Néron

Un empire fruité

Pour faire changement, il fait un froid impérial aujourd’hui. Je ne suis pas expert en histoire romaine, mais dans ma tête, l’empereur Néron jouait du violon pendant que Rome brûlait. Je ne sais pas si cette Double IPA de la Brasserie du Bas-Canada arrivera à m’apporter suffisamment de chaleur, mais je suis convaincu qu’elle saura réchauffer mon âme.

Brett, Pas Brett

J’y vais!

Aujourd’hui je vous présente une bière qui m’a tout de suite intriguée, c’est la Brett, Pas Brett, issue d’ine collaboration entre L’Espace Public et le Trèfle Noir. D’abord j’adore son branding de même que son nom. Elle a vraiment fière allure. Il s’agit d’une Black Session IPA généreusement houblonnée et fermentée avec des levures sauvages, des Brettanomyces. C’est un style qui devrait bien me plaire.

Cuvée De Ranke

Remarquable!

C’est vendredi et après une grosse semaine, je me gâte avec cette remarquable Cuvée De Ranke de la renommée brasserie belge du même nom. Il s’agit d’un assemblage de 70% de vieille bière flamande surette et de 30% de lambic Girardin.

FTW

F*** The World

Ce soir, je m’offre une bière d’Avant-Garde au profile assez particulier. Il s’agit d’une pale ale américaine brassée avec les houblons Idaho 7, Ekuanot, Azacca et Centennial et affinée en barriques de scotch tourbé de la région d’Islay et Speyside.

No2 Saaz

Audacieuse!

Pour cette deuxième bière de la Série Laboratoire, une série houblonnée et expérimentale, Brasseurs du Monde nous propose une NEIPA houblonnée uniquement avec du Saaz tchèque. Le reste de la recette est la même que dans la No1 NEIPA, seulement le houblonnage est différent. Il faut dire que le Saaz est habituellement utilisé dans les Pilsner. Voyons voir ce que sa donne avec une NEIPA.

No1 NEIPA

Quand le vert devient roi

Brasseurs du Monde nous arrive avec une toute nouvelle série de bières houblonnées. Il s’agit de la Série Laboratoire qui se composera de plusieurs brassins tests et expérimentaux qui seront produit en très petites quantités et dont les plus populaires seront ensuite portés à un autre niveau. Le tout premier brassin, est une NEIPA brassée avec les houblons Citra, Mosaic, Galaxy et Centennial.

Bons Temps

Bonne année!

Voici la bière parfaite pour terminer l’année 2018. Il s’agit d’une triple saison houblonnée à cru. Au niveau du houblon, nous avons le Striesselspalt et le Mosaic. Alors qu’au niveau de la levure, elle est d’origine belge et plus précisément de la région de la Wallonie, la région de la fameuse Saison Dupont.

Houblon Atomique

Petit moment de répit

L’année s’achève, mais nous sommes toujours dans l’attente de la neige. Le froid est pourtant bien installé. Petit moment de répit avant les party du nouvelle an. Je fais le plein de vitamine avec cette bonne Houblon Atomique, IPA américaine de la Brasserie Générale.

Mon Top 2018

Mon année 2018 en 18 bières et 18 microbrasseries

Pour conclure 2018, comme à chaque année, je vous offre un dernier petit cadeau. Il s’agit de mon top 18, qui cette année, se compose de mes 18 plus belles découvertes avec 18 microbrasseries différentes.

Saison Rayée

Soleil norcture

On se rapproche de Noël, le moment me semble parfait pour enfin déguster cette saison du Castor. Brassée avec une levure de type saison, cette bière est un assemblage de saison affinée entre 8 et 12 mois en fûts de vin avec des bactéries lactiques acidifiantes. Comme vous pouvez le constater, son nom m’a inspiré et m’a donné envie de sortir mes cannes de Noël également rayées.

Stout Impérial Scotch

Lumineuse noirceur

Si il y a une bière que j’ai souvent acheté cette année, c’est sans aucun doute le Stout Impérial de la Bièrerie Shelton. Lorsque Darryl, le brasseur m’a fait part d’une version en barrique, mon cœur n’a fait qu’un tour. Il fallait maintenant attendre et laisser le temps faire son œuvre. Suite à un affinage d’un an en barriques de Scotch de la région d’Islay, un assemblage a été effectué pour ajuster l’équilibre. La voici enfin, juste à temps pour le temps des fêtes.

How Do You Say Monkey in Latin?

Moine ou singe?

Cette année, la Microbrasserie Charlevoix célèbre son 20e anniversaire. Pour l’occasion, ils ont décidé de s’amuser en re-brassant certaines bières marquantes comme cette belle collaboration qu’ils ont réalisé avec Sawdust City Brewing Co et Black Oak Brewing Co. Le style est assez particulier, il s’agit d’une Dubbel IPA et c’est seulement la seconde fois qu’elle est brassée.

Péché Mortel Framboise – Bourbon

Comme un rêve!

Sans aucun doute, c’est la bière la plus connu et reconnue mondialement de Dieu du Ciel. Même une journée dans l’année lui est consacrée et depuis quelques années, une caisse de 4, avec différentes variations. Sa version bourbon est synonyme de pure folie et de décadence. On se l’arrache et on fait même la file pour se la procurer. Une version aux framboises faisait partie d’une des variantes de la caisse cette année et c’était vrament bien réussi. Donc une version framboise – bourbon semble être la suite logique, une sorte de rêve qui se réalise.

Coyloup

Entre 2 mondes

Ma dégustation de ce soir se porte sur un style peu répandu. Il s’agit d’un hybride entre une IPA et une bière avec des levures Brettanomyces Claussenii. Forte d’un vieillissement de 7 mois en fûts de chêne, elle a également subit un houblonnage à cru de Galaxy en toute fin de maturation. Ça promet!

Déjeuner en Paix – Double Bourbon

2 fois plutôt qu’une

Même si l’hiver tard à vraiment s’installer, la saison des bières fortes et affinée barriques bat son plein. Ce soir, je déguster la fameuse Déjeuner en Paix de Champ Libre, mais il s’agit d’une version bien spéciale. Dans cette version, lors du premier affinage en barils de bourbon, un des barils présentait des saveurs particulièrement prometteuses. Un deuxième affinage du contenu de se barils a eu lieu, cette fois, dans de petits tonnelets de bourbon artisanal du Colorado.

Feu de Foyer

Le feu danse dans la cheminée

En ce samedi de décembre, nous avons installé le sapin en famille, sous l’air de beaux cantiques de Noël. Cette nouveauté de La Memphré, Feu de Foyer, me semble un incontournables cette belle soirée. Il s’agit d’un Stout impérial affiné en barriques de Scotch. Je sens que le feu ne dansera pas seulement dans la cheminée ce soir.

Le Jugement

Étanches ta soif!

Aujourd’hui, on se croirait transporter au milieu de printemps. La température est particulièrement douce et le soleil est de la partie. Ça me semble parfait pour ouvrir Le Jugement, une IPL (India Pale Lager) collaborative entre Dunham et L’Ermitage, une nanobrasserie belge. Les houblons Galaxy et Ella sont ici en vedette. C’est un style qui c’est pas mal répandue cette année.

Hermann Pils

Le temps d’une Pils

C’est vendredi et nous avons droit à de la belle pluie…
Franchement, j’aurais préféré un peu de neige, mais bon, on n’y peu rien.
Pourquoi pas commencer le week-end avec un petit quelque chose de pas trop compliqué, comme cette Hermann Pils de Dunham.

Fuck All – Fût de Scotch

Oh what fun it is

Y a de la belle petite neige qui tombe dehors ce soir. Le genre de température parfaite pour prendre une belle petite marche, mais je feel pas mal plus pantoufle. Je pense avoir trouver la bière parfaite pour l’occasion. La Fuck All de la Brasserie Dépareillée est une Porter Baltique. Ce soir j’ai la chance de déguster leur version affinée en fût de Scotch. Ça risque d’être pas mal bon ce truc.

Simplexité

Tout simplement!

Dernièrement j’ai eu la chance de découvrir quelques bières belges de Brouwerij De Ranke. Lorsque j’ai vue qu’ils avaient fait une collaboration avec la Brasserie Dunham, je ne pouvais passer à côté de ça. Il s’agit d’une Lager blonde 100% cônes de houblons, non-filtré.

Kriek Sour No. 2

Sublime!

Pour ma dégustation de ce soir je me gâte avec cette bière d’exception signée Central City, une brasserie qui se situe dans la région de Vancouver. J’ai eu la chance de me procurer cette bouteille sur le site de la SAQ le mois dernier. Il s’agit d’une Sour Red Ale infusée aux cerises et affinée 2 ans en barriques de chêne de Cabernet Sauvignon et de foudre de chêne français.

Comme un Noël sur l’Acide

Il neige dans ma tête

Cet après-midi, il fait froid, mais surtout, il fait soleil. Je crois avoir trouvé la bière idéale pour l’occasion. Une bière qui m’aidera aussi, sûrement, à me plonger un peu dans l’esprit des fêtes. Il s’agit d’une bière sure aux canneberges et houblon suranné de Maltstrom. C’est la toute dernière bière brassée pour la DBSQ (Détaillants de bières spécialisés du Québec) et qui arrive juste à temps pour vos party des fêtes.

Alliances

Besoin de décompresser?

Une autre semaine s’achève. Un peu comme à chaque année, c’est une sorte de course folle avant les vacances des fêtes. Encore tellement de chose à faire et de moins en moins de temps devant nous. D’où l’importance de quand même trouver des petits moments comme ce soir, pour décompresser, relaxer et se gâter un peu.

Éloge des Vignes

Une douce folie

Samedi dernier, un Bottle Release prenait place chez Champ Libre. Une des bouteilles disponible était l’Éloge des Vignes, une saison viticole. Cette bière est fermentée entièrement avec les levures naturellement présentes sur les peaux de raisins Pinot Gris et Pinot Noir du vignoble Camy, puis affinée 2 mois en barriques demi-muid de 500 litres de Fronsac (Bordeaux).

No. 13 Tennessee

OMG

La No. 13 est une des premières bières de Pit Caribou que j’ai dégusté dans ma vie. La première était la Bonne Aventure. Il y a eu aussi leur fameuse 8/17, ma première bière surette. Comment l’oublier? La No. 13, c’est un vrai classique, le genre de bière que tu rachètes à chaque fois qu’elle revient, car c’est toujours une merveilleuse expérience.

Il s’agit d’un assemblage de 2 bières. La première a maturé 5 mois dans des barils de Whisky du Tennessee. La deuxième a fermenté et maturé en cuves d’acier inoxydable.

Je vous présente mes notes de dégustation sur ce grand classique de Pit Caribou.

60

You’re mine

Première journée de décembre, j’ai profité du temps doux pour installé les décos de Noël à l’extérieur. Maintenant qu’il fait nuit, je peux admirer le tout. C’est pas mal beau, même si ça demeure assez simple. Manque juste de la belle grosse neige pour ajouter un peu de magie. Spontanément, je choisis se Stout impérial de la Brasserie Harricana. Il porte le numéro 60, un chiffre qui évoque rien de particulier pour moi, mais c’est une brasserie que j’aime beaucoup et j’adore ce style de bière. Je sens que se sera bon!

Oude Geuze Boon Black Label

Mon cœur fait Boon!

C’est vendredi, une journée plutôt grise, douce et calme, surtout après cette semaine assez folle et riche en émotions. Le moment me semble idéal pour essayer cette Oude Geuze Boon Black Label. Ce lambic belge est une des bouteilles que je me suis procuré à la SAQ en ligne, lors de leur release spécial qui a eu lieu en novembre.

La Blind Date

Mystérieux rendez-vous

Ce soir, j’ai sortie les chandelles, car c’est une soirée bien spéciale. Je m’offre un tête à tête avec La Blind Date de la Microbrasserie Le Naufrageur. Comme dans une Blind Date, on ne sait pas trop sur quoi on va tomber, car le style n’est pas indiquer sur la bouteille. Pourquoi tant de mystère? C’est avant tout un concours où chacun peu participer. L’objectif est d’arriver à découvrir de quel style de bière il s’agit. C’est aussi une façon amusante de tester vos papilles.

Voici mes notes de dégustation sur cette très mystèrieuse bière.

Sanctuaire

Triplement bonne

Nous sommes vraiment rendu en plein hiver. La bonne chose dans tout ça, c’est que ça nous donne envie d’ouvrir des belles bouteilles un peu plus forte en alcool. Le Sanctuaire de la Microbrasserie Le Castor en est un bon exemple. Il s’agit d’une triple d’abbaye affinée en fûts de vin rouge et avec une levure sauvage de type Brettanomyces. Je suis tombée sur cette bouteille récemment. J’ai remarqué que sa date d’embouteillage datait de presqu’un an. J’ai sauté dessus, car c’est le genre de bière qui devrait bien vieillir, surtout pour un amateur de Brett comme-moi.

L’Impardonnable

Peuple à genoux!

Quel belle façon de commencer le week-end. Avec toutes les NEIPA que l’on retrouve un peu partout, on oublie à quel point une IPA américaine c’est drôlement bon. On découvre ici un délicieux mélange de fruits, comme les agrumes, la pêche et les fruits tropicaux. Le tout est suivi d’une amertume tranchante, mais oh combien jouissive.

Culbute Rye Whisky

Quand le mercure chute

Nous ne sommes qu’en novembre, pourtant, on a l’impression d’être rendu en plein mois de janvier. Il fait tellement froid, tout est glacé. Il faut être très prudent pour ne pas culbuter, surtout dans les escaliers. Heureusement, j’ai cette bouteille de la Microbrasserie des Beaux Prés pour me réchauffer. La Culbute Rye Whisky est une triple belge affinée 8 mois en barriques de whiskey de seigle. Rien de mieux pour affronter ce temps hivernal.

Genèse Sauvignon

Conception divine

La Genèse est une bière de Dieu du Ciel que j’adore. C’est une triple aux abricots avec laquelle je retombe en amour à tout les mois de septembre. Pour ma dégustation d’aujourd’hui, nous avons une version élevée en barriques de sauvignon et avec des brettanomyces. Difficile de résister à une pareille tentation.

Vieille Provision

MA provision

La Vieille Provision, est une bière belge surette, sauvage et acidulée de la fameuse Brouwerij De Ranke. Elle est produite à partir des meilleurs barriques de bière de provision soigneusement sélectionnées. Elle est vieillie au moins un an dans des fûts de chêne. Cette bière sert également de base à la Cuvée De Ranke et la Kriek De Ranke. Grâce à la SAQ, hey oui, vous avez bien lu, il est possible pour plusieurs d’entre-nous de découvrir cette bière d’exception, difficilement accessible autrement.

Coming of Age

Le bon moment

Pour ma dégustation de ce soir, j’ai choisi une bière lancée pour souligner le premier anniversaire de Matera Brasseurs Tonneliers. Il s’agit d’un assemblage de 2 bières. La première, est une belge affinée plus d’un an en barriques de vin rouge californien, puis refermée un mois avec des framboises. La deuxième, est une jeune bière de blé sure dans laquelle ont été ajoutés quelques kilos de mûres. Mon petit doigt me dit que ce sera pas mauvais ce truc.

Spoutnik

Un autre univers

Il fait un froid sibérien ce soir, rien de mieux qu’un bon stout impérial pour se réchauffer et trouver un peu de réconfort. Mon choix ce porte spontanément sur cette nouveauté de Lagabière, le Spoutnik. Il s’agit d’une stout impérial russe affinée en fût de Cabernet Sauvignon. Que demander de plus?

Funkymothé

Passionnément funky

Une petite journée de congé pendant que les enfants sont à l’école, c’est quelques choses d’assez rare dans une année. J’adore cette journée du souvenir. Le soleil est aussi au rendez-vous et nous enroule de chaleur, comme le ferait un long foulard. L’occasion me semble parfaite pour cette Funkymothé de Lagabière. C’est une saison brett aux fruits de la passion. J’ai l’impression qu’elle a été crée pour moi, car c’est un style que j’adore et auquel un de mes fruits favoris a été ajouté. Comme si ce n’était pas suffisant, des brett sont utilisés au niveau des levures. Je me sens vraiment interpellé.

Polyphilia

Rouge de plaisir

C’est vendredi et je débute le week-end de belle façon avec cette Rouge des Flandres de MonsRegius bières artisanales. Affinée 15 mois dans leur chai, il faut dire que la Rouge des Flandres est un style qui demande de la patience. C’est un style complexe et peu présent dans notre paysage brassicole.

Funky Pom 2017

Won’t you take me to

Ce soir, ma dégustation se porte sur une une bière récemment sortie du Chai de la Brasserie Générale. Il s’agit d’une ale fermentée avec du moût de pomme et ses levures naturelles et affinée 6 mois en barriques de vin. Par la suite, elle est assemblée à une jeune saison juste avant l’embouteillage.

Hypa #7

Le septième ciel!

Enfin, nous avons un peu de soleil. J’attendais une belle journée comme aujourd’hui pour ouvrir cette Hypa de la Brasserie du Bas-Canada située à Gatineau. Il s’agit s’une IPA que l’on pourrait très bien qualifier de NEIPA. C’est ma 2e expérience avec cette bière, ce printemps, je suis tombé en amour avec la #2, donc je suis vraiment excité aujourd’hui de découvri la #7. Dans cette version, c’est les houblons australiens Galaxy, Vic Secret et Enigma qui sont en vedette. Après un bon 7 km de jogging, que demander de mieux à la vie?

Vulpecula

Chaleur automnale

C’est l’automne et pas à peu près! De la pluie, des nuages, du vent et du froid et ça ne semble plus finir. L’occasion me semble parfaite pour cette Vulpecula de la Microbrasserie Azimut. Il s’agit d’une triple belge houblonnée avec du Mandarina Bavaria.

Assemblage 02

Encore une fois

L’Assemblage 02 fait suite au délicieux Assemblage 01 auquel j’ai succombé plus tôt cette année. Pour cette raison, je me devais a absolument d’essayer celui-ci. Il s’agit cette fois d’un assemblage de bières de sarrasin aux levures sauvages affinée en barriques de Chardonnay, avec de l’amarante et un soupçon d’écorce d’orange. Le tou bien entendu, est sans gluten. Je sens que ce sera excellent une fois de plus.

L’Porter Broulotte

L’Porter de mes rêves

L’Porter Broulotte est magnifique collaboration entre les excellentes microbrasseries À La Fût et Sutton Brouërie. Il s’agit d’un assemblage de L’Porter Western vieilli en fût de chêne 5 mois, avec trois souches de levures Brettanomyces et 14 mois avec la saison Broulotte, une saison houblonnée à crû mise en barrique et vieillie 5 mois. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre, mais ça risque d’être délicieux.

Boss de l’écosse

De la tourbe comme s’il en pleuvait

Ce soir, je me gâte avec une bière du Chai de Brasserie Générale. Il s’agit d’un Scotch ale affinée 5 mois en fût de Scotch tourbé des distilleries Benriach et Ardberg. Ça me semble le type de barrique parfaite pour ce type de bière. Je sens que je vais me régaler!

Crime & Châtiment

L’heure du crime

En ce samedi soir froid et pluvieux, je me gâte un peu avec ce stout impérial vieilli en fût de bourbon de la Brasserie du Bas-Canada. Cette jeune microbrasserie de Gatineau fait beaucoup parler d’elle, pour la qualité de ses bières très houblonnées. Je suis curieux de découvrir ce qu’ils peuvent faire avec unstout impérial. J’avoue me sentir un brin excité à l’idée ouvrir cette Crime & Châtiment.

Le Collabo

Une Saison en or

Pour cette 6e et dernière bière qui sera disponible ce week-end au Bottle Release de Dunham, je vous présente une collaboration avec la Brasserie de la Goutte d’Or de Paris. Ensemble, ils nous ont préparé une Saison brassée avec du sarrasin, du miel de sarrasin. Le tout est 100% fermenté avec brett drei et assemblé à une petite proportion de bière de foudre.

Ginnungagap

Un gouffre sans fond

La 5e bière du Bottle Release que je vous présente est la Ginnungaga. Elle est le résultat d’une belle collaboration entre Albion et Dunham. Il s’agit d’une pale ale anglaise 100% brett assemblée à de l’Arctic Ale (old burton ale barriquée). En cette journée grise d’automne, elle me semble un choix très approprié. Je sens qu’elle risque de bien me plaire.

Viti Vini Vici no.4

Un nectar divin

Comme 4e bière, je vous présente la 4e versions de la Viti Vini Vici. Dans ce 4e opus, nous avons une co-fermentation de bière blonde d’orge, d’avoine, de seigle et de blé, avec du moût de chardonnay de la péninsule du Niagara. Le tout est ensuite élevé en barriques pendant 9 mois. Contrairement au 5 autres bières du prochaine Bottle Release, celle-ci n’est pas le fruit d’une collaboration. En ce froid dimanche d’octobre, où les premiers flocons, discrètement se laissent découvrir, cette bière au nom latin me semble parfaitement bien approprié.

No Gogosse

Sans artifice…

Comme troisième bière du Bottle Release de Dunham, j’ai opté pour la fameuse collaboration avec Auval. Il s’agit d’un assemblage de foudres et de barriques de bières sauvages de fermentation mixte élevées en fûts. Cette collabo entre deux brasseries exceptionnelles, ce veut un hommage à leur passion commune pour les élégantes saisons, sans artifices. Ça ne devrait pas être trop mauvais.