Coyloup

Entre 2 mondes

Ma dégustation de ce soir se porte sur un style peu répandu. Il s’agit d’un hybride entre une IPA et une bière avec des levures Brettanomyces Claussenii. Forte d’un vieillissement de 7 mois en fûts de chêne, elle a également subit un houblonnage à cru de Galaxy en toute fin de maturation. Ça promet!

Kriek Sour No. 2

Sublime!

Pour ma dégustation de ce soir je me gâte avec cette bière d’exception signée Central City, une brasserie qui se situe dans la région de Vancouver. J’ai eu la chance de me procurer cette bouteille sur le site de la SAQ le mois dernier. Il s’agit d’une Sour Red Ale infusée aux cerises et affinée 2 ans en barriques de chêne de Cabernet Sauvignon et de foudre de chêne français.

Comme un Noël sur l’Acide

Il neige dans ma tête

Cet après-midi, il fait froid, mais surtout, il fait soleil. Je crois avoir trouvé la bière idéale pour l’occasion. Une bière qui m’aidera aussi, sûrement, à me plonger un peu dans l’esprit des fêtes. Il s’agit d’une bière sure aux canneberges et houblon suranné de Maltstrom. C’est la toute dernière bière brassée pour la DBSQ (Détaillants de bières spécialisés du Québec) et qui arrive juste à temps pour vos party des fêtes.

Oude Geuze Boon Black Label

Mon cœur fait Boon!

C’est vendredi, une journée plutôt grise, douce et calme, surtout après cette semaine assez folle et riche en émotions. Le moment me semble idéal pour essayer cette Oude Geuze Boon Black Label. Ce lambic belge est une des bouteilles que je me suis procuré à la SAQ en ligne, lors de leur release spécial qui a eu lieu en novembre.

Sanctuaire

Triplement bonne

Nous sommes vraiment rendu en plein hiver. La bonne chose dans tout ça, c’est que ça nous donne envie d’ouvrir des belles bouteilles un peu plus forte en alcool. Le Sanctuaire de la Microbrasserie Le Castor en est un bon exemple. Il s’agit d’une triple d’abbaye affinée en fûts de vin rouge et avec une levure sauvage de type Brettanomyces. Je suis tombée sur cette bouteille récemment. J’ai remarqué que sa date d’embouteillage datait de presqu’un an. J’ai sauté dessus, car c’est le genre de bière qui devrait bien vieillir, surtout pour un amateur de Brett comme-moi.

Genèse Sauvignon

Conception divine

La Genèse est une bière de Dieu du Ciel que j’adore. C’est une triple aux abricots avec laquelle je retombe en amour à tout les mois de septembre. Pour ma dégustation d’aujourd’hui, nous avons une version élevée en barriques de sauvignon et avec des brettanomyces. Difficile de résister à une pareille tentation.

Vieille Provision

MA provision

La Vieille Provision, est une bière belge surette, sauvage et acidulée de la fameuse Brouwerij De Ranke. Elle est produite à partir des meilleurs barriques de bière de provision soigneusement sélectionnées. Elle est vieillie au moins un an dans des fûts de chêne. Cette bière sert également de base à la Cuvée De Ranke et la Kriek De Ranke. Grâce à la SAQ, hey oui, vous avez bien lu, il est possible pour plusieurs d’entre-nous de découvrir cette bière d’exception, difficilement accessible autrement.

Funkymothé

Passionnément funky

Une petite journée de congé pendant que les enfants sont à l’école, c’est quelques choses d’assez rare dans une année. J’adore cette journée du souvenir. Le soleil est aussi au rendez-vous et nous enroule de chaleur, comme le ferait un long foulard. L’occasion me semble parfaite pour cette Funkymothé de Lagabière. C’est une saison brett aux fruits de la passion. J’ai l’impression qu’elle a été crée pour moi, car c’est un style que j’adore et auquel un de mes fruits favoris a été ajouté. Comme si ce n’était pas suffisant, des brett sont utilisés au niveau des levures. Je me sens vraiment interpellé.

Polyphilia

Rouge de plaisir

C’est vendredi et je débute le week-end de belle façon avec cette Rouge des Flandres de MonsRegius bières artisanales. Affinée 15 mois dans leur chai, il faut dire que la Rouge des Flandres est un style qui demande de la patience. C’est un style complexe et peu présent dans notre paysage brassicole.

Funky Pom 2017

Won’t you take me to

Ce soir, ma dégustation se porte sur une une bière récemment sortie du Chai de la Brasserie Générale. Il s’agit d’une ale fermentée avec du moût de pomme et ses levures naturelles et affinée 6 mois en barriques de vin. Par la suite, elle est assemblée à une jeune saison juste avant l’embouteillage.

L’Porter Broulotte

L’Porter de mes rêves

L’Porter Broulotte est magnifique collaboration entre les excellentes microbrasseries À La Fût et Sutton Brouërie. Il s’agit d’un assemblage de L’Porter Western vieilli en fût de chêne 5 mois, avec trois souches de levures Brettanomyces et 14 mois avec la saison Broulotte, une saison houblonnée à crû mise en barrique et vieillie 5 mois. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre, mais ça risque d’être délicieux.

Le Collabo

Une Saison en or

Pour cette 6e et dernière bière qui sera disponible ce week-end au Bottle Release de Dunham, je vous présente une collaboration avec la Brasserie de la Goutte d’Or de Paris. Ensemble, ils nous ont préparé une Saison brassée avec du sarrasin, du miel de sarrasin. Le tout est 100% fermenté avec brett drei et assemblé à une petite proportion de bière de foudre.

Ginnungagap

Un gouffre sans fond

La 5e bière du Bottle Release que je vous présente est la Ginnungaga. Elle est le résultat d’une belle collaboration entre Albion et Dunham. Il s’agit d’une pale ale anglaise 100% brett assemblée à de l’Arctic Ale (old burton ale barriquée). En cette journée grise d’automne, elle me semble un choix très approprié. Je sens qu’elle risque de bien me plaire.

No Gogosse

Sans artifice…

Comme troisième bière du Bottle Release de Dunham, j’ai opté pour la fameuse collaboration avec Auval. Il s’agit d’un assemblage de foudres et de barriques de bières sauvages de fermentation mixte élevées en fûts. Cette collabo entre deux brasseries exceptionnelles, ce veut un hommage à leur passion commune pour les élégantes saisons, sans artifices. Ça ne devrait pas être trop mauvais.

La York

La grosse pomme!

C’est vendredi, le temps est frais, mais le soleil arrive à faire quelques belles percées. L’occasion me semble parfaite pour ouvrir La York de Pit Caribou. C’est un assemblage de Farmhouse et de Session IPA vieillit en barrique de pinot et de cognac, de IIPA de la Sorcière bien fraîche et de jus de pomme maison. Les pommes ont été récoltées près de la rivière York à Gaspé, d’où son nom origine. Le tout est ensuite refermenté en bouteille avec du miel gaspésien. Ça promet!

Les 4 Saison Rustique

La Saison est un style dans lequel la Brasserie Dunham excelle depuis toujours. La Saison Rustique est certainement un de leur grand classique. Dernièrement, nous avons eu droit au retour de la version Drei de même qu’à deux nouvelles versions, la Lochristi et la Beersel. Elles sont venues s’ajouter à la version Classique qui existe depuis plusieurs années.

Je me suis amusé dernièrement à comparer ces quatre versions. Chacune d’elle possède une magnifique étiquette qui semble s’inspirer d’une saison différente. Alors les voici en ordre, en commençant par l’hiver.

Eis Kirschen Brett

Splendide!

Une journée grise et froide, ce n’est pas une raison pour se priver de bonnes bières. Ce soir, je me gâte un peu avec cette nouveauté de Brasserie Générale provenant de son Chai. Il s’agit d’un stout à l’avoine affiné en barrique de chêne américain avec levures Brettanomyces sur une période de 6 mois. Le tout est suivi d’une fermentation additionnelle sur cerises noires et d’une cryoconcentration. Rien de mieux pour ajouter un peu de couleur, de chaleur et de saveur à la soirée.

Nébulose

La plus belle des saisons!

Aujourd’hui, c’est fort possiblement la dernière journée vraiment chaude de 2018. Le mercure, une fois de plus a frôlé les 30 degrés. L’occasion me semble parfait pour ouvrir cette petite Nébulose de Benelux. C’est une bouteille qui est sortie au début de l’année et que je conserve précieusement depuis, attendant une belle journée comme aujourd’hui.

Il s’agit d’un assemblage de saison fermentée avec une levure maison et une saison affinée en fût de chêne avec des brettanomyces. Le tout a ensuite subit un houblonnage à crû avec des houblons alsaciens, américains et néo-zélandais. Il faut dire que lorsqu’une bière possède des levures brettanomyces, je ne me sens jamais trop pressé de la décapsuler, car les bretts poursuivent leur boulot en bouteille

Brett Never Sleeps

Plaisir à l’état brut!

Je vous avais parlé dernièrement des IPA Brut, un nouveau style tendance au niveau des IPA. Nous avons droit cette fois-ci à une IPA Brut conçu avec des levures brettanomyces brassée par Sutton Brouërie en compagnie de Noah Forrest du blogue Beerism. Impossible pour moi de passer à côté de cette bouteille. Ce sera également un deuxième essai pour ma part, de ce style qui va à l’opposé des NEIPA et Milkshake IPA de ce monde.

Saison Brett

Moment parfait!

Ce soir, c’est particulièrement chaud et humide. Tout es calme et nuageux. Ça sent la pluie. Mon choix se porte instinctivement vers cette Saison Brett de Riverbend. Il s’agit d’une bière forte en alcool avec ses 8% et qui devrait apporter un niveau de complexité assez intéressant, grâce à ses levures sauvages.

Éloge de la Lenteur

Lentement, mais sûrement!

Suite à la sortie de leur Épicentre, une délicieuse IPA, Champ Libre y est allé avec la sortie d’une Saison. Elle s’inspire des bières qui à l’origine étaient brassées sur les fermes de Belgique pour désaltérer les travailleurs. Elle est d’ailleurs brassée avec une levure fermière et du houblon Strisselspalt. Elle se compose également de plusieurs céréales: de l’orge, du blé et de l’avoine.

La Brune des Hébrides

En pleine tourbe!

Nous avons vraiment très peu de pluie depuis le début de l’été. Jamais les pelouses n’ont été aussi jaune. Voilà qu’une nouvelle canicule s’annonce. Instinctivement, ce soir, mon choix se porte sur un assemblage de Sutton Brouërie qui se compose de leur Brune Alpine et de leur Brett Barley Wine, le tout vieilli 3 mois en barrique de Scotch Laphroaig.

Rustica Pacifica

La vita e bella

C’est lundi soir, mais comme j’ai eu un week-end bien chargé, je m’accorde une petite pause pour déguster une belle Saison de MonsRegius utilisant le houblon néo-zélandais Motueka. J’ai eu la chance d’essayer la Rustica, mais il s’agit de ma première expérience avec la Rustica Pacifica et je sens qu’elle conviendra parfaitement à cette chaude soirée d’été.

Anna – Assemblage 2018

Du bonheur en bouteille

Le long week-end de la St-Jean débute aujourd’hui. J’ai envie de célébrer le tout avec une bière de grande occasion. Il s’agit d’un assemblage de la Série Vox Dei qui se compose de la mythique Anna (triple du nouveau monde) affinée 13 mois dans des barriques de chêne français de Chardonnay avec ajout de levure de type Farmhouse qui est ensuite assemblée avec la fameuse Vox Pop IPA. Probablement les deux meilleures bières de Vox Populi qui fusionnent ensemble. Ça risque d’être malade.

Ponette Argousier

Chevauche ta soif!

Aujourd’hui, c’est une journée grise, mais il fait vraiment très chaud. C’est même ultra collant et avec le facteur humidex, nous sommes tout près des 39 degrés. Sans hésitation, je me lance sur cette petite nouvelle du Cheval Blanc, une bière sure de blé avec argousier bio, vieillie en barrique de chêne pendant 16 mois avec des levures sauvages.

Val de Riz Val de Rat

Le cœur joyeux

Nous avons pour commencer quelque chose d’assez rare, une collaboration de la fameuse Brasserie Auval et en plus, avec une des plus ancienne microbrasserie du Québec, Le Cheval Blanc. Il s’agit d’une session rustique brassée avec du riz, de l’orge et du blé cru. Le tout est ensuite vieillie en barrique avec des levures sauvages Gaspésiennes, pour ensuite être refermentée en bouteille.

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est le genre de produit qui me parle beaucoup.

Chats Sauvages Goyave

Ronronner de plaisir

Avec le soleil et une température ressentie de 35 degrés, le moment me semble plus qu’ approprié pour ouvrir cette bière prometteuse d’Avant-Garde. Avec l’aide de la piscine, elle devrait m’aider à affronter cette canicule. C’est vendredi, il faut en profiter!

Jane Doe #8

Fusion tropicale

Ceci est la huitième édition de la série Jane Doe, une série de bières sûres dont la base est toujours une bière aux fruits. Nous avons cette fois une Berliner Weisse aux goyaves élevée en fûts de chêne et qui a été assemblée à de l’Orange de Dunham et à de la Grisette au seigle élevée dans des foudres.

Assemblage #8

Passionnément, à la folie!

L’Assemblage #8 se compose de Grisette de seigle élevée en foudre, de Saison orange élevée en fûts d’Orange de Dunham acidulée et fraîche, et finalement, de la No Tahoma, une Farmhouse Ale, élevée deux ans en fûts de chêne. Voilà un mélange assez complexe. Ça me donne drôlement soif tout ça!

Bière de Foudre

Savourer l’été!

Le soleil est chaud aujourd’hui et il n’est même pas encore midi. J’ai décidé de me gâter en ouvrant cette petite bière de soif. La Bière de Foudre est le premier assemblage entre les bières des deux foudres de Dunham. Il s’agit d’une Grisette de seigle et une saison plus classique contenant une bonne part de blé. Pour les non-initiés, un foudre, c’est une sorte de barrique géante. Sans aucun doute, c’est une bière qui devrait arriver à combler ma soif.

Session IPA de la Sorcière

Succombez à sa magie!

Plusieurs mois après sa sortie, j’ai finalement décidé d’ouvrir cette Session IPA de la Sorcière de Pit Caribou. C’est une série de bière que j’apprécie énormément, car se sont toutes des bières qui possèdent des levures sauvages qui la transforme peu à peu avec le temps. Pour les amateurs de Brett comme moi, quelques mois de garde la rendent encore meilleure. Pour un amateur de houblon, il est préférable de la boire jeune et fraîche.

Bourrasque

Attaches ta tuque!

Dans l’attente de la nouvelle tempête, je me tape une petite Bourrasque en ce vendredi après-midi. Il s’agit d’une bière créée l’an dernier à la Memphré pour souligner le 15e anniversaire du Vent du Nord. Ce deuxième brassin, lui, a été brassé au Lagabière. Depuis quelque semaine, elle revient juste à temps pour le printemps. 5 houblons différents sont présent dans cette bière; le Centennial, le Citra, l’El Dorado, le Mosaic et le Simcoe. Elle me semble parfaite comme récompense après un bon 40 minutes de jogging.

Assemblage 01

Du grand Art

Glutenberg innove en présentant le premier assemblage de bières sans gluten au monde! Il s’agit du volet numéro 1 de la série Assemblage : un mélange de bière houblonnée à la mangue viellie en fût de Brandy pendant plusieurs mois et de bière acidulée. Au niveau du houblon, nous avons deux variétés; le Citra et le Cascade. La dégustation s’annonce très intéressante.

Imperial Brett Stout

Stout and confort

Pas facile cet hiver qui s’étire. Heureusement, j’ai encore quelques bières pour me tenir au chaud. Pour se faire, rien de mieux qu’un bon stout impérial. Voici donc une autre petite nouveauté de Sutton Brouërie, un stout impérial avec des Brett. L’an dernier je suis tomber en amour avec leur fameux Porter Iroquois. La dégustation s’annonce des plus intéressante.

Monsieur Augustache

Moment de zénitude

Le soleil est au rendez-vous, mais le temps demeure froid. Le printemps va finir par arriver. En attendant, je m’offre une bière réconfortante de Etoh Brasserie. Il s’agit d’une Scotch ale infusée au thé noir fumé Lapsang souchong. Comme je suis amateur de thé noir, j’ai succombé à la tentation.

Sutton Goes Wild II

I feel good…

Voici une autre nouveauté de Sutton Brouërie. En fait, il s’agit d’une collaboration avec une jeune microbrasserie prometteuse, The Wild Shack. Il s’agit de leur seconde version de la Sutton Goes Wild. Ensemble, ils nous ont préparé un assemblage de bières fermentées en barriques de Chardonnay pendant 10 mois avec un cocktail de bactéries acidifiantes et de levures sauvages, le tout mélangé avec 25% de Session Abénaki bien fraîche. Pour conclure le tout, un petit dryhop de Simcoe a été effectué.

Brett Barley Wine

Le calme après la tempête!

Aujourd’hui, nous avons eu droit, je l’espère, à la dernière petite tempête de l’année. Ce ne fut pas une journée facile et j’ai besoin d’un peu de réconfort. Pour cette raison, j’ai choisi un vin d’orge de Sutton Brouërie, brassé avec des levures Brett. Cette bière est une des belles nouveautés que cette microbrasserie nous a offerte la semaine dernière.

Islay

Le chaînons manquant

Ce soir je me gâte avec cette nouvelle bière de la Microbrasserie Le Castor. Elle s’inspire des bières belge très forte provenant des monastères. Brassée avec du malt d’orge et du blé, elle est d’abord fermentée avec des levures belge, elle est ensuite vieillie un an dans des barils de whisky écossais d’Islay, avec des levures brettanomyces. Islay est une région écossaise reconnue pour ses savoureux whisky au dominance de tourbe et de fumée, comme les Laphroaig, les Ardberg et bien sur, les Lagavulin.

Mandrill

Singerie hivernale!

Ça sent vraiment le printemps aujourd’hui! Quel plaisir que de sentir ces chauds rayons sur notre visage. Rien de mieux qu’une bière de type saison pour l’occasion, car aujourd’hui, c’est un peu comme si on changeait de saison. Cette saison brett et tropicale de MaBrasserie me semble parfaite pour l’occasion. Il faut dire que cette canette a vraiment fière allure. Son illustration de même que ses belles couleurs en font une des plus belles que j’ai vue. Voyons voir si le contenu est à la hauteur du contenant.

Carter

À l’abordage!

Il fait froid, on gèle en se premier vendredi de février. Le vent souffle et nous traverse tout le corps. C’est le moment parfait pour ouvrir cette Carter, une Imperial Brown Ale refermentée avec brettanomyces. Avec 11.5% alc/vol, elle devrait m’apporter un peu de chaleur. Il s’agit d’une bière de Pit Caribou brassée exclusivement pour la D.B.S.Q. (Détaillants de Bières Spécialisés du Québec) et si je ne me trompe pas, ce fut la toute première bière réaliser pour eux. Elle est sortie en mai 2016. On parle donc d’une bière qui a pratiquement 2 ans. Il s’agit de ma première dégustation de cette bière, donc je ne pourrais vous dire si elle c’est bonifier ou non avec le temps.

Le Quench du Soif

Du soif plein la bouteille!

Le mercure est à la hausse, de même que ma soif. Pour l’étancher, Le Quench du Soif me semble très approprié. Il s’agit d’une IPA sauvage au citra et au galaxy brassée en collaboration avec la brasserie Twin Sails de Colombie-Britannique. Elle a vue le jour l’été dernier, mais je n’avais pas réussi à m’en procurer une. Je suis bien content de voir son retour. Le nom est un clin d’oeil à toutes les brasseries américaines qui utilisent le français dans le nom de leurs bières, mais sans trop de maîtrise.

Hazy

2 visages!

Overhop est une microbrasserie brésilienne qui a beaucoup attirée l’attention lors du dernier Mondial de la Bière en juin dernier. Ils sont d’ailleurs ressortie avec une médaille pour cette délicieuse Hazy. Ils sont reconnus principalement pour leurs bières très houblonnées. Ils ont commencé à brasser en Ontario en fin d’année. Ils ont aussi débuté ici, chez Oshlag la semaine dernière, en brassant 2 bières qui seront disponible vers la mi-février. La Hazy en fera partie. C’est une New England IPA conçu avec une tonne de houblons, le tout répartis en 2 houblonnages à cru.

Mont Wright

Délicieuse escalade!

Mon exploration des différentes bières de La Souche Microbrasserie se poursuit avec la Mont Wright. Il s’agit d’une Double IPA qui s’inspire des IPA du nord-est des États-Unis (NEIPA). Je ne l’ai pas encore mentionné, mais j’adore vraiment les étiquettes de cette microbrasserie. Elle sont magnifique et possèdent une identité propre et unique. Celle-ci est vraiment une de mes favorites.

Picolux

On aura tout vu!

Je crois que Éloi (Dunham) et Benoît (Benelux) se sont bien marré lorsqu’ils ont brasser cette bière 100% Helles Bock ensemble. Elle a part la suite été élevée en barriques pendant 28 semaines avec full de brettanomyces. Je me suis bien marré moi aussi avec ma pelle aujourd’hui. Nous avons passé quelques bonnes heures ensemble à braver l’hiver. Je crois avoir mérité cette Picolux, il s’agit d’une belle petite récompense après tout ces efforts.

Jane Doe #7 – Assemblage Hors-Série

Antidote au froid!

Cette série met toujours de l’avant des assemblages inusités de bières élevées en barrique, construite autour d’une bière aux fruits. Pour la #7, une berliner weisse élevée en fûts et refermentée avec du sureau sauvage est assemblée à de la Musje barriquée 6 mois (ale belge aux baies d’églantier) et à une barrique d’orange de Dunham. Inutile de vous dire que Dunham sont des maîtres au niveau des assemblages et des bières sauvages et vieillies en barrique. Celle-ci ne devrait pas faire exception. Mes attentes sont élevées et malgré le froid polaire, je profite du soleil pour prendre quelques poses extérieures.

Essai No.1563

Moment parfait!

L’Essai No.1563 est une des dernières créations de Pit Caribou. Il s’agit d’un assemblage réalisé à partir d’une bière sure vieillie en barrique de whiskey et de pinot noir avec une barrique de bière de fermentation spontanée (Perséides). La levure Brett lambicus et la bactérie lactique Pediococcus sont utilisées dans cette bière, de même que du houblon surrané. Ça promet!

Sauvignon

Les mots me manques!

Je ne sais pas si c’est la même chose pour vous, mais pour moi c’est le gros au boulot juste avant le congé des fêtes. Je crois que cette petite Sauvignon est plus que méritée ce soir. Il s’agit d’une bière blonde brassée avec de l’orge malté et du blé, puis fermentée avec un mélange de levures sauvages Saccharomyces et Brettanomyces. Elle a ensuite été vieillie en fûts de Sauvignon Blanc récemment vidés. Cette bière de la microbrasserie Le Castor s’annonce plus que délicieuse.

Chelaji

Hot and spicy!

Je vous présente une petite nouveauté de Dunham, la Chelaji. C’est une saison aux piments Aji Cristal et pleine de brettanomyces. Elle me semble prédestiné, car j’adore à la fois les piments forts et les brett. Reste à voir si je les aimes autant lorsqu’ils sont combinés.