Saison

Peu importe la saison

C’est l’hiver en plein milieu de l’automne. Un hiver qui débute un peu trop vite à mon goût. Je dois cependant avouer que novembre est beaucoup plus beau ainsi. Dans l’espoir de rééquilibre un peu les chose, je me lance avec la « Saison », de la Brasserie La Ferme. Issue d’une fermentation mixte (levures saison et brettanomyces), cette version est houblonnée à cru avec du Cascade provenant de leur propre houblonnière.

Conquereor

À la conquête

Avec le vent, le froid et le changement d’heure, clairement, on avance à grand pas vers l’hiver. Cette India Pale Ale de seigle, la « Conquereor », brassée avec un mélange de levures fermières norvégiennes, me semble très appropriée pour ce petit dimanche après-midi bien relaxe, parsemée de soleil et de nuages grisonnants.

Session Rousse Double Rooibos

Caresse d’automne

Nous sommes en plein cœur de l’automne et le soleil se fait de plus en plus rare. À défaut de sa présence, j’ai cette belle « Session Rousse Double Rooibos » de Echo Session Ales. Il s’agit d’une bière hybride entre une Irish Red et une Cream Ale qui est doublement infusée au thé Rooibos (à chaud et à froid). Amateur de ce thé, je me sens interpellé, même si les rousses en générales ne sont pas trop ma tasse de thé.

Sirkawa – Barrique de Porto

Que de réconfort!

Après le souper, l’aventure se poursuit avec cette 2e version de la Sirkawa. Il s’agit du même stout impérial au café du Costa Rica de chez Detour à Toronto que j’ai déguster ce matin, mais cette fois, elle est élevée en fûts ayant au préalable contenu du Porto pendant 8 mois.

La Orange de Dunham

Dans toute sa splendeur

Ce soir, tout juste avant l’arrivée du déluge, je m’installe pour déguster un autre beau classique de Dunham. Cette nouvelle version de « La Orange de Dunham » consiste en un assemblage de bière de foudre, une bière ambrée d’inspiration Flamande utilisée pour la première fois, et de bières élevées en barrique pendant deux ans.

St-Gervais de Pu’er

Fruitée et apaisante

En ce milieu de semaine, mon choix, ce soir, se porte sur la « St-Gervais de Pu’er » de la Brasserie Générale. Il s’agit d’une ale fermentée avec une souche de levure norvégienne puis maturée sur des bleuets de St-Gervais et du thé Pu’er de la province du Yunnan.

Ok Bonne Nuit

Pas besoin des moutons

En cette belle soirée d’octobre, c’est avec beaucoup d’excitation que je déguste ma toute première bière de Messorem Bracitorium. Après une nuit d’insomnie, la « Ok Bonne Nuit » me semble plus qu’adéquate. Il s’agit d’une Triple IPA aux houblons Citra et Galaxy. Elle nous offre en prime, un gros 10% d’alcool et de chaleur.

Saison Barriquée

En amour!

C’est vendredi, c’est le temps de se gâter après une première semaine de travail suite à mes vacances. Malgré les nuages, le soleil trouve le moyen de nous saluer de temps à autre. La température est très confortable. J’ai choisi spontanément d’y aller avec cette « Saison Barriquée » d’Isle de Garde est un assemblage de saison affinée en barriques de chêne américain avec des levures sauvages et de jeune saison houblonnée. Ça s’annonce drôlement bon cette petite bière là!

Gose aux Algues – Affinée en fûts de Gin St. Laurent

Gose vacances

De retour après un beau séjour de 12 jours chez nos voisins du sud, je retrouve le confort du foyer. C’est agréable de constater les changements: le houblon forme maintenant de belles cocottes, les légumes du jardin ont poussés, la pelouse me monte plus haut que les chevilles et la piscine est envahie par les algues et affiche une teinte verdâtre. J’en profite pour faire un accord parfait avec la piscine avec ce beau produit de Riverbend. Il s’agit d’une Gose aux Algues – affinée en fûts de Gin St. Laurent. Ça promet!

Weddings

Mariage parfait!

Selon mes goûts personnels, rien de mieux qu’une bonne bière saison pour affronter la chaleur. La « Weddings » est une belle collaboration entre Foam Brewers et la Brasserie Dunham. Foam Brewers est une célèbre brasserie du Vermont, reconnu principalement pour ses bières houblonnées. Nous avons ici sensiblement la même bière que Dunham a brassé chez eux (Grounds for divorce), mais fermenté avec un assemblage de levures saisons et brettanomyces traditionnel et avec ajout de mains de bouddha.

Pub Sportif Yeah!

Heille! Fais-tu frette?

Bonsoir les sportifs, voici la bière officielle de Bleu Jeans Bleu signée par Brasserie distillerie Champ libre. C’est une bière pour les grands athlètes de salons, mais aussi pour les vrais de vrais. La « Pub Sportif Yeah! » est une lager de soif à 4,3 % inspirée d’un style de la République Tchèque : une Světlé Výčepjeans. Pour ceux que ça intéresse, les ingrédients stipule qu’elle ne contient aucune trace de poulet. Je sens qu’il va falloir sortir vos pichets les amis!

Berliner Weisse Camerise & Herbes Boréales

Sans retenue

L’été et ses chaleurs extrêmes se poursuit. Heureusement, j’ai cette petite Berliner Weisse de Riverbend dans mon frigo. Cette version est à la camerise des Vergers Bicolores et infusé aux épices boréales par Camerises Mistouk. Le tout s’annonce comme étant très rafraîchissant.

Côte Surprise

Into the Black

Nous avons eu droit aujourd’hui à une très belle journée d’été; chaude, mais pas trop, où les nuages ont partager le ciel avec ce beau soleil de juillet. Je profite de ses derniers rayons pour ouvrir la « Côte Surprise » de Pit Caribou, avec un peu de Neil Young pour m’accompagner dans ma dégustation.

Il s’agit d’une bière noire sure issue de l’assemblage de berliner weisse barriquée et de Gaspésienne No.13. Macéré sur le lit de cerises griottes de la Kriek Porter, elle est ensuite aromatisée avec une infusion de piment chipotle. Oh tiens! Des piments, pas besoin de plus pour capter mon attention.

Péché Mortel Jameson

Mariage parfait

Une nouvelle version de la « Péché Mortel » a été lancée jeudi dernier. C’est fois, se sont les fûts de whiskey irlandais Jameson qui ont eu la chance de l’accueillir. Il s’agit d’une version ultra-limitée, donc sûrement peu d’entre-vous ont réussi à se procurer leur 4-pack. Dans bien des cas, ils ont disparus dès l’ouverture des portes. À plusieurs endroits, il y avait même des files. C’est souvent comme ça que ça se passe quand il est question de cette bière mythique. Si vous n’avez pu vous procurer une caisse, vous pouvez aussi regarder vers les pub. Avec un peu de chance, c’est encore possible d’en boire.

Champ Libre – Bottle Release 29 juin 2019

Le 29 juin dernier, un petit Bottle Release avait lieu chez Champ Libre. 3 bières d’exceptions étaient misent en vente: la Déjeuner en Paix – Almoço do Brasil, la Bons Temps – Édition Petits Fruits et finalement, Épicentre – Édition « Ce Rêve d’Été ».

Voici donc mes notes de dégustation pour chacune d’elle.

Dunham Caput

Une saison caput

Le week-end se poursuit sous les nuages et la pluie, raison de plus pour me gâter encore aujourd’hui. Cette fois, mon choix se porte sur une bière du dernier Bottle Release de Dunham. La « Dunham Caput », est issue d’une collaboration avec la Microbrasserie Tête d’Allumette, située à Saint-André de Kamouraska. Il s’agit d’une saison au thé Pu-her et algues (Dulse) du Bas Saint-Laurent ayant séjourné une année en barriques de vin rouge.

Scotch Ale aux Lactaires à Odeur d’Érable

C’est toujours le printemps

La soirée s’annonce bien fraîche. Même si juin approche, j’ai l’impression d’être en plein mois d’avril. Rien de mieux qu’une petite Scotch Ale pour retrouver un peu de chaleur et de réconfort. Riverbend nous propose ici une version aux lactaires à odeur d’érable. C’est un champignon forestier que l’on retrouve dans les forêts boréales et qui arrive à tromper nos sens.

Old School IPA

Comme dans le temps!

Après un petit lundi de congé bien mérité, les enfants sont de retour à l’école. Pour les adultes, c’est le retour au boulot. Avec le soleil qui sort, ça me donne envie de me replonger dans une bonne West Coast IPA, comme dans le bon vieux temps. C’est avec ce type de bière que plusieurs d’entre-nous ont commencé à se tourner vers la microbrasserie. Noctem, reconnue principalement pour ses délicieuses NEIPA, ont utilisé dans cette bière une très grande quantité de houblons Centennial, Columbus et Amarillo. Bien hâte de voir si ils maîtrisent l’ouest aussi bien que l’est.

Déjeuner en Paix – Sélection Bourbon

Paix et amour!

Depuis bientôt un an, la Déjeuner en Paix de Champ Libre fait notre bonheur. Le 23 mars dernier, une édition spéciale de cette bière, la « Déjeuner en Paix – Sélection Bourbon » était offerte lors d’un Bottle Release. Cette version a été affinée dans leurs meilleurs tonnelets de 50 litres de bourbon artisanal, suivi d’une infusion à froid au café « black honey ».

Barouetski

Bon en tabarouette

En ce jour de pluie et de début de week-end, je feel un peu dark. Mon choix se porte sur un style particulier, une saison noire impériale, américanisée et houblonnée à l’Amarillo et brassée par « La Souche ». La seule autre bière de ce style que je connais est la fameuse Isseki Nichõ, une de mes favorites de Dieu du Ciel. C’est donc avec une certaine excitation que j’ouvre cette bouteille.

Gaspésienne Fumée

Aux portes du printemps

En cette fin d’hiver, nous avons droit à plusieurs belles nouveautés de Pit Caribou, dont cette « Gaspésienne Fumée ». Cette bière est issue de l’assemblage de « La Gaspésienne no.13 », un porter robuste et d’une rousse forte fumée, inspirée des rauchbier allemands. Du malt fumé à la tourbe a été ajoutée dans la recette.

OverLab Crystal

Verte et surprenante!

Le projet OverLab est un projet de bière monohoublonnées de Overhop qui a pour but de faire découvrir les saveurs de différents houblons. Chaque bière de cette série possède donc la même recette, mais est conçu avec un houblon différent. Le houblon Crystal que l’on retrouve dans cette version a été cultivé au Québec à la ferme de houblon Bastien. C’est un houblon que je ne connais pas vraiment, mais dont je suis très curieux de connaître. Découvrons ses saveurs ensemble!

Hiver des Corneilles

Ode à l’hiver

Enfin une première vraie tempête qui avec le froid intense nous pousse naturellement, en ce dimanche, à rester tranquille à la maison. J’adore quand même sortir pendant les grosses tempêtes pour les affronter, armé de ma pelle.

L’occasion me semble parfaite pour découvrir l’Hiver des Corneilles, un stout de blé brassé avec une bonne dose de malt fumé et qui avec ces 10%, peu être considéré comme un stout impérial. Il s’agit de ma toute première expérience avec 11 Comtés Brasserie Rurale, une jeune microbrasserie des cantons. L’expérience s’annonce des plus réconfortante.

No2 Saaz

Audacieuse!

Pour cette deuxième bière de la Série Laboratoire, une série houblonnée et expérimentale, Brasseurs du Monde nous propose une NEIPA houblonnée uniquement avec du Saaz tchèque. Le reste de la recette est la même que dans la No1 NEIPA, seulement le houblonnage est différent. Il faut dire que le Saaz est habituellement utilisé dans les Pilsner. Voyons voir ce que sa donne avec une NEIPA.

No1 NEIPA

Quand le vert devient roi

Brasseurs du Monde nous arrive avec une toute nouvelle série de bières houblonnées. Il s’agit de la Série Laboratoire qui se composera de plusieurs brassins tests et expérimentaux qui seront produit en très petites quantités et dont les plus populaires seront ensuite portés à un autre niveau. Le tout premier brassin, est une NEIPA brassée avec les houblons Citra, Mosaic, Galaxy et Centennial.

Hermann Pils

Le temps d’une Pils

C’est vendredi et nous avons droit à de la belle pluie…
Franchement, j’aurais préféré un peu de neige, mais bon, on n’y peu rien.
Pourquoi pas commencer le week-end avec un petit quelque chose de pas trop compliqué, comme cette Hermann Pils de Dunham.

Fuck All – Fût de Scotch

Oh what fun it is

Y a de la belle petite neige qui tombe dehors ce soir. Le genre de température parfaite pour prendre une belle petite marche, mais je feel pas mal plus pantoufle. Je pense avoir trouver la bière parfaite pour l’occasion. La Fuck All de la Brasserie Dépareillée est une Porter Baltique. Ce soir j’ai la chance de déguster leur version affinée en fût de Scotch. Ça risque d’être pas mal bon ce truc.

Kriek Sour No. 2

Sublime!

Pour ma dégustation de ce soir je me gâte avec cette bière d’exception signée Central City, une brasserie qui se situe dans la région de Vancouver. J’ai eu la chance de me procurer cette bouteille sur le site de la SAQ le mois dernier. Il s’agit d’une Sour Red Ale infusée aux cerises et affinée 2 ans en barriques de chêne de Cabernet Sauvignon et de foudre de chêne français.

Funky Pom 2017

Won’t you take me to

Ce soir, ma dégustation se porte sur une une bière récemment sortie du Chai de la Brasserie Générale. Il s’agit d’une ale fermentée avec du moût de pomme et ses levures naturelles et affinée 6 mois en barriques de vin. Par la suite, elle est assemblée à une jeune saison juste avant l’embouteillage.

L’Porter Broulotte

L’Porter de mes rêves

L’Porter Broulotte est magnifique collaboration entre les excellentes microbrasseries À La Fût et Sutton Brouërie. Il s’agit d’un assemblage de L’Porter Western vieilli en fût de chêne 5 mois, avec trois souches de levures Brettanomyces et 14 mois avec la saison Broulotte, une saison houblonnée à crû mise en barrique et vieillie 5 mois. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre, mais ça risque d’être délicieux.

Boss de l’écosse

De la tourbe comme s’il en pleuvait

Ce soir, je me gâte avec une bière du Chai de Brasserie Générale. Il s’agit d’un Scotch ale affinée 5 mois en fût de Scotch tourbé des distilleries Benriach et Ardberg. Ça me semble le type de barrique parfaite pour ce type de bière. Je sens que je vais me régaler!

Ginnungagap

Un gouffre sans fond

La 5e bière du Bottle Release que je vous présente est la Ginnungaga. Elle est le résultat d’une belle collaboration entre Albion et Dunham. Il s’agit d’une pale ale anglaise 100% brett assemblée à de l’Arctic Ale (old burton ale barriquée). En cette journée grise d’automne, elle me semble un choix très approprié. Je sens qu’elle risque de bien me plaire.

Berlue Rose

Saperlipopette!

Voici une toute première bière du prochain Bottle Release de Dunham qui aura lieu le 27 octobre. C’est un assemblage de berliner weisse et de différentes saisons élevées en barriques, dont une petite partie de saison au pommes et une touche de bière à la betterave. Issue d’une collaboration entre 2 des meilleures microbrasseries québécoises, Pit Caribou et Dunham, ça devrait être bon en saperlipopette!

Cyclope

Ma précieuse!

C’est partie pour Dunham, avec leur nouvelle machine, ils peuvent maintenant mettre leurs bières en canettes. Ça débute avec la Cyclope, qui maintenant, n’aura plus différents noms. Les houblons utilisés varieront et seront afficher sous la canette. Dans la version que je déguste, 3 différents houblons sont présent. On y retrouve du Mosaïc, de l’El Dorado et du Falconer’s flight.

Cuvée Reserve 2017

Complexe et unique!

Belle journée chaude aujourd’hui. Rien de mieux que de combattre le feu par le feu. J’ai envie de me gâter un peu en ouvrant cette bière forte au profile unique que je me suis procuré lors de mes vacances en Ontario.

KBS

This is the end…

Fidèle à mes habitudes, en cette soirée de canicule, peut-être bien la dernière de l’année, je m’ouvre une bière d’exception et forte en alcool, pour savourer pleinement ce moment. Mon choix est allé sur une bière de nos voisins du sud, que je me suis procuré pendant nos vacances de l’autre côté de la frontière. Je crois qu’il s’agit d’une des bières les plus populaire de Founders Brewing Company. La version 2018 est un stout impérial brassé avec une quantité massive de café et de chocolats, puis vieilli dans des fûts de bourbon de chêne pendant toute une année.

IPA Sure #4

Du grand Art!

Depuis le début de l’année, Pit Caribou nous présente la Série IPA Sure. Il s’agit de bières à la fois sures et houblonnées. Ma première expérience se déroule avec la version #4, une ale sure ayant fermenté sur une généreuse quantité d’ananas et de mangues. Le tout est ensuite houblonnée à froid avec du Hallertau Mittelfrüh, du Nelson Sauvin et du Saaz en feuille.

Backwoods Bastard

Toute bonne chose a une fin!

Après deux belles semaines de vacances, c’est le retour au travail. J’en profite pour ouvrir une des bières dénichées lors de mon périple chez nos voisins du sud question de me sentir encore un peu en vacances. Il s’agit d’un gros Scotch ale qui nous offre 11.2% de réconfort et qui a séjourné dans des barriques de chêne ayant contenues du bourbon.

The Breakfast Kløb

The Breakfast Kløb
Mikkeller Brewing Company – San Diego
Oatmeal Stout with Coffee & Lactose
8% alc/vol

Partir du bon pied

Je retourne à l’écriture après plusieurs jours de vacances qui m’ont mené en Ontario et aussi de l’autre côté de la frontière. Avant de passer les lignes, je suis arrêté ã Plattsburgh pour faire quelques achats, dont cette Oatmeal Stout brassée avec du café et du lactose de la célèbre brasserie Mikkeller. Je sais qu’il fait beau et chaud, mais j’avais vraiment envie d’un petit quelque chose de dark.

Tête-à-tête Azacca

Que nous deux!

La jeune Microbrasserie Azimut nous offre depuis quelques semaine une toute nouvelle bière. Il s’agit de la Tête-à-tête Azacca, une pale ale monohoublon qui met en vedette, le houblon Azacca. C’est un houblon que je connais très peu, mais se sera sans aucun doute l’occasion idéale se soir, de faire sa connaissance et de découvrir toutes les facettes de sa personnalité.

Tejo

Explosion de saveurs!

Une autre belle et chaude journée aujourd’hui, décidément, dame nature nous gâte cet été. J’en profite pour ouvrir cette nouveauté de Dunham, une saison acidulée infusée à froid avec du café de la Colombie et brassée en collaboration avec STRUCTURE torréfacteurs. Le Tejo, est un sport de traditionnel de la Colombie, où l’on doit lancer une rondelle qui produit une petite explosion au moment de l’impact. Ça risque d’être fort intéressant cette bière…

Simplicité Volontaire

Tout simplement délicieuse!

La Simplicité Volontaire est la toute dernière bière de Champ Libre à voir le jour. Il s’agit d’une Pilsner qui s’inspire des premières lagers brassé dans la région de Plzen en République tchèque. Une généreuse dose de houblon Saaz est ici utilisé, ainsi que des copeaux de chêne pour lui apporter une petite touche de complexité supplémentaire.

La Brune des Hébrides

En pleine tourbe!

Nous avons vraiment très peu de pluie depuis le début de l’été. Jamais les pelouses n’ont été aussi jaune. Voilà qu’une nouvelle canicule s’annonce. Instinctivement, ce soir, mon choix se porte sur un assemblage de Sutton Brouërie qui se compose de leur Brune Alpine et de leur Brett Barley Wine, le tout vieilli 3 mois en barrique de Scotch Laphroaig.

Val de Riz Val de Rat

Le cœur joyeux

Nous avons pour commencer quelque chose d’assez rare, une collaboration de la fameuse Brasserie Auval et en plus, avec une des plus ancienne microbrasserie du Québec, Le Cheval Blanc. Il s’agit d’une session rustique brassée avec du riz, de l’orge et du blé cru. Le tout est ensuite vieillie en barrique avec des levures sauvages Gaspésiennes, pour ensuite être refermentée en bouteille.

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est le genre de produit qui me parle beaucoup.

Assemblage #8

Passionnément, à la folie!

L’Assemblage #8 se compose de Grisette de seigle élevée en foudre, de Saison orange élevée en fûts d’Orange de Dunham acidulée et fraîche, et finalement, de la No Tahoma, une Farmhouse Ale, élevée deux ans en fûts de chêne. Voilà un mélange assez complexe. Ça me donne drôlement soif tout ça!

Monsieur Augustache

Moment de zénitude

Le soleil est au rendez-vous, mais le temps demeure froid. Le printemps va finir par arriver. En attendant, je m’offre une bière réconfortante de Etoh Brasserie. Il s’agit d’une Scotch ale infusée au thé noir fumé Lapsang souchong. Comme je suis amateur de thé noir, j’ai succombé à la tentation.

Sutton Goes Wild II

I feel good…

Voici une autre nouveauté de Sutton Brouërie. En fait, il s’agit d’une collaboration avec une jeune microbrasserie prometteuse, The Wild Shack. Il s’agit de leur seconde version de la Sutton Goes Wild. Ensemble, ils nous ont préparé un assemblage de bières fermentées en barriques de Chardonnay pendant 10 mois avec un cocktail de bactéries acidifiantes et de levures sauvages, le tout mélangé avec 25% de Session Abénaki bien fraîche. Pour conclure le tout, un petit dryhop de Simcoe a été effectué.

Le Quench du Soif

Du soif plein la bouteille!

Le mercure est à la hausse, de même que ma soif. Pour l’étancher, Le Quench du Soif me semble très approprié. Il s’agit d’une IPA sauvage au citra et au galaxy brassée en collaboration avec la brasserie Twin Sails de Colombie-Britannique. Elle a vue le jour l’été dernier, mais je n’avais pas réussi à m’en procurer une. Je suis bien content de voir son retour. Le nom est un clin d’oeil à toutes les brasseries américaines qui utilisent le français dans le nom de leurs bières, mais sans trop de maîtrise.