Sabro Rouge

Délicieuse rouge

Ça fait un certain temps qu’on avait eu une journée aussi belle et chaude. Je profite donc de cette belle journée de congé pour ouvrir c’est « Sabro Rouge » de la microbrasserie sans gluten, Glutenberg. Cette bière brassée avec des levures Saison et des levures sauvages Brettanomyces, a subit un affinage de 12 mois dans des fûts de chêne ayant précédemment contenu du vin blanc. Le houblon Lemondrop a été utilisé au brassage alors que le Sabro a été effectué à froid.

Johnny Truant

In the dark

En ce mardi soir aux saveurs d’un vendredi, car demain c’est congé, le temps gris m’inspire l’ouverture de cette merveilleuse canette d’Avant-Garde. « Johnny Truant » est un dry stout impérial affiné quelques mois en barriques de Kräutelikör, une liqueur d’herbes allemande très distinctive.

Whitestone

Moment parfait

Après une autre superbe journée intense de canicule, le calme s’installe peu à peu. Pendant qu’un orage nous frôle au sud et que le soleil amorce sa décente, j’en profite pour ouvrir cette bouteille d’exception et allumer ce petit cigare cubain. Le moment me semble parfait pour combiner ses deux merveilles que je conserve précieusement.

Brassé par Kahnawake Brewing Co. « Whitestone » est un stout impérial issu de l’assemblage d’une bière vieillie 14 mois dans un fût de Bourbon Wild Turkey et d’une bière plus jeune à la vanille.

Katyusha

Why not?
On se rapproche du début se l’été, mais aujourd’hui, c’est une journée assez fraîche. C’est une température parfaite pour ouvrir une bière forte et réconfortante. Je me lance, donc avec la « Katyusha » une belle grosse bouteille du Ras L’Bock. Ce stout impérial russe affiné en barriques de bourbon fraîchement vidées, représente une bière de choix et d’exception.

Niagara sur St-Tite

Wild Wild West

Nous sommes vendredi, le fin de semaine commence et je profite de cette 4e et dernière journée de canicule avec cette belle collaboration de la Microbrasserie À la Fût et la brasserie ontarienne The Exchange Brewery. La « Niagara sur St-Tite » est issue d’une fermentation sauvage à partir de moût inoculé à St-Tite pouvant rappeler le Lambic et de levures maison issues de différentes fermentation spontanée du Niagara. Le tout a ensuite dormi 16 mois dans des barriques.

Wild Sour Lager – Assemblage no 2

Quand le soleil est là

Enfin, un peu de soleil et un minimum de chaleur. J’ai comme tellement de bières en stock qui n’attendaient qu’une belle journée comme aujourd’hui pour se faire décapsuler. Je me lance avec la « Wild Sour Lager – Assemblage no 2 », une collaboration festive entre les Microbrasseries Maltstrom et À la Fût. Il s’agit d’un assemblage funky de Rouge de Mékinac et de IXPL Brett vieillie un an en fût de chêne français.

Robin à La Ferme

Sous le soleil

En ce magnifique samedi sous le soleil, l’occasion est belle pour me gâter un peu et profiter pleinement de la vie. Mon choix se porte sur cette belle collaboration entre deux microbrasserie voisine, Robin Bière Naturelle et Brasserie La Ferme. Le fruit de leur créativité est une saison pour laquelle l’eau de brassage a été substitué par de l’eau de pomme. Elle a ensuite été affinée en tonneaux de chêne français.

Moineau

Je m’envole!

Malgré le soleil, le froid demeure omniprésent en cette fin d’avril. Je suis activement en recherche de chaleur et je me retourne vers cette belle collaboration d’Avant-Garde et Matera, la « Moineau ». Il s’agit d’une quadrupel d’inspiration belge affinée 3 mois en foudre, rien de moins.

Série Fûtée – Saison Brett

Un charme infini

Après une belle journée bien remplie passé presque complètement à l’extérieur sous ce beau soleil, je me gâte avec une bière d’exception de la microbrasserie Lion Bleu. Sortie directement de leur chai, « Série Fûtée – Saison Brett » est une bière de type Saison, de fermentation mixte, affinée 15 mois en barrique de chêne français.

Sir Wallace Hivernale

Yes sir!

Je ne sais plus trop quel jour nous sommes, mais j’ai entendu dire que c’était le vendredi saint. Une chose est sure, c’est une journée de pyjama, hyper relaxe, sous les nuages, la pluie et en plein coeur du pic du confinement. Cette deuxième édition de la « Sir Wallace Hivernale » de la Microbrasserie À la Fût, est un assemblage de scotch ale jeune et scotch ale maturé 13 mois dans 5 fûts différents: rhum, bourbon, tequila, chêne américain et français.

Grote Slechte Bruin

Le printemps qui s’installe

Soudainement, j’ai presque l’impression d’être en été. Il fait beau, c’est la première journée où je peux sortir dehors en t-Shirt et profiter du soleil. On a pris une longue marche et maintenant, c’est le moment de se gâter. Ça fait tellement longtemps que j’attends ce moment. Ça fait tellement du bien sortir et prendre l’air.

Pour m’accompagner dans ce moment parfait, j’ai ouvert la « Grote Slechte Bruin » de Dunham. Il s’agit d’une Oud Bruin, un style méconnu et mal-aimé, mais que j’aime bien personnellement. Cette brune des Flandres a patiemment été élevé en Foudres de chêne de 100HL. pendant 18 mois.

Angel’s Share

Besoin essentiel

La semaine se termine sur un autre jour de pluie. J’ai la chance d’avoir dans ma réserve, la bière idéale pour ce moment. Il s’agit de la « Angel’s Share » de la Microbrasserie Le Castor, une scotch ale vieillie dans des fûts de whisky écossais « single malt » provenant de l’île d’Islay. Belle manière de sauter dans la fin de semaine, après une semaine qui m’a semblé assez longue.

Coteaux Riesling 2018

Pour mon 5 à 7

Après une longue marche sous le soleil, une petite récompense est de mise. Mon choix se porte sur la « Coteaux Riesling 2018 » de La Barberie. Il s’agit d’une bière au levure sauvage affinée 6 mois en fûts de chêne avec du marc de Riesling provenant de la récolte 2018, en collaboration avec le Vignoble Sainte-Pétronille.

Solstice d’Hiver (2016 – 2019)

Le temps qui passe

C’est la première journée du printemps, c’est également le temps de dire adieu à l’hiver. C’est un hiver qui s’est pointé de manière hâtive, mais dont on se souviendra de lui principalement pour sa douceur. Avant de sauter à pied joints dans le printemps, j’en profite pour faire une dégustation verticale de la Solstice d’Hiver de Dieu du Ciel. Les années 2016, 2017, 2018 et 2019 de ce classique seront déguster de manière simultanée afin de découvrir de quel manière elle évolue avec le temps.

Russian Imperial Premium Stout

Puissante et délicate

Quel beau soleil aujourd’hui! On sent que l’hiver tire à sa fin. J’en profite pour me gâter un peu en ouvrant cette bière d’exception de la Brasserie Artisanale Maltstrom. Il s’agit d’un stout impėrial russe ayant fermenté avec une levure à lager, puis affiné pendant près d’un an, en fût de chêne américain ayant précédemment contenu du bourbon.

Stout Incendiaire

666, un plaisir infernal

Pour cet 666e articles de mon blogue, je pense avoir trouvé la bière idéale, le « Stout Incendiaire » de 8e Péché, qui est brassé par La Barberie. Il s’agit d’un Stout impérial contenant une bonne portion de seigle et une touche de malt fumé. Agrémenté de café et piment fort, il a ensuite passé un an en barriques de Bourbon Heaven Hill et barriques de Rye Whisky.

Gaouette à La Ferme

Samedi gâterie

C’est le week-end, et il fait froid, c’est l’occasion parfaite pour sortir une bière plus forte et plus réconfortante. Mon choix se porte sur « Gaouette à La Ferme » de la Brasserie La Ferme. Il s’agit d’un porter robuste auquel on a ajouté du sirop d’érable sheffordois et du café ayant été affiné en barrique de rhum. Brassin collaboratif réalisé avec Jasen Gaouette des IGA Gaouette de Gramby et St-Césaire. L’affinage et la torréfaction du café ont été effectués par Jasen et son équipe.

Gold Star

Home sweet home

C’est une journée de tempête, la première vraie tempête de l’hiver, et c’est aussi la début du week-end. Je prend le temps d’affronter les éléments pour prendre quelques clichés de la « Gold Star » de Kahnawake Brewing Co. Il s’agit d’une Ale, dont la bière de base a été brassée avec une quantité substantielle de moût de pommes biologique non-pasteurisé du Mont St-Hilaire et vieillie 12 mois dans un fût de whisky Jack Daniel’s, puis mélangée avec un jeune vin d’orge.