Ok Bonne Nuit

Pas besoin des moutons

En cette belle soirée d’octobre, c’est avec beaucoup d’excitation que je déguste ma toute première bière de Messorem Bracitorium. Après une nuit d’insomnie, la « Ok Bonne Nuit » me semble plus qu’adéquate. Il s’agit d’une Triple IPA aux houblons Citra et Galaxy. Elle nous offre en prime, un gros 10% d’alcool et de chaleur.

#Gatineau is Trending

Le top du top

On entend beaucoup parler de la Brasserie du Bas-Canada et ce n’est pas pour rien. Leurs fameuses IPA sont très recherchés et s’envolent comme des petits pains chauds. Une de leur toute dernière concoctions est la « #Gatineau is Trending ». Il s’agit d’une Triple IPA, qui affiche un taux d’alcool de 10%, ce qui est peu commun pour une IPA. Les houblons Galaxy, Nelson Sauvin et Citra sont utilisés dans cette version. Le tout s’annonce des plus intéressant.

Paradise Point

Un goût de paradis

Quel belle journée aujourd’hui, un beau soleil, 14 degrés et une absence totale de vent. Les éoliennes en profites pour se reposer, mais de mon côté, je m’empresse d’enfiler mes shoe-claques pour enfiler quelques kilomètres.

C’est une température idéale et j’ai la récompense parfaite m’attend dans le frigo, la petite dernière de Pit Caribou, la « Paradise Point ». Il s’agit d’une NEIPA aromatisée à l’écorce d’orange et mettant en vedette les houblons Galaxy et Mandarina Bavaria.

Découverte #0.3172-A

Le meilleur des deux mondes

Dans le vaste univers de la bière, il y a très peu de place pour les bières sans alcool. Heureusement la Microbrasserie Le Bockale est là pour nous offrir quelques alternatives assez intéressantes. Leur IPA sans alcool, « Découverte #0.3172-A » est sans aucun doute ma plus belle découverte en ce mois de février, ou je relève le défi 28 jours sans alcool. Pas moins de 4 houblons différents sont utilisés: le Galaxy, le Citra, le Mosaic et l’Ekuanot.

Néron

Un empire fruité

Pour faire changement, il fait un froid impérial aujourd’hui. Je ne suis pas expert en histoire romaine, mais dans ma tête, l’empereur Néron jouait du violon pendant que Rome brûlait. Je ne sais pas si cette Double IPA de la Brasserie du Bas-Canada arrivera à m’apporter suffisamment de chaleur, mais je suis convaincu qu’elle saura réchauffer mon âme.

No1 NEIPA

Quand le vert devient roi

Brasseurs du Monde nous arrive avec une toute nouvelle série de bières houblonnées. Il s’agit de la Série Laboratoire qui se composera de plusieurs brassins tests et expérimentaux qui seront produit en très petites quantités et dont les plus populaires seront ensuite portés à un autre niveau. Le tout premier brassin, est une NEIPA brassée avec les houblons Citra, Mosaic, Galaxy et Centennial.

Coyloup

Entre 2 mondes

Ma dégustation de ce soir se porte sur un style peu répandu. Il s’agit d’un hybride entre une IPA et une bière avec des levures Brettanomyces Claussenii. Forte d’un vieillissement de 7 mois en fûts de chêne, elle a également subit un houblonnage à cru de Galaxy en toute fin de maturation. Ça promet!

Le Jugement

Étanches ta soif!

Aujourd’hui, on se croirait transporter au milieu de printemps. La température est particulièrement douce et le soleil est de la partie. Ça me semble parfait pour ouvrir Le Jugement, une IPL (India Pale Lager) collaborative entre Dunham et L’Ermitage, une nanobrasserie belge. Les houblons Galaxy et Ella sont ici en vedette. C’est un style qui c’est pas mal répandue cette année.

Hypa #7

Le septième ciel!

Enfin, nous avons un peu de soleil. J’attendais une belle journée comme aujourd’hui pour ouvrir cette Hypa de la Brasserie du Bas-Canada située à Gatineau. Il s’agit s’une IPA que l’on pourrait très bien qualifier de NEIPA. C’est ma 2e expérience avec cette bière, ce printemps, je suis tombé en amour avec la #2, donc je suis vraiment excité aujourd’hui de découvri la #7. Dans cette version, c’est les houblons australiens Galaxy, Vic Secret et Enigma qui sont en vedette. Après un bon 7 km de jogging, que demander de mieux à la vie?

I.X.P.L. des Prairies

La reine des prairies!

Depuis quelques semaines, Maltstrom a commencé à distribuer ses bières sur la rive-sud de Montréal. J’ai ainsi pu mettre la main pour la première fois sur cette fameuse I.X.P.L. des Prairies. C’est sans aucun doute la bière qui à le plus participer à la renommée de cette jeune microbrasserie de Notre-Dame-Des-Prairies dans Lanaudière. Lorsqu’elle se retrouve sur les tablettes, elle s’envole toujours très rapidement. Quel bonheur pour moi d’enfin pouvoir la découvrir.

Le Quench du Soif

Du soif plein la bouteille!

Le mercure est à la hausse, de même que ma soif. Pour l’étancher, Le Quench du Soif me semble très approprié. Il s’agit d’une IPA sauvage au citra et au galaxy brassée en collaboration avec la brasserie Twin Sails de Colombie-Britannique. Elle a vue le jour l’été dernier, mais je n’avais pas réussi à m’en procurer une. Je suis bien content de voir son retour. Le nom est un clin d’oeil à toutes les brasseries américaines qui utilisent le français dans le nom de leurs bières, mais sans trop de maîtrise.

Jamais 2 sans 3

Combattre la soif!

J’ai eu la chance cette semaine d’être le tout premier acheteur de la toute première bière brassé par Les Assoiffés. Elle a été brassée à Saint-Eustache, dans les installations de Brasseurs illimités. Il s’agit d’une saison houblonné, brassé avec 3 céréales différentes (blé, orge et seigle) et 3 houblons différents (Amarillo, Lemondrop et Galaxy), d’où son nom Jamais 2 sans 3. Les Assoiffés, c’est d’abord une boutique spécialisée dans la vente de bière de microbrasserie situé à Saint-Lambert. La journée de la reception de cette première bière, il fêtaient leur 3ième anniversaire. C’est également, depuis bientôt un an, Les Assoiffés Bistro avec 20 lignes qui roulent. Un des rare endroit sur la Rive-sud de Montréal, où l’on peut déguster d’excellentes bières. C’est deux endroit ou j’adore me retrouver.

Double Kapi

Sure-prenante!

Pour ma dégustation de ce soir, j’ai choisie la Double Kapi, une double pale ale américaine sure. Le surissement du moût se combine ici au houblons américains Citra, Galaxy et Mosaic. Elle est brassée à St-Tite, par À la Fût, une microbrasserie qui produit plusieurs excellentes bières et dont on entend malheureusement pas assez parler.

La bataille des Cyclopes!

La bataille des Cyclopes!

Ce soir les Cyclopes s’affrontent. Voici 4 versions que j’ai déjà dégustées, mais qui ce soir seront comparées avec beaucoup de plaisir. En aucun temps je n’ai consulté mes notes précédentes, question de rester bien ancré dans le moment présent. Plusieurs Batch de Cyclope ont vues le jour dernièrement et l’occasion me semblait parfaite pour les comparer, car la fraîcheur est un ingrédient primordial au niveau des IPA.

Cyclope Dzêta IPA

La reine des IPA!

J’ai eu la chance d’essayer cette version de la Cyclope au dernier Release de Dunham et je l’avais bien aimé. La version cask (nèfles espagnoles + chile morita) était particulièrement exquise. Je viens d’acheter cette bouteille, je ne sais pas si il s’agit de la même batch du Release, mais wow vraiment une coche de plus encore que ce que j’avais en mémoire.