Série Fûtée – Saison Brett

Un charme infini

Après une belle journée bien remplie passé presque complètement à l’extérieur sous ce beau soleil, je me gâte avec une bière d’exception de la microbrasserie Lion Bleu. Sortie directement de leur chai, « Série Fûtée – Saison Brett » est une bière de type Saison, de fermentation mixte, affinée 15 mois en barrique de chêne français.

Coteaux Riesling 2018

Pour mon 5 à 7

Après une longue marche sous le soleil, une petite récompense est de mise. Mon choix se porte sur la « Coteaux Riesling 2018 » de La Barberie. Il s’agit d’une bière au levure sauvage affinée 6 mois en fûts de chêne avec du marc de Riesling provenant de la récolte 2018, en collaboration avec le Vignoble Sainte-Pétronille.

La Proximité

La proximité à son meilleure

Comme j’aime ce soleil de février, il s’accompagne d’une belle promesse du printemps à venir. J’en profite pour découvrir cette collaboration entre Champ Libre et Kahnawake Brewing, deux microbrasseries que l’on pourrait qualifier de voisine. Il s’agit d’une NEIPA brassée avec beaucoup de blé et d’avoine et avec les houblons Citra, El Dorado, Huell Melon et Hallertau Blanc.

Balade en Radeau – Décembre

Quand décembre revient

Quand la neige, neige, c’est signe que décembre est vraiment bien installé. Depuis quelques jours, nous avons droit à un petit duvet quotidien. Qui dit nouveau mois, dit également nouvelle « Balade en Radeau ». Pour ce premier mois de dėcembre, Lagabière nous offre une NEIPA Tangerine, question de faire le plein de vitamine C et nous aider à se tenir loin de la grippe.

IIPA Sauvage

Passionnément

Il était une fois un samedi bien gris qui de manière inattendue nous dévoile soudainement un beau ciel bleu, où le soleil rugit tel un lion. C’est un scénario parfait pour déboucher cette IIPA Sauvage de Lion Bleu. Ce brassin résulte de la fusion de deux types de bière que le brasseur affectionne particulièrement, soit les bières sauvages maturées en barrique de chêne et les grosses IPA bien aromatiques. Une belle passion que je partage totalement, surtout en ce qui concerne les bières sauvages.

Conquereor

À la conquête

Avec le vent, le froid et le changement d’heure, clairement, on avance à grand pas vers l’hiver. Cette India Pale Ale de seigle, la « Conquereor », brassée avec un mélange de levures fermières norvégiennes, me semble très appropriée pour ce petit dimanche après-midi bien relaxe, parsemée de soleil et de nuages grisonnants.

Saison Rustique – Barrique de Sauce Forte

Un peu plus haut, un peu plus loin

Le soleil se couche de plus en plus tôt, mais j’arrive juste à temps pour capter ses derniers rayons. La Saison Rustique, est une de mes bières favorites de Dunham qui nous a donné droit à plusieurs versions différentes, notamment avec l’utilisation de différentes souches de levures sauvages. Cette fois-ci, elle est élevée en barriques ayant au préalable contenu la Man Goes Pickled, il s’agit du même type de barriques qui a été utilisées pour la Petite Mort – Barrique de Sauce Forte de ce Release.

Brut

Plaisir à l’état brut

On a encore droit à de beaux moments ensoleillés, même si on sent que l’hiver approche à grands pas. Il faut célébrer ses petits moments magiques quand ils passent et les prendre à l’état « Brut ». Cette bière hors norme, inspirée des grands vins de Champagne, est produite selon la méthode traditionnelle de champagnisation, c’est-à-dire en respectant le procédé soigné de remuage-dégorgement. La MicroBrasserie Charlevoix fait partie des rares producteurs dans le monde qui offre ce produit aussi complexe.

Ok Bonne Nuit

Pas besoin des moutons

En cette belle soirée d’octobre, c’est avec beaucoup d’excitation que je déguste ma toute première bière de Messorem Bracitorium. Après une nuit d’insomnie, la « Ok Bonne Nuit » me semble plus qu’adéquate. Il s’agit d’une Triple IPA aux houblons Citra et Galaxy. Elle nous offre en prime, un gros 10% d’alcool et de chaleur.

Save Peach

Au secours de la princesse

Toute bonne chose a une fin. Après un week-end de rêve, où l’été nous a offert un dernier clin d’œil, la pluie et le froid sont de retour. Un temps parfait pour les jeux vidéos et pour une bonne bière comme la « Save Peach » de la Microbrasserie Pixel. Il s’agit, après la Ping Pong IPA, de leur 2e bière. Cette fois, c’est une Double IPA aux pêches. Voyons voir si elle arrive à sauver la princesse.

Fugitive aux Pêches

L’or pêche

Ce soir, j’ai décidé me gâter avec cette belle bouteille de la Microbrasserie À La Fût, la Fugitive aux Pêches. On y retrouve du moût inoculé, c’est-à-dire, un ajout volontaire d’un mélange de levures sauvages et de micro-organismes pouvant rappeler le Lambic. Le tout est barriqué pendant 18 mois, dont 6 avec les pêches.

Porter Baltique – Scotch Islay 2019

Un autre visage

Il s’agit de la dernière batch de la version de la Porter Baltique – Scotch Islay issue de la série Barils d’exception. Je la garde précieusement depuis quelques mois pour une soirée comme celle-ci, où la chaleur et l’humidité extrême nous forcent à ralentir. Des fûts de scotch single malt d’Islay ont été utilisés. Pendant 12 mois, la bière s’est imprégnée des fûts pour ensuite être mise en bouteille. J’imagine qu’il s’agit d’un 2e passage dans les barriques, car la première batch avait séjourné seulement 2 mois.

Champ Libre – Bottle Release 29 juin 2019

Le 29 juin dernier, un petit Bottle Release avait lieu chez Champ Libre. 3 bières d’exceptions étaient misent en vente: la Déjeuner en Paix – Almoço do Brasil, la Bons Temps – Édition Petits Fruits et finalement, Épicentre – Édition « Ce Rêve d’Été ».

Voici donc mes notes de dégustation pour chacune d’elle.

3 Balles 2 Prises

Compte complet

Ce soir, dans l’attente du retour imminent de nos Expos, je déguste cette belle IPA de MaBrasserie. Je replonge aussi de nouveau dans le passé, à l’époque où je jouais à la balle. On avait souvent des journées comme aujourd’hui, pluvieuse et un peu incertaine. On passait la journée à se demander si on allait pouvoir jouer le soir. La plupart du temps, ça finissait par se dégager, comme aujourd’hui, et on avait une magnifique soirée ensoleillée.

IIPA de la Sorcière – v6

La magie qui opère

Vous connaissez sans doute mon amour pour Pit Caribou et aussi pour les Bretts. Lorsque les deux se réunissent, ça donne toujours des choses assez incroyables. Les IIPA de la Sorcière de Pit Caribou en sont de bons exemples. Ce sont des bières évolutives qui me font vraiment capoter. Cette 6e version se trouve à être une double IPA assemblée à une bière ensemencée de Brettanomyces Claussenii. Le tout a ensuite subit un généreux houblonnage à froid de Citra, Simcoe et Mosaic. Vous êtes prêt pour la suite? Attaché votre tuque, ou plutôt votre casquette, nous sommes quand même en juin.

Courtepointe #5

Un gros câlin

Bon, bon, c’est vendredi, le ciel est tout gris, mais j’ai vraiment envie de me gâter un peu. J’ai choisi d’y aller avec la Courtepointe #5 de Lion Bleu. Spécialement assemblées pour le 4e anniversaire de la microbrasserie, cet assemblage se compose de 4 tonneaux différents. Dans les 2 premiers nous retrouvons une Farmhouse 100 % fermentée en fût de chêne, soit un avec du marc de raisin et l’autre, avec de la rhubarbe locale, le tout vieilli 12 mois. La troisième barrique se compose de saison Impériale avec de la rhubarbe et des Bretts affinés 14 mois. Finalement, la quatrième barrique est une saison sauvage mûrie 12 mois. C’est vraiment le genre de description qui me parle beaucoup.

Balade en Radeau – Juin

L’aventure se poursuit

Avec le mois de juin qui se pointe, nous avons droit au tout nouvel opus de la Balade en Radeau, signé par Lagabière. Il s’agit de la 2e bière de cette série qui nous apporte à chaque mois, un style différent. Il s’agit cette fois d’une NEIPA au lactose avec houblon HBC 520 (Hop Breeding Company). Sans hésitation, je saute dans le radeau.

Murakami

La fin des temps

De façon un peu inattendue, un peu comme les meilleures équipes de la NHL qui se font éliminer par les moins bonnes, le soleil se pointe en fin de journée. Ça me donne envie d’ouvrir une bière ultra-rafraîchissante et heureusement, je crois bien avoir ce qu’il me faut dans le frigo.

Mon choix se porte sur la petite dernière de la Brasserie Épitaphe, la Murakami. Il s’agit de leur deuxième Kveik IPA, après la Larvikite que j’avais beaucoup apprécié. Ce nouveau type de IPA se caractérise par l’utilisation d’une levure d’origine norvégienne. Cette nouvelle brasserie nous offre vraiment de beaux produits depuis son arrivée.