El Jefe

¡Viva la revolución!

Lorsque tout est fermé, rien de mieux qu’un peu de lecture et un bon stout pour accompagner le tout. Mon choix se porte sur la « El Jefe » (le chef). Il s’agit d’un double stout au café et au piment fort de la microbrasserie Le Naufrageur. Le café utilisé, El Mero Mero (expression qui veut dire le grand patron), provient de la Brûlerie du Quai à Carleton-sur-Mer.

Russian Imperial Premium Stout

Puissante et délicate

Quel beau soleil aujourd’hui! On sent que l’hiver tire à sa fin. J’en profite pour me gâter un peu en ouvrant cette bière d’exception de la Brasserie Artisanale Maltstrom. Il s’agit d’un stout impėrial russe ayant fermenté avec une levure à lager, puis affiné pendant près d’un an, en fût de chêne américain ayant précédemment contenu du bourbon.

Stout Incendiaire

666, un plaisir infernal

Pour cet 666e articles de mon blogue, je pense avoir trouvé la bière idéale, le « Stout Incendiaire » de 8e Péché, qui est brassé par La Barberie. Il s’agit d’un Stout impérial contenant une bonne portion de seigle et une touche de malt fumé. Agrémenté de café et piment fort, il a ensuite passé un an en barriques de Bourbon Heaven Hill et barriques de Rye Whisky.

Impériale Framboise Noire

L’une pour l’autre

Vraiment pas chaud aujourd’hui, un coton ouaté, c’est loin d’être suffisant. Résultat de l’assemblage de leur deux meilleures bières de 2019 (Impériale Extra Bourbon et la Framboise Noire), « Impériale Framboise Noire » devrait m’apporter un peu de chaleur. Cette bière a été préparée en exclusivité pour les marchands indépendants affiliés à la DBSQ. Elle se retrouvait également dans la caisse de bières du calendrier de l’avant de la DBSQ.

Gaouette à La Ferme

Samedi gâterie

C’est le week-end, et il fait froid, c’est l’occasion parfaite pour sortir une bière plus forte et plus réconfortante. Mon choix se porte sur « Gaouette à La Ferme » de la Brasserie La Ferme. Il s’agit d’un porter robuste auquel on a ajouté du sirop d’érable sheffordois et du café ayant été affiné en barrique de rhum. Brassin collaboratif réalisé avec Jasen Gaouette des IGA Gaouette de Gramby et St-Césaire. L’affinage et la torréfaction du café ont été effectués par Jasen et son équipe.

Balade en Radeau – Janvier

Ode à l’hiver

La Balade en Radeau se poursuit en janvier et Lagabière nous emmène naviguer cette fois sur un océan noir et puissant. Il s’agit d’un gros stout impérial cacao et café. Tout se qu’il faut pour se garder bien au chaud pendant ce mois de grand froid.

Noirceur Impériale

Près du feu, je t’emmène

Les journées sont de plus en plus courte et sombre. Nous sommes à quelques pas du solstice d’hiver. C’est la saison des grosses bières fortes et réconfortantes. Pour ce faire, Boréale nous offre, sa « Noirceur impériale ». Il s’agit d’un stout impérial au cacao et au piment de Cayenne. Avec une journées froides comme aujourd’hui, c’est un choix qui devrait me garder bien au chaud.

Stout Impériale au Café La Muerte

Réveiller les morts

Pour souligner les 6 ans d’Espace Houblon, ce Stout Impérial uni les forces de Simple Malt à celle du Torréfacteur Newland, pour nous offrir une bière au café. Plus de 140 livres de café La Muerte (un café ayant 200 % plus de caféine qu’un café régulier) sont utilisés pour brasser cette bière affinée en barrique de Rye, Bourbon et Brandy. Elle me semble toute à fait parfaite pour starter ce dernier jour de novembre, froid et ensoleillé.

Porter Baltique Bourbon

Dessert Impérial

Mon premier choix, pour ce joli trio, se porte instinctivement vers la Porter Baltique Bourbon. Légèrement plus faible en alcool, cette lager noire affinée en barriques de Bourbon, devrait également être un peu moins amère que les autres avec ses 30 IBU.

Tordeuse Impériale

Méchante bonne bébitte

Avec cette première accumulation de neige et le froid qui s’installe, il faut dire que la « Tordeuse Impériale » de La Souche arrive à un moment très opportun. Je suis tombé sous son charme lors du Mondial 2018. Cette IPA noire impériale à l’épinette a également été couronnée meilleure Black IPA au monde au World Beer Awards 2019. Bref, c’est avec beaucoup de plaisir que je replonge dans cette bière.

Imperial Stout Espresso Bourbon

Dessert liquide

Aujourd’hui, c’est la journée internationale du stout, j’ai donc choisi de célébrer le tout en grand en ouvrant cette belle bouteille de la Microbrasserie Lion Bleu. Il s’agit d’un stout impérial russe affinité, pendant plusieurs mois, dans des barriques de bourbon fraîchement vidés. Le tout est par la suite infusé avec le café « ruff n’ tuff » Kenya AA, du micro-torréfacteur Café Chaga Boréal. Avec ce nom là, ça doit être un café assez fort merci! Ça y est! Je viens de me créer un nouveau besoin!

Balade en Radeau – Novembre

La noirceur s’installe

Le mois de novembre est arrivé et la Balade en Radeau se poursuit. Cette fois, l’aventure s’annonce bien différente des mois précédents. Nous avons un stout cacao et zestes d’orange. Quelque chose qui devrait bien convenir au temps sombre, gris et froid du mois à venir.

Petite Mort – Barrique de Sauce Forte

Attache ta tuque!

C’est une journée grise et froide. Pour se faire, rien de mieux qu’une bonne bière réconfortante. La « Petite Mort – Barrique de Sauce Forte » est un stout impérial à l’ancienne, ensuite élevé pendant 6 mois dans les barriques ayant au préalable contenu la Man Goes Pickled (un assemblage de berliner mango weisse élevée en barriques de bourbon ayant contenus de la sauce forte et de berliner weisse salée).

Porter Baltique – Scotch Islay 2019

Un autre visage

Il s’agit de la dernière batch de la version de la Porter Baltique – Scotch Islay issue de la série Barils d’exception. Je la garde précieusement depuis quelques mois pour une soirée comme celle-ci, où la chaleur et l’humidité extrême nous forcent à ralentir. Des fûts de scotch single malt d’Islay ont été utilisés. Pendant 12 mois, la bière s’est imprégnée des fûts pour ensuite être mise en bouteille. J’imagine qu’il s’agit d’un 2e passage dans les barriques, car la première batch avait séjourné seulement 2 mois.

Côte Surprise

Into the Black

Nous avons eu droit aujourd’hui à une très belle journée d’été; chaude, mais pas trop, où les nuages ont partager le ciel avec ce beau soleil de juillet. Je profite de ses derniers rayons pour ouvrir la « Côte Surprise » de Pit Caribou, avec un peu de Neil Young pour m’accompagner dans ma dégustation.

Il s’agit d’une bière noire sure issue de l’assemblage de berliner weisse barriquée et de Gaspésienne No.13. Macéré sur le lit de cerises griottes de la Kriek Porter, elle est ensuite aromatisée avec une infusion de piment chipotle. Oh tiens! Des piments, pas besoin de plus pour capter mon attention.

Péché Mortel Jameson

Mariage parfait

Une nouvelle version de la « Péché Mortel » a été lancée jeudi dernier. C’est fois, se sont les fûts de whiskey irlandais Jameson qui ont eu la chance de l’accueillir. Il s’agit d’une version ultra-limitée, donc sûrement peu d’entre-vous ont réussi à se procurer leur 4-pack. Dans bien des cas, ils ont disparus dès l’ouverture des portes. À plusieurs endroits, il y avait même des files. C’est souvent comme ça que ça se passe quand il est question de cette bière mythique. Si vous n’avez pu vous procurer une caisse, vous pouvez aussi regarder vers les pub. Avec un peu de chance, c’est encore possible d’en boire.

Champ Libre – Bottle Release 29 juin 2019

Le 29 juin dernier, un petit Bottle Release avait lieu chez Champ Libre. 3 bières d’exceptions étaient misent en vente: la Déjeuner en Paix – Almoço do Brasil, la Bons Temps – Édition Petits Fruits et finalement, Épicentre – Édition « Ce Rêve d’Été ».

Voici donc mes notes de dégustation pour chacune d’elle.

S’toutünstout (Cognac)

Toute une stout!

La saison des gros stout s’étire cette année. J’en profite pour me gâter un peu avec ce Stout impérial de Matera dans lequel ont été infusés à froid de jeunes grains de café (Café Barista) vieillis en fûts de Cognac durant plusieurs mois, puis torréfiés. Cette version fait suite à la version S’toutünstout (Bourbon), une merveilleuse bière qui avait réussi à gagner mon cœur l’an dernier. Aurons-nous un 2e coup de foudre avec cette version Cognac?