Ok Bonne Nuit

Ok Bonne Nuit
Messorem Bracitorium
Triple IPA
10% alc/vol

Pas besoin des moutons

En cette belle soirée d’octobre, c’est avec beaucoup d’excitation que je déguste ma toute première bière de Messorem Bracitorium. Après une nuit d’insomnie, la « Ok Bonne Nuit » me semble plus qu’adéquate. Il s’agit d’une Triple IPA aux houblons Citra et Galaxy. Elle nous offre en prime, un gros 10% d’alcool et de chaleur.

En février dernier, j’ai eu la chance de rencontrer, lors de l’enregistrement de notre podcast « Les Brettencieux », Vincent Ménard qui est venu nous parler de son projet Messorem Bracitorium. Déjà, je salivais à l’idée de déguster prochainement ses premiers brassins.

C’est au beau milieu de l’été, que Messorem a ouvert ses portes. Je crois qu’on peut parler d’un vrai départ canon. Vendu seulement à la brasserie, les files d’attentes se sont rapidement former devant leurs portes pour s’arracher les quelques canettes disponible. Tout le monde voulait absolument goûter à ces fameuses IPA dont on entend tellement parler.

Mais revenons maintenant à la dégustation…

Sa belle robe ultra-voilée et de teinte orangée nous rappelle la couleur de la chair de la mangue lorsqu’elle est un peu trop mure. Son collet de mousse nous offre une intensité moyenne et recule tout doucement.

En bouche, l’effervescence est légère, la texture est douce et soyeuse et son corps est dense. Son visage sucré et fruité est celui qu’elle nous présente d’entrée de jeux. Il nous mène vers des notes de pêches, d’abricot, d’ananas et de bonbons. Je suis pas trop expert en friandise, mais il me semble que ça se rapproche des Rockets. Les fameux bonbons que je vais prochainement retrouver en quantité industrielle dans les sacs que les enfants vont rapporter à l’Halloween.

Son deuxième visage nous laisse découvrir des notes plus amères. Il nous guide en plein cœur d’une vaste forêt boréale ou le vert et le brun domine. On y retrouve des notes herbacées et résineuses. C’est un sentier obscure et terreux ou le pin domine.

Bref, pour moi ce soir, c’est un peu plus qu’une dégustation, j’ai l’impression de vivre une expérience. Clairement, nous ne sommes pas dans une bière de soif. L’alcool se fait bien sentir. Rapidement je ressens sa présence, tant au niveau des saveurs que de la chaleur que je ressens. C’est bon, unique et pas mal puissant!

Sky is the limit et je crois qu’avec Messorem, ce n’est qu’un début. Ils n’ont pas finis de nous impressionner. Je ne serais pas surpris de les voir aller encore plus loin avec une quadruple IPA par exemple. J’ai bien hâte aussi de les voir sortir un peu des IPA et de voir ce qu’ils vont nous offrir comme bières sures, sauvages et barriquées. On a sûrement pas finit de se regaler.

Pas besoin de compter les moutons ce soir. Sans aucun doute, j’ai trouvé le remède à mon insomnie. Ok Bonne Nuit!

8.5/10

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s