Hermann Pils Bourbon

Bourbon et bonheur

Mise en vente lors du dernier Bottle Release de Dunham en octobre dernier, cette version de la Herman Pils Bourbon, une Pils à l’Allemande, a été élevé en barriques de Bourbon déjà utilisées pour une période de 10 mois. Je sens que beaucoup de bonheur m’attend dans cette jolie canette.

IIPA Sauvage

Passionnément

Il était une fois un samedi bien gris qui de manière inattendue nous dévoile soudainement un beau ciel bleu, où le soleil rugit tel un lion. C’est un scénario parfait pour déboucher cette IIPA Sauvage de Lion Bleu. Ce brassin résulte de la fusion de deux types de bière que le brasseur affectionne particulièrement, soit les bières sauvages maturées en barrique de chêne et les grosses IPA bien aromatiques. Une belle passion que je partage totalement, surtout en ce qui concerne les bières sauvages.

Oud Roodbruin

Parfaites pour les fêtes

Samedi prochain, le 23 novembre, aura lieu chez MonsRegius, le Release Oud Roodbruin et boutique des Fêtes. La vedette de cet événement est la nouvelle Oud Roodbruin. Il s’agit de leur interprétation d’une brune-rouge des Flandres (maturation de 15 mois en inox sur chêne avec ajout de moût de Zinfandel) et 12 mois en barrique de chêne (anciennement de bourbon de blé) sur purée de dattes. Comme vous pouvez le constater, c’est un style qui nécessite beaucoup de temps.

Saison

Peu importe la saison

C’est l’hiver en plein milieu de l’automne. Un hiver qui débute un peu trop vite à mon goût. Je dois cependant avouer que novembre est beaucoup plus beau ainsi. Dans l’espoir de rééquilibre un peu les chose, je me lance avec la « Saison », de la Brasserie La Ferme. Issue d’une fermentation mixte (levures saison et brettanomyces), cette version est houblonnée à cru avec du Cascade provenant de leur propre houblonnière.

Sirkawa – Barrique de Porto

Que de réconfort!

Après le souper, l’aventure se poursuit avec cette 2e version de la Sirkawa. Il s’agit du même stout impérial au café du Costa Rica de chez Detour à Toronto que j’ai déguster ce matin, mais cette fois, elle est élevée en fûts ayant au préalable contenu du Porto pendant 8 mois.

La Orange de Dunham

Dans toute sa splendeur

Ce soir, tout juste avant l’arrivée du déluge, je m’installe pour déguster un autre beau classique de Dunham. Cette nouvelle version de « La Orange de Dunham » consiste en un assemblage de bière de foudre, une bière ambrée d’inspiration Flamande utilisée pour la première fois, et de bières élevées en barrique pendant deux ans.

Saison Rustique – Barrique de Sauce Forte

Un peu plus haut, un peu plus loin

Le soleil se couche de plus en plus tôt, mais j’arrive juste à temps pour capter ses derniers rayons. La Saison Rustique, est une de mes bières favorites de Dunham qui nous a donné droit à plusieurs versions différentes, notamment avec l’utilisation de différentes souches de levures sauvages. Cette fois-ci, elle est élevée en barriques ayant au préalable contenu la Man Goes Pickled, il s’agit du même type de barriques qui a été utilisées pour la Petite Mort – Barrique de Sauce Forte de ce Release.

EON

Bonne à croquer

Le soleil est toujours présent, ça donne envie de quelque chose de léger. Mon choix ce porte sur une belle collaboration avec la cidrerie “Revel ciders” de Guelph, en Ontario. Cette bière est le résultat d’une co-fermentation d’une base de saison avec du moût et des peaux de pommes d’Ontario (Hyslop et Cortes Jersey) en laissant les levures sauvages présentes réaliser la fermentation, puis passé cette bière en barriques pour une période de 1 an.

Léa nº4

L’appel de la nature

Suite à mon séjour au Mont Washington, difficile de ne pas m’arrêter à Waterloo, qui était sur notre chemin de retour, pour faire un tour chez Robin Bière Naturelle. Au moment de ma visite, 3 excellentes bières était disponible. J’en profite, en ce bel après-midi, pour déguster l’une d’entre elle, la « Léa nº4 ». Il s’agit d’un assemblage de saison de blé fermentée par un mélange de levures et de lactobacille, affinée en tonneaux.

No4 Brett Session

Every Brett you take

Les journées sont vraiment de plus en plus courtes, heureusement, nous avons beaucoup de soleil cette semaine. Ce soir, je me lance avec ce 4e brassin test de la « Série Laboratoire » des Brasseurs du Monde. Il s’agit du cette fois de la « No4 Brett Session », une pale ale 100% Brett, où l’on retrouve la variété Clausenii, ainsi que des houblons Citra, Simcoe et Amarillo.

Saison des Prairies

Harvest Moon

Nous sommes en plein cœur du mois de septembre. Une belle journée ensoleillée, parfaite pour récolter mon houblon Cascade. C’est un vendredi 13 et c’est également un soir de pleine lune. Bref, plusieurs bonnes raisons pour célébrer. Pour ce faire, j’ai opté pour cette « Saison des Prairies » de Maltstrom. Une bouteille que je conserve précieusement depuis quelques mois, dans l’attente du moment parfait. Il s’agit d’un assemblage de bières dorées de type Saison affinées en barrique.

Fugitive aux Pêches

L’or pêche

Ce soir, j’ai décidé me gâter avec cette belle bouteille de la Microbrasserie À La Fût, la Fugitive aux Pêches. On y retrouve du moût inoculé, c’est-à-dire, un ajout volontaire d’un mélange de levures sauvages et de micro-organismes pouvant rappeler le Lambic. Le tout est barriqué pendant 18 mois, dont 6 avec les pêches.

Saison Barriquée

En amour!

C’est vendredi, c’est le temps de se gâter après une première semaine de travail suite à mes vacances. Malgré les nuages, le soleil trouve le moyen de nous saluer de temps à autre. La température est très confortable. J’ai choisi spontanément d’y aller avec cette « Saison Barriquée » d’Isle de Garde est un assemblage de saison affinée en barriques de chêne américain avec des levures sauvages et de jeune saison houblonnée. Ça s’annonce drôlement bon cette petite bière là!

Sour Monkey

Bière d’après déluge!

Je profite de ce petit moment de répit après une grosse averse, pour déguster cette Sour Brett Tripel de Victory Brewing, une brasserie américaine située en Pennsylvanie.

Weddings

Mariage parfait!

Selon mes goûts personnels, rien de mieux qu’une bonne bière saison pour affronter la chaleur. La « Weddings » est une belle collaboration entre Foam Brewers et la Brasserie Dunham. Foam Brewers est une célèbre brasserie du Vermont, reconnu principalement pour ses bières houblonnées. Nous avons ici sensiblement la même bière que Dunham a brassé chez eux (Grounds for divorce), mais fermenté avec un assemblage de levures saisons et brettanomyces traditionnel et avec ajout de mains de bouddha.

IIPA de la Sorcière – v6

La magie qui opère

Vous connaissez sans doute mon amour pour Pit Caribou et aussi pour les Bretts. Lorsque les deux se réunissent, ça donne toujours des choses assez incroyables. Les IIPA de la Sorcière de Pit Caribou en sont de bons exemples. Ce sont des bières évolutives qui me font vraiment capoter. Cette 6e version se trouve à être une double IPA assemblée à une bière ensemencée de Brettanomyces Claussenii. Le tout a ensuite subit un généreux houblonnage à froid de Citra, Simcoe et Mosaic. Vous êtes prêt pour la suite? Attaché votre tuque, ou plutôt votre casquette, nous sommes quand même en juin.

Courtepointe #5

Un gros câlin

Bon, bon, c’est vendredi, le ciel est tout gris, mais j’ai vraiment envie de me gâter un peu. J’ai choisi d’y aller avec la Courtepointe #5 de Lion Bleu. Spécialement assemblées pour le 4e anniversaire de la microbrasserie, cet assemblage se compose de 4 tonneaux différents. Dans les 2 premiers nous retrouvons une Farmhouse 100 % fermentée en fût de chêne, soit un avec du marc de raisin et l’autre, avec de la rhubarbe locale, le tout vieilli 12 mois. La troisième barrique se compose de saison Impériale avec de la rhubarbe et des Bretts affinés 14 mois. Finalement, la quatrième barrique est une saison sauvage mûrie 12 mois. C’est vraiment le genre de description qui me parle beaucoup.

Barouetski

Bon en tabarouette

En ce jour de pluie et de début de week-end, je feel un peu dark. Mon choix se porte sur un style particulier, une saison noire impériale, américanisée et houblonnée à l’Amarillo et brassée par « La Souche ». La seule autre bière de ce style que je connais est la fameuse Isseki Nichõ, une de mes favorites de Dieu du Ciel. C’est donc avec une certaine excitation que j’ouvre cette bouteille.

Les Pieds Croches

C’est le pied!

Enfin le soleil! Je crois que nous l’avons bien mérité. Après un 12 km, dont 4 à courir sur des roches, je me sens un peu les pieds tous croches. De retour à la maison, pas besoin de chercher longtemps. « Les Pieds Croches » de Pit Caribou m’appelle. Il s’agit d’une wild ale de blé houblonnée à froid avec du Mosaic, Amarillo cryo et Ekuanot cryo. Je sens que ça va être bon et pas mal rafraîchissant.

BXL FNK

Oublier le temps gris

C’est vendredi, pis la pluie s’en donne à cœur joie. Pourquoi ne pas ouvrir cette petite Grisette de Dunham pour combattre cette grisaille. Ça me semble un très bon plan pour débuter la fin de semaine avant l’arrivée des enfants de l’école.

Brassée spécialement pour BXLBeerFest 2018 à Bruxelles, elle est élevée en foudre avec des fraises et de la rhubarbe du Québec et du poivre noir Lampong. Je conserve cette bouteille précieusement depuis environ 6 mois. Son heure est enfin arrivée.

IPA 100% Brett

Brett jusqu’au bout

Nous avons ici une IPA affinée en fût de chêne pendant quelques semaines avec des levures sauvages brettanomyces bruxellensis. Un houblonnage à froid de Mandarina Bavaria complète le tout. C’est un style de IPA auquel j’ai l’habitude de succomber.

Ranch-O-Tang-O

Ça sent le printemps

En ce beau samedi ensoleillé de mars, on peut enfin se permettre de rêver un peu au printemps. Je profite de mon après-midi pour ouvrir cette merveilleuse bouteille du Cheval Blanc. Pour ceux qui ne la savent pas encore, Le Cheval Blanc brasse des méchantes bonnes bières. Cette Ranch-O-Tang-O, une farmhouse élevée en barrique, en est un bon exemple. C’était une des bouteilles mises en vente à l’occasion du Festival des Bières Rebelles qui a eu lieu le 30 et 31 janvier dernier, à la mythique brasserie de la rue Ontario.

Nordicité

Saveurs d’hiver

Si y a une bière que j’avais hâte de déguster pendant mon 28 jours sans alcool, c’est bien cette Nordicité, une IPA fermière à la levure Kveik. La levure Kveik, originaire de la Norvège est quelque chose d’assez nouveau dans notre paysage brassicole. Cette bière est issue d’une collaboration créative entre Champ Libre et Boréale, deux brasseries qui excellent notamment dans la confection de savoureuses IPA. On y retrouve de l’orge et de l’avoine du Québec, les houblons Chinook et Citra, ainsi que quelques branches de genévrier cultivées chez Champ Libre.

Des Barriques et des Bretts

Ainsi soit-il

Quoi de mieux qu’une bière d’Avant-Garde pour mon avant dernière journée, avant d’entamer mon défi 28 jours sans alcool. Il faut bien en profiter un peu, car 28 jours, ça pourrait être long. Il s’agit d’un porter impérial, affiné un an en barriques de bourbon de second remplissage avec des levures brettanomyces lambicus. C’est une description qui ma foi, me fait grandement saliver. Barriques et bretts, se sont deux belles affaires que j’aime beaucoup.

Cuvée De Ranke

Remarquable!

C’est vendredi et après une grosse semaine, je me gâte avec cette remarquable Cuvée De Ranke de la renommée brasserie belge du même nom. Il s’agit d’un assemblage de 70% de vieille bière flamande surette et de 30% de lambic Girardin.

Coyloup

Entre 2 mondes

Ma dégustation de ce soir se porte sur un style peu répandu. Il s’agit d’un hybride entre une IPA et une bière avec des levures Brettanomyces Claussenii. Forte d’un vieillissement de 7 mois en fûts de chêne, elle a également subit un houblonnage à cru de Galaxy en toute fin de maturation. Ça promet!

Kriek Sour No. 2

Sublime!

Pour ma dégustation de ce soir je me gâte avec cette bière d’exception signée Central City, une brasserie qui se situe dans la région de Vancouver. J’ai eu la chance de me procurer cette bouteille sur le site de la SAQ le mois dernier. Il s’agit d’une Sour Red Ale infusée aux cerises et affinée 2 ans en barriques de chêne de Cabernet Sauvignon et de foudre de chêne français.

Comme un Noël sur l’Acide

Il neige dans ma tête

Cet après-midi, il fait froid, mais surtout, il fait soleil. Je crois avoir trouvé la bière idéale pour l’occasion. Une bière qui m’aidera aussi, sûrement, à me plonger un peu dans l’esprit des fêtes. Il s’agit d’une bière sure aux canneberges et houblon suranné de Maltstrom. C’est la toute dernière bière brassée pour la DBSQ (Détaillants de bières spécialisés du Québec) et qui arrive juste à temps pour vos party des fêtes.

Oude Geuze Boon Black Label

Mon cœur fait Boon!

C’est vendredi, une journée plutôt grise, douce et calme, surtout après cette semaine assez folle et riche en émotions. Le moment me semble idéal pour essayer cette Oude Geuze Boon Black Label. Ce lambic belge est une des bouteilles que je me suis procuré à la SAQ en ligne, lors de leur release spécial qui a eu lieu en novembre.

Sanctuaire

Triplement bonne

Nous sommes vraiment rendu en plein hiver. La bonne chose dans tout ça, c’est que ça nous donne envie d’ouvrir des belles bouteilles un peu plus forte en alcool. Le Sanctuaire de la Microbrasserie Le Castor en est un bon exemple. Il s’agit d’une triple d’abbaye affinée en fûts de vin rouge et avec une levure sauvage de type Brettanomyces. Je suis tombée sur cette bouteille récemment. J’ai remarqué que sa date d’embouteillage datait de presqu’un an. J’ai sauté dessus, car c’est le genre de bière qui devrait bien vieillir, surtout pour un amateur de Brett comme-moi.

Genèse Sauvignon

Conception divine

La Genèse est une bière de Dieu du Ciel que j’adore. C’est une triple aux abricots avec laquelle je retombe en amour à tout les mois de septembre. Pour ma dégustation d’aujourd’hui, nous avons une version élevée en barriques de sauvignon et avec des brettanomyces. Difficile de résister à une pareille tentation.

Vieille Provision

MA provision

La Vieille Provision, est une bière belge surette, sauvage et acidulée de la fameuse Brouwerij De Ranke. Elle est produite à partir des meilleurs barriques de bière de provision soigneusement sélectionnées. Elle est vieillie au moins un an dans des fûts de chêne. Cette bière sert également de base à la Cuvée De Ranke et la Kriek De Ranke. Grâce à la SAQ, hey oui, vous avez bien lu, il est possible pour plusieurs d’entre-nous de découvrir cette bière d’exception, difficilement accessible autrement.

Funkymothé

Passionnément funky

Une petite journée de congé pendant que les enfants sont à l’école, c’est quelques choses d’assez rare dans une année. J’adore cette journée du souvenir. Le soleil est aussi au rendez-vous et nous enroule de chaleur, comme le ferait un long foulard. L’occasion me semble parfaite pour cette Funkymothé de Lagabière. C’est une saison brett aux fruits de la passion. J’ai l’impression qu’elle a été crée pour moi, car c’est un style que j’adore et auquel un de mes fruits favoris a été ajouté. Comme si ce n’était pas suffisant, des brett sont utilisés au niveau des levures. Je me sens vraiment interpellé.

Polyphilia

Rouge de plaisir

C’est vendredi et je débute le week-end de belle façon avec cette Rouge des Flandres de MonsRegius bières artisanales. Affinée 15 mois dans leur chai, il faut dire que la Rouge des Flandres est un style qui demande de la patience. C’est un style complexe et peu présent dans notre paysage brassicole.

Funky Pom 2017

Won’t you take me to

Ce soir, ma dégustation se porte sur une une bière récemment sortie du Chai de la Brasserie Générale. Il s’agit d’une ale fermentée avec du moût de pomme et ses levures naturelles et affinée 6 mois en barriques de vin. Par la suite, elle est assemblée à une jeune saison juste avant l’embouteillage.

L’Porter Broulotte

L’Porter de mes rêves

L’Porter Broulotte est magnifique collaboration entre les excellentes microbrasseries À La Fût et Sutton Brouërie. Il s’agit d’un assemblage de L’Porter Western vieilli en fût de chêne 5 mois, avec trois souches de levures Brettanomyces et 14 mois avec la saison Broulotte, une saison houblonnée à crû mise en barrique et vieillie 5 mois. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre, mais ça risque d’être délicieux.

Le Collabo

Une Saison en or

Pour cette 6e et dernière bière qui sera disponible ce week-end au Bottle Release de Dunham, je vous présente une collaboration avec la Brasserie de la Goutte d’Or de Paris. Ensemble, ils nous ont préparé une Saison brassée avec du sarrasin, du miel de sarrasin. Le tout est 100% fermenté avec brett drei et assemblé à une petite proportion de bière de foudre.

Ginnungagap

Un gouffre sans fond

La 5e bière du Bottle Release que je vous présente est la Ginnungaga. Elle est le résultat d’une belle collaboration entre Albion et Dunham. Il s’agit d’une pale ale anglaise 100% brett assemblée à de l’Arctic Ale (old burton ale barriquée). En cette journée grise d’automne, elle me semble un choix très approprié. Je sens qu’elle risque de bien me plaire.

No Gogosse

Sans artifice…

Comme troisième bière du Bottle Release de Dunham, j’ai opté pour la fameuse collaboration avec Auval. Il s’agit d’un assemblage de foudres et de barriques de bières sauvages de fermentation mixte élevées en fûts. Cette collabo entre deux brasseries exceptionnelles, ce veut un hommage à leur passion commune pour les élégantes saisons, sans artifices. Ça ne devrait pas être trop mauvais.

La York

La grosse pomme!

C’est vendredi, le temps est frais, mais le soleil arrive à faire quelques belles percées. L’occasion me semble parfaite pour ouvrir La York de Pit Caribou. C’est un assemblage de Farmhouse et de Session IPA vieillit en barrique de pinot et de cognac, de IIPA de la Sorcière bien fraîche et de jus de pomme maison. Les pommes ont été récoltées près de la rivière York à Gaspé, d’où son nom origine. Le tout est ensuite refermenté en bouteille avec du miel gaspésien. Ça promet!

Les 4 Saison Rustique

La Saison est un style dans lequel la Brasserie Dunham excelle depuis toujours. La Saison Rustique est certainement un de leur grand classique. Dernièrement, nous avons eu droit au retour de la version Drei de même qu’à deux nouvelles versions, la Lochristi et la Beersel. Elles sont venues s’ajouter à la version Classique qui existe depuis plusieurs années.

Je me suis amusé dernièrement à comparer ces quatre versions. Chacune d’elle possède une magnifique étiquette qui semble s’inspirer d’une saison différente. Alors les voici en ordre, en commençant par l’hiver.

Eis Kirschen Brett

Splendide!

Une journée grise et froide, ce n’est pas une raison pour se priver de bonnes bières. Ce soir, je me gâte un peu avec cette nouveauté de Brasserie Générale provenant de son Chai. Il s’agit d’un stout à l’avoine affiné en barrique de chêne américain avec levures Brettanomyces sur une période de 6 mois. Le tout est suivi d’une fermentation additionnelle sur cerises noires et d’une cryoconcentration. Rien de mieux pour ajouter un peu de couleur, de chaleur et de saveur à la soirée.

Nébulose

La plus belle des saisons!

Aujourd’hui, c’est fort possiblement la dernière journée vraiment chaude de 2018. Le mercure, une fois de plus a frôlé les 30 degrés. L’occasion me semble parfait pour ouvrir cette petite Nébulose de Benelux. C’est une bouteille qui est sortie au début de l’année et que je conserve précieusement depuis, attendant une belle journée comme aujourd’hui.

Il s’agit d’un assemblage de saison fermentée avec une levure maison et une saison affinée en fût de chêne avec des brettanomyces. Le tout a ensuite subit un houblonnage à crû avec des houblons alsaciens, américains et néo-zélandais. Il faut dire que lorsqu’une bière possède des levures brettanomyces, je ne me sens jamais trop pressé de la décapsuler, car les bretts poursuivent leur boulot en bouteille

Brett Never Sleeps

Plaisir à l’état brut!

Je vous avais parlé dernièrement des IPA Brut, un nouveau style tendance au niveau des IPA. Nous avons droit cette fois-ci à une IPA Brut conçu avec des levures brettanomyces brassée par Sutton Brouërie en compagnie de Noah Forrest du blogue Beerism. Impossible pour moi de passer à côté de cette bouteille. Ce sera également un deuxième essai pour ma part, de ce style qui va à l’opposé des NEIPA et Milkshake IPA de ce monde.

Saison Brett

Moment parfait!

Ce soir, c’est particulièrement chaud et humide. Tout es calme et nuageux. Ça sent la pluie. Mon choix se porte instinctivement vers cette Saison Brett de Riverbend. Il s’agit d’une bière forte en alcool avec ses 8% et qui devrait apporter un niveau de complexité assez intéressant, grâce à ses levures sauvages.

Éloge de la Lenteur

Lentement, mais sûrement!

Suite à la sortie de leur Épicentre, une délicieuse IPA, Champ Libre y est allé avec la sortie d’une Saison. Elle s’inspire des bières qui à l’origine étaient brassées sur les fermes de Belgique pour désaltérer les travailleurs. Elle est d’ailleurs brassée avec une levure fermière et du houblon Strisselspalt. Elle se compose également de plusieurs céréales: de l’orge, du blé et de l’avoine.

La Brune des Hébrides

En pleine tourbe!

Nous avons vraiment très peu de pluie depuis le début de l’été. Jamais les pelouses n’ont été aussi jaune. Voilà qu’une nouvelle canicule s’annonce. Instinctivement, ce soir, mon choix se porte sur un assemblage de Sutton Brouërie qui se compose de leur Brune Alpine et de leur Brett Barley Wine, le tout vieilli 3 mois en barrique de Scotch Laphroaig.

Rustica Pacifica

La vita e bella

C’est lundi soir, mais comme j’ai eu un week-end bien chargé, je m’accorde une petite pause pour déguster une belle Saison de MonsRegius utilisant le houblon néo-zélandais Motueka. J’ai eu la chance d’essayer la Rustica, mais il s’agit de ma première expérience avec la Rustica Pacifica et je sens qu’elle conviendra parfaitement à cette chaude soirée d’été.