Spontanée Cassis

Spontanément, à la folie

La canicule hâtive s’installe et je ne vais surtout pas m’en plaindre. La piscine est partie, le moment est idéal pour ouvrir cette bière d’exception de la microbrasserie gaspésienne Pit Caribou. Il s’agit d’un assemblage de bières pâles issues d’une fermentation spontanée affinée entre un et deux ans en barriques et ayant macéré 2 mois sur des baies de cassis.

Around the Corner

Audacieuse et délicieuse

Il était temps que j’ouvre cette canette.Je la conserve précieusement depuis environ 1 an. Cette lager rustique, qui s’inspire des premières lager américaine, est brassée avec de l’orge six rangs, du maïs fumé et du seigle. Elle a également subit un double houblonnage à froid.

Berliner Weisse Cerise Griotte

Vive le printemps!

C’est belle façon de dire définitivement adieu à l’hiver avec cette Berliner Weisse Cerise Griotte de Riverbend. Quand tu peux sortir sans manteau et sentir la chaleur du soleil, ça fait tellement de bien.

Alaska – Édition 2021

Dans l’attente de la chaleur

Le printemps est arrivé la semaine dernière, mais depuis quelques jours, j’ai le sentiment de retomber en plein hiver. Je m’offre un peu de réconfort avant le souper avec ce porter impérial fumé de MonsRegius.

Barabas Barleywine 2021

Soleil d’hiver

Avec le temps froid, j’aime bien déguster des bières plus fortes en alcool et plus particulièrement un bon vin d’orge. Pour ce faire, j’adore m’installer à l’intérieur sur le bord d’une vitre ensoleillée. Sentir cette chaleur sur ma peau m’apporte un bien fou. Il faut dire que ça contraste bien avec le froid extrême que l’on retrouve tout juste de l’autre côté.

Presqu’Île

Un fleuve de saveurs

Aujourd’hui, c’est vraiment une vraie belle journée d’hiver; bien froide, mais aussi avec un beau soleil qui fait du bien. J’en profite pour ouvrir ce grand cru de Tête d’Allumette Microbrasserie. La Presqu’Île est un vin d’orge à la tourbe du fleuve. C’est aussi une pointe de terre privée qui se prolonge dans le fleuve St-Laurent, sur les berges de St-André-de-Kamouraska. On y cueille de la tourbe saline, qui une fois séchée, sert à la fumaison du malt de cette bière.

Poincaré Kölsch

Celle qui se boit tout seul

Oui, vous avez bien lu! Et oui, elle se boit vraiment tout seul. Je me souviens d’être sorti prendre une photo et d’avoir pris une gorgée, mais c’est tout, mon verre était vide. Au moins j’avais le preuve que mon verre c’était bel et bien remplis.

Fûtlix Leclerc

C’est un petit bonheur

Le Fermentor est une microbrasserie que je connais peu, mais lorsque je suis passé à côté de cette Fûtlix Leclerc, lorsq’elle m’a vu passer, elle s’est mise à crier « Monsieur ramassez-moi, chez vous emmenez-moi ». Inutile de vous dire que je n’ai pas hésité. Tout d’abord, il s’agit d’une saison, un style que j’adore, mais qui me semble de plus en plus rare. Deuxièmement, elle est affinée en barriques de chardonnay, un type de barriques que j’affectionne particulièrement et dont le résultat est presque toujours sublime. Dernière raison, pour son look et son nom, qui semblait vouloir m’apporter un peu de bonheur.

Old Mel-Waukee

À ne pas confondre

Aujourd’hui, avant la tombée de la neige, je me suis gâté en ouvrant cette Old Mel-Waukee de Lagabière. Il s’agit d’une Old Ale, vieillie en barriques avec brett. Elle semble vraiment avoir tout ce qu’il faut pour me réchauffer à la fois le corps et l’esprit.

Lagerbier

Un boire des plus adéquat

C’est vendredi, une belle journée de décembre sous le soleil et les bourrasques de vent. Le moment est venu pour moi de vous parlez de la première bière de Lagerbräu, la Lagerbier. Cette lager, brassée dans les installations d’Avant-Garde, a été soigneusement préparé par de grands passionnés de lager.

Brassin Spécial No 02

Douceur et complexité

La neige et le froid se sont installés depuis quelques jours, mais avec ce beau soleil, je sentais le besoin de sortir et d’accompagner ce moment d’une bière qui me rappelle un peu l’été. Sans hésitation, mon choix se porte vers ce Brassin Spécial No 02 de la Brasserie Barabas. Il s’agit d’une bière de blé issue d’une fermentation mixte avec des camerises, un petit fruit que j’adore, de Chez Petits Fruits St-Louis et qui est par la suite affinée 10 mois en fût de cabernet-sauvignon.

Jésus Crisp

Ainsi soit-il

En ce jour du seigneur, sous une température clémente et fort agréable de novembre, je m’accorde un petit moment de grâce avec la Jésus Crisp, une india pale lager de la Brasserie Avant-Garde.

Un Ours Aimable

Ce n’est pas fini

Octobre n’a pas dit son dernier mot et je profite de mon mieux de cette journée magnifique. On ne risque pas de retrouver cette belle chaleur avant plusieurs mois. Pour m’accompagner , j’ouvre cette belle collaboration entre Boréale et Avant-Garde, Un Ours Aimable. Il s’agit d’une lager de style Oktoberfest, qui sera juste parfaite pour l’occasion.

Polygone – Bourbon

L’obscurité sous un deuxième angle

C’est dimanche, une belle journée d’octobre ensoleillé et chaude au parfum d’été indien. Je me gâte avec la Polygone – Bourbon de Robin bières naturelles. Tout comme la Polygone – Rhum, il s’agit d’un assemblage de bière noire fermentée par un mélange de levures et lactobacille, affinée 6 mois, mais cette fois en fût de bourbon.

Impériale Gasket de Tête

Envoûtement total

Le temps est décidément beaucoup plus frais. Heureusement, j’ai une bière de Tête d’Allumette pour rallumer ma flamme et me garder au chaud. Il s’agit de leur fameuse Impériale Gasket de Tête, un stout impérial russe, rapporté par ma douce, lors de son road-trip en Gaspésie. Inutile de vous dire que depuis son retour, l’impatience de l’ouvrir était au rendez-vous, mais j’attendais le moment parfait. Voilà qu’aujourd’hui il se présente.

Polygone – Rhum

L’obscurité sous un nouvel angle

C’est vendredi, c’est une journée de septembre absolument magnifique. Je me gâte avec la Polygone – Rhum de Robin bières naturelles. Il s’agit d’un assemblage de bière noire fermentée par un mélange de levures et lactobacille, affinée 6 mois en fût de rhum.

La Fin d’une Illusion

Le plein de soleil

Le soleil est de retour, ses rayons de fin d’été possèdent une saveurs automnale. Ils sont cependant bien chaud et tellement réconfortant. J’en profite pour déguster La Fin d’une Illusion, une IPA de la nouvelle Brasserie Ayawan située à Val-Morin, tout près de la Microbrasserie Le Baril-Roulant.

Constellation du Cerf

Saveurs d’automne

En ce lundi de la fête du travail plutôt pluvieux et au saveurs automnales, je profite d’une légère accalmie pour prendre l’air et déguster la Constellation du Cerf. Cette bière de 11 Comtés Brasserie Rurale, est brassée pour souligner le 5e anniversaire de leur partenaire Distribution Bucké! Il s’agit d’une bière de foudre de fermentation continue vieillie avec du jus de pomme Spartan de hautes branches et du pimbina cueilli au fond de leur rang et ainsi que du houblon suranné maison.