Assemblage Scorpion Bourbon

Assemblage Scorpion Bourbon
Beauregard Brasserie Distillerie et Maltéhops
9.2% alc/vol

Ce soir tout est permis

Pour m’accompagner dans ce match ultime face au Maple Leafs hier soir, je me suis gâté avec cet Assemblage Scorpion Bourbon, brassée par Beauregard Brasserie Distillerie en collaboration avec Maltéhops afin de souligner leur 6e anniversaire.

Il s’agit d’un assemblage de vin d’orge aux framboises affinée 16 mois en fût de bourbon avec un stout impérial affiné 8 mois en fût de bourbon ainsi qu’une touche de sirop d’érable et de piment scorpion. Ce piment est un des plus fort au monde. Ça risque d’être vraiment chaud!

En bouche, on retrouve le côté sucré du vin d’orge et du sirop d’érable. On se retrouve pas loin d’une bière dessert, mais lorsque la chaleur du piment Scorpion se pointe, je remet rapidement le tout en question. C’est une chaleur très intense, mais elle vient parfaitement se balancer avec le côté sucré de la bière. À un point tel, que je ne pourrais imaginer autant de sucre sans le piment et inversement, autant de piquant sans cette douceur sucré.

Inutile de chercher plus loin les vedettes de cette bière, nous les avons déjà trouvé. Prenons maintenant le temps d’identifier les rôles secondaires, car oui, cette bière complexe en possède plusieurs.

Dans un deuxième temps, le stout ressort, avec ses riches et envoûtantes saveurs de chocolat qui s’accompagne d’un soupçon de caramel et de vanille. En parallèle, nous avons une belle présence fruitée et légèrement acidulée qui s’exprime notamment au travers de la framboise et peut-être même aussi, au travers des piments forts.

La chaleur ne vient d’ailleurs pas seulement des piments. Le bourbon apporte, dans la finale, sa touche magique et un niveau de profondeur supplémentaire. Des notes boisées et plus sèche, voire même un peu astringentes complète cette fabuleuse aventure.

La game vient de se terminer. Ma bière n’est pas encore terminée. Le piment, omniprésent, s’apprivoise avec le temps, mais comme vous pouvez le constater, le rythme de dégustation est très lent, question de donner un peu de répit à mes papilles.

À moins de bien supporter les saveurs piquantes, je vous recommande de la partager lors d’une occasion spéciale. Dans le cas contraire, gâtez-vous et allez-y pour une dégustation en solo.

C’est une belle et grosse victoire de nos Canadiens, une belle preuve de ténacité et de détermination. Sky is the limit!

8.5/10

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s