un beau soleil, 14 degrés et une absence totale de vent. Les éoliennes en profites pour se reposer, mais de mon côté, je m’empresse d’enfiler mes shoe-claques pour enfiler quelques kilomètres.

C’est une température idéale et j’ai la récompense parfaite m’attend dans le frigo, la petite dernière de Pit Caribou, la « Paradise Point ». Il s’agit d’une NEIPA aromatisée à l’écorce d’orange et mettant en vedette les houblons Galaxy et Mandarina Bavaria.

L’Arlequin

Enfin!

Avec 18 degrés, c’est la première journée vraiment confortable du printemps. J’en ai profiter pour enfiler mes nouveaux runnings et y aller avec une première course de l’année, un petit 8 km. Malheureusement, la piscine était encore gelée, car j’aurais bien sauté dedans à mon retour.

Heureusement, j’avais cette Arlequin de Pit Caribou qui m’attendait. Il s’agit d’une double IPA de style New England. Je n’ai jamais essayé cette bière en bouteille, mais je trouve que le nouveau format en canette convient parfaitement à ce type de bière.

Black IPA

Comme je l’aime

Voilà le dernier petit coin de neige qu’il reste dans ma cours. Serait-ce enfin la fin de l’hiver? On est jamais sure de rien avec dame météo, mais on semble faire un pas dans la bonne direction avec cette belle journée ensoleillée. Je profite des derniers rayons pour ouvrir cette Black IPA de Pit Caribou. La Black IPA est un style hybride à mi-chemin entre la IPA et d’un stout. Ce n’est pas le style le plus tendance, mais c’est un style que j’ai toujours aimé. Je sens que ça va bien me plaire.

Hop-Man

Faire le plein

Ce soir, je me gâte un peu avec cette New England Double IPA de Overhop. Encore une fois! Nous avons droit à une magnifique canette de la part de Overhop. J’adore aussi le nom et le concept. Ça vient clairement me plonger dans des souvenirs de mon enfances et de mes premiers jeux vidéos. J’ai tellement passé de temps à fuir ces fichus fantômes et à essayer de gober toutes ces petites pastilles. Aujourd’hui je crois que notre Pac-Man semble vouloir manger un maximum de houblon pour nous offrir une bière débordante de saveurs.

Bank Hotel

Un investissement solide

C’est vendredi, j’en profite pour ouvrir cette nouvelle offrande de la Brasserie du Bas-Canada. il faut dire, que dans ce format géant de 950 ml, il faut bien choisir son moment. Dans cette IPA, se sont les houblons Citra et Sabro qui sont en vedette. Le Sabro est un tout nouveau houblon qui suscite beaucoup d’enthousiasme depuis le début de l’année.

Oskar KMS Bismarck

Touché! Coulé!

Oskar est le prénom d’un chat ayant survécu à 3 naufrages durant la 2e guerre mondiale. Le KMS Bismarck, un cuirassé allemand, est associé à son tout premier naufrage. Cette IPA vermontoise a subit un double houblonnage à froid. Il s’agit également de la toute première bière d’une série voulant rendre hommage à Oskar, ce chat insubmersible.

IPA 100% Brett

Brett jusqu’au bout

Nous avons ici une IPA affinée en fût de chêne pendant quelques semaines avec des levures sauvages brettanomyces bruxellensis. Un houblonnage à froid de Mandarina Bavaria complète le tout. C’est un style de IPA auquel j’ai l’habitude de succomber.

Catnip

Chat-isfaction garantie!

Ce soir je suis heureux de pouvoir enfin déguster ma toute première Catnip, une IPA généreusement houblonnée de Noctem Artisans Brasseurs. Il s’agit de ma toute première bière de cette microbrasserie et la Catnip est sans aucun doute la bières à la source de sa renommée. Même si je ne suis pas un grand fan des chat, je dois avouer que la canette est absolument irrésistible. En plus, elle s’agence parfaitement avec ma salle à manger. Que demander de plus?

Nordicité

Saveurs d’hiver

Si y a une bière que j’avais hâte de déguster pendant mon 28 jours sans alcool, c’est bien cette Nordicité, une IPA fermière à la levure Kveik. La levure Kveik, originaire de la Norvège est quelque chose d’assez nouveau dans notre paysage brassicole. Cette bière est issue d’une collaboration créative entre Champ Libre et Boréale, deux brasseries qui excellent notamment dans la confection de savoureuses IPA. On y retrouve de l’orge et de l’avoine du Québec, les houblons Chinook et Citra, ainsi que quelques branches de genévrier cultivées chez Champ Libre.

Partake IPA

On lâche pas!

Plus qu’une semaine avant la fin de février. Encore une semaine sans aucune goûte d’alcool. Le tout se passe très bien, mais déjà, dans ma tête, je commence à visualiser la première bière qui va m’attendre pour commencer le mois de mars. Ma découverte des bières sans alcool se poursuit donc avec la Partake IPA. Brassée à Toronto, cette bière, en plus d’être sans alcool, ne contient seulement que 10 calories.

Découverte #0.3172-A

Le meilleur des deux mondes

Dans le vaste univers de la bière, il y a très peu de place pour les bières sans alcool. Heureusement la Microbrasserie Le Bockale est là pour nous offrir quelques alternatives assez intéressantes. Leur IPA sans alcool, « Découverte #0.3172-A » est sans aucun doute ma plus belle découverte en ce mois de février, ou je relève le défi 28 jours sans alcool. Pas moins de 4 houblons différents sont utilisés: le Galaxy, le Citra, le Mosaic et l’Ekuanot.

Larvikite

Plaisirs nordiques

Le paysage est magnifique, le temps c’est adouci et j’en profite sortir et ouvrir cette Kveik IPA de la Brasserie Épitaphe. Il s’agit pour moi d’un tout nouveau type de IPA. Elle se caractérise par l’utilisation d’une levure Norvégienne dont vous entendez sûrement beaucoup parler cette année.

Néron

Un empire fruité

Pour faire changement, il fait un froid impérial aujourd’hui. Je ne suis pas expert en histoire romaine, mais dans ma tête, l’empereur Néron jouait du violon pendant que Rome brûlait. Je ne sais pas si cette Double IPA de la Brasserie du Bas-Canada arrivera à m’apporter suffisamment de chaleur, mais je suis convaincu qu’elle saura réchauffer mon âme.

No2 Saaz

Audacieuse!

Pour cette deuxième bière de la Série Laboratoire, une série houblonnée et expérimentale, Brasseurs du Monde nous propose une NEIPA houblonnée uniquement avec du Saaz tchèque. Le reste de la recette est la même que dans la No1 NEIPA, seulement le houblonnage est différent. Il faut dire que le Saaz est habituellement utilisé dans les Pilsner. Voyons voir ce que sa donne avec une NEIPA.

No1 NEIPA

Quand le vert devient roi

Brasseurs du Monde nous arrive avec une toute nouvelle série de bières houblonnées. Il s’agit de la Série Laboratoire qui se composera de plusieurs brassins tests et expérimentaux qui seront produit en très petites quantités et dont les plus populaires seront ensuite portés à un autre niveau. Le tout premier brassin, est une NEIPA brassée avec les houblons Citra, Mosaic, Galaxy et Centennial.

Houblon Atomique

Petit moment de répit

L’année s’achève, mais nous sommes toujours dans l’attente de la neige. Le froid est pourtant bien installé. Petit moment de répit avant les party du nouvelle an. Je fais le plein de vitamine avec cette bonne Houblon Atomique, IPA américaine de la Brasserie Générale.

How Do You Say Monkey in Latin?

Moine ou singe?

Cette année, la Microbrasserie Charlevoix célèbre son 20e anniversaire. Pour l’occasion, ils ont décidé de s’amuser en re-brassant certaines bières marquantes comme cette belle collaboration qu’ils ont réalisé avec Sawdust City Brewing Co et Black Oak Brewing Co. Le style est assez particulier, il s’agit d’une Dubbel IPA et c’est seulement la seconde fois qu’elle est brassée.

La Blind Date

Mystérieux rendez-vous

Ce soir, j’ai sortie les chandelles, car c’est une soirée bien spéciale. Je m’offre un tête à tête avec La Blind Date de la Microbrasserie Le Naufrageur. Comme dans une Blind Date, on ne sait pas trop sur quoi on va tomber, car le style n’est pas indiquer sur la bouteille. Pourquoi tant de mystère? C’est avant tout un concours où chacun peu participer. L’objectif est d’arriver à découvrir de quel style de bière il s’agit. C’est aussi une façon amusante de tester vos papilles.

Voici mes notes de dégustation sur cette très mystèrieuse bière.

Sanctuaire

Triplement bonne

Nous sommes vraiment rendu en plein hiver. La bonne chose dans tout ça, c’est que ça nous donne envie d’ouvrir des belles bouteilles un peu plus forte en alcool. Le Sanctuaire de la Microbrasserie Le Castor en est un bon exemple. Il s’agit d’une triple d’abbaye affinée en fûts de vin rouge et avec une levure sauvage de type Brettanomyces. Je suis tombée sur cette bouteille récemment. J’ai remarqué que sa date d’embouteillage datait de presqu’un an. J’ai sauté dessus, car c’est le genre de bière qui devrait bien vieillir, surtout pour un amateur de Brett comme-moi.

L’Impardonnable

Peuple à genoux!

Quel belle façon de commencer le week-end. Avec toutes les NEIPA que l’on retrouve un peu partout, on oublie à quel point une IPA américaine c’est drôlement bon. On découvre ici un délicieux mélange de fruits, comme les agrumes, la pêche et les fruits tropicaux. Le tout est suivi d’une amertume tranchante, mais oh combien jouissive.

Culbute Rye Whisky

Quand le mercure chute

Nous ne sommes qu’en novembre, pourtant, on a l’impression d’être rendu en plein mois de janvier. Il fait tellement froid, tout est glacé. Il faut être très prudent pour ne pas culbuter, surtout dans les escaliers. Heureusement, j’ai cette bouteille de la Microbrasserie des Beaux Prés pour me réchauffer. La Culbute Rye Whisky est une triple belge affinée 8 mois en barriques de whiskey de seigle. Rien de mieux pour affronter ce temps hivernal.

Vieille Provision

MA provision

La Vieille Provision, est une bière belge surette, sauvage et acidulée de la fameuse Brouwerij De Ranke. Elle est produite à partir des meilleurs barriques de bière de provision soigneusement sélectionnées. Elle est vieillie au moins un an dans des fûts de chêne. Cette bière sert également de base à la Cuvée De Ranke et la Kriek De Ranke. Grâce à la SAQ, hey oui, vous avez bien lu, il est possible pour plusieurs d’entre-nous de découvrir cette bière d’exception, difficilement accessible autrement.

Hypa #7

Le septième ciel!

Enfin, nous avons un peu de soleil. J’attendais une belle journée comme aujourd’hui pour ouvrir cette Hypa de la Brasserie du Bas-Canada située à Gatineau. Il s’agit s’une IPA que l’on pourrait très bien qualifier de NEIPA. C’est ma 2e expérience avec cette bière, ce printemps, je suis tombé en amour avec la #2, donc je suis vraiment excité aujourd’hui de découvri la #7. Dans cette version, c’est les houblons australiens Galaxy, Vic Secret et Enigma qui sont en vedette. Après un bon 7 km de jogging, que demander de mieux à la vie?

Vulpecula

Chaleur automnale

C’est l’automne et pas à peu près! De la pluie, des nuages, du vent et du froid et ça ne semble plus finir. L’occasion me semble parfaite pour cette Vulpecula de la Microbrasserie Azimut. Il s’agit d’une triple belge houblonnée avec du Mandarina Bavaria.

Assemblage 02

Encore une fois

L’Assemblage 02 fait suite au délicieux Assemblage 01 auquel j’ai succombé plus tôt cette année. Pour cette raison, je me devais a absolument d’essayer celui-ci. Il s’agit cette fois d’un assemblage de bières de sarrasin aux levures sauvages affinée en barriques de Chardonnay, avec de l’amarante et un soupçon d’écorce d’orange. Le tou bien entendu, est sans gluten. Je sens que ce sera excellent une fois de plus.

Ginnungagap

Un gouffre sans fond

La 5e bière du Bottle Release que je vous présente est la Ginnungaga. Elle est le résultat d’une belle collaboration entre Albion et Dunham. Il s’agit d’une pale ale anglaise 100% brett assemblée à de l’Arctic Ale (old burton ale barriquée). En cette journée grise d’automne, elle me semble un choix très approprié. Je sens qu’elle risque de bien me plaire.

MoMo IPA

Bon en Maudit!

C’est pas parce qu’il pleut pis qu’il fait frette qu’on peut pas en profiter. Rien de mieux qu’une petite MoMo IPA pour ajouter un peu de couleur. Rien de mieux non plus pour célébrer, car elle a fait sa sortie en canette le week-end dernier, pour le 3e anniversaire de MaBrasserie.

Fashion Victim

Mon âme se désaltère!

Étant un grand fan de Jean Leloup, vraiment difficile de passer à côté de ce nouvel opus de la Microbrasserie Les Grands Bois. D’autant plus que « Fashion Victim » est probablement ma chanson favorite de Leloup. Je suis intrigué également par l’utilisation du seigle dans cette IPA brassée en collaboration avec Griendel Brasserie Artisanale.

Galaxie

Dans une galaxie près de chez-vous!

Avec le temps plus frais et les journées plus courtes, il fait bon de retrouver des bières un peu plus robuste. Rien de mieux qu’une IPA noire de Simple Malt pour agrémenter cette soirée grise de fin septembre.

Breaking the Waves

Grosse vague

Une soirée grise et plus fraîche, c’est parfait pour ouvrir un petit quelque chose de plus costaux. Mon choix se porte sur une bière produite à Brooklyn par Evil Twin, une Imperial India Pale Ale with Lactose ayant subit un Double Dry Hop. Ça ne devrait pas manquer de saveur, ni de chaleur.

The Breakfast Kløb

The Breakfast Kløb
Mikkeller Brewing Company – San Diego
Oatmeal Stout with Coffee & Lactose
8% alc/vol

Partir du bon pied

Je retourne à l’écriture après plusieurs jours de vacances qui m’ont mené en Ontario et aussi de l’autre côté de la frontière. Avant de passer les lignes, je suis arrêté ã Plattsburgh pour faire quelques achats, dont cette Oatmeal Stout brassée avec du café et du lactose de la célèbre brasserie Mikkeller. Je sais qu’il fait beau et chaud, mais j’avais vraiment envie d’un petit quelque chose de dark.

Saison Brett

Moment parfait!

Ce soir, c’est particulièrement chaud et humide. Tout es calme et nuageux. Ça sent la pluie. Mon choix se porte instinctivement vers cette Saison Brett de Riverbend. Il s’agit d’une bière forte en alcool avec ses 8% et qui devrait apporter un niveau de complexité assez intéressant, grâce à ses levures sauvages.

Tête-à-tête Azacca

Que nous deux!

La jeune Microbrasserie Azimut nous offre depuis quelques semaine une toute nouvelle bière. Il s’agit de la Tête-à-tête Azacca, une pale ale monohoublon qui met en vedette, le houblon Azacca. C’est un houblon que je connais très peu, mais se sera sans aucun doute l’occasion idéale se soir, de faire sa connaissance et de découvrir toutes les facettes de sa personnalité.

Assemblage #1

L’union fait la force!

Fait inusité, nous avons de la pluie ce soir, beaucoup de pluie même. Le tout, s’accompagne d’une bonne chaleur et de beaucoup d’humidité. Mon choix ce porte donc sur une bière plus forte en alcool. Il s’agit d’un assemblage de Riverbend qui nous présente une nouvelle facette de leur triple belge fermentée en foudre de chêne. Une partie de cet assemblage est élevée en fûts de Calvados, alors qu’une autre part est houblonnée et fraîche. De la berliner weisse, s’ajoute à tout ça pour produire quelque chose de complexe.

Soleil Jaune

Une bombe de saveurs!

Le 14 juillet dernier, Champ Libre procédait à son tout premier Bottle Release. Pour ce faire, 2 nouvelles bières étaient mises en vente, dont cette Soleil Jaune, une IPA mettant en avant plan le houblon Amarillo. De la poudre de lupuline d’Amarillo et une levure vermontoise ont également été utilisées pour produire cette bière. En ce beau samedi après-midi, où le mercure surpasse les 30 degrés, elle me semble des plus appropriés, surtout après une petite session de tondeuse.

Le Festif!

Festive et estivale

Du 18 au 22 juillet 2018, ce tiendra à Baie-St-Paul, le festival musical Le Festif! Pour cet évènements, Microbrasserie Charlevoix a préparé une toute nouvelle bière qui porte le même nom. Il s’agit d’une IPL, donc quelque chose qui devrait un peu ressembler à une IPA (L pour Lager et A pour Ale). Autre élément très intéressant dans cette bière, c’est qu’elle est brassée à partir des invendus de la boulangerie à Chacun Son Pain.

7 ans de Passion

Parfaite pour la chaleur!

VII ans de Malheur, c’est avant tout deux amis, Olivier Pilon et Francis Provencher-Grenier qui s’amusent à brasser des bières qu’ils ont envies de boire. Je connais principalement Francis, car il travaille aux Assoiffés. Tout les deux sont de grands amateurs de IPA, NEIPA et de bières surettes et fruitées. J’ai déjà eu la chance d’essayer différentes version de leur NEIPA qui étaient chacune assez bien réussi. Cette fois, il s’agit d’une Sour Ale dans laquelle se retrouve une très grosse quantité de tamarillo et de fruit de la passion. Ça s’annonce pas mal intéressant, surtout avec cette grosse chaleur.

Marrakech Express

Oasis fruité!

Pour l’été, Vagabond nous a préparé une belle Session IPA aux clémentines. Pour ce faire, une tonne de clémentines bio, du jus non-concentré de clémentine bio et de la farine de dattes ont été ajoutés. Une grosse quantité de houblon a été également été nécessaire pour réaliser cette bière; du Mandarina Bavaria, du Cascades et du Centennial. J’espère que ça vous donne soif!

Double Red Alert

L’alerte est lancée!

Attention, l’alerte est lancée, le mercure vient d’atteindre 36 degrés Celsius. Avec l’humidité, nous avons un ressentie de 45. C’est fou comment il fait chaud., il faut être prudent avec cette chaleur extrême. C’est une longue canicule qui risque de passer à l’histoire. Heureusement, j’ai la piscine et avec cette Double rousse de la Brasserie du Bois Blanc, je peux poursuivre dans l’intensité.

Anna – Assemblage 2018

Du bonheur en bouteille

Le long week-end de la St-Jean débute aujourd’hui. J’ai envie de célébrer le tout avec une bière de grande occasion. Il s’agit d’un assemblage de la Série Vox Dei qui se compose de la mythique Anna (triple du nouveau monde) affinée 13 mois dans des barriques de chêne français de Chardonnay avec ajout de levure de type Farmhouse qui est ensuite assemblée avec la fameuse Vox Pop IPA. Probablement les deux meilleures bières de Vox Populi qui fusionnent ensemble. Ça risque d’être malade.

Motel Coconut

Vive les vacances!

Aujourd’hui c’est la première journée de l’été. Avec le beau soleil, l’occasion me semble parfaite pour ouvrir la Motel Coconut. Il s’agit d’une pale ale américaine houblonnée à froid à plusieurs reprises avec de l’El Dorado et de l’Azacca. De la noix de coco séchée a également été ajoutée. Ça devrait goûter l’été cette petite bière.

Petit Bouddha

Comblez votre soif intérieur

Lorsqu’il fait beau et chaud, rien de mieux qu’un petite saison pour étancher notre soif. Dunham nous en offre une nouvelle saison d’épeautre à la main de Bouddha. La main de Bouddha est un agrume dont je n’avais jamais entendu parlé. Il doit son nom à sa forme qui rappel les doigts d’une main.

Saison

Sure et prenante

Issue d’une belle collaboration entre Boldwin et La Horde des Brasseurs, cette saison sure se compose à 95% de malt québécois. Pas moins de cinq houblons différents y sont également présent: le Mandarina Bavaria, le Strisselspalt, le Cascade, le Chinook et un dry hop de Citra. Il s’agit d’un brassin éphémère, alors profiter-en pendant qu’elle passe.

G7

L’union fait la force

En fin de semaine, un évènement d’ampleur international se déroule dans la belle région de Charlevoix. Il s’agit de la fameuse rencontre du G7, où les 7 pays représentant les plus grandes puissances économiques du monde qui se retrouve annuellement. La Microbrasserie Charlevoix a eu la brillante idée de créer une lager internationale pour souligner cet évènement en utilisant un ingrédient de chacun de ces 7 pays.

Farmers Reserve

Paisible et inspirante

La Farmers Reserve, est une IPA américaine d’inspiration vermontoise, elle est houblonnée à froid à trois reprise. Il s’agit de ma deuxième expérience avec cette nouvelle microbrasserie situé à Rawdon. Une des philosophie de Macallen ferme & brasserie c’est d’utiliser le plus possible les produits de leurs récoltes pour produire leurs bières. Le brassage et l’emballage a été réalisé par Lagabière.