Johnny Truant

In the dark

En ce mardi soir aux saveurs d’un vendredi, car demain c’est congé, le temps gris m’inspire l’ouverture de cette merveilleuse canette d’Avant-Garde. « Johnny Truant » est un dry stout impérial affiné quelques mois en barriques de Kräutelikör, une liqueur d’herbes allemande très distinctive.

Niagara sur St-Tite

Wild Wild West

Nous sommes vendredi, le fin de semaine commence et je profite de cette 4e et dernière journée de canicule avec cette belle collaboration de la Microbrasserie À la Fût et la brasserie ontarienne The Exchange Brewery. La « Niagara sur St-Tite » est issue d’une fermentation sauvage à partir de moût inoculé à St-Tite pouvant rappeler le Lambic et de levures maison issues de différentes fermentation spontanée du Niagara. Le tout a ensuite dormi 16 mois dans des barriques.

Équinoxe du Printemps et Laphroaig

Le match parfait

Dernièrement j’aime bien combiner une bière de micro en compagnie d’un petit verre de scotch. Ma combinaison d’aujourd’hui s’inspire d’une bière de Dieu du Ciel que j’ai eu la chance de déguster l’an dernier au Bistro Les Assoiffés, L’Équinoxe du Printemps affinée en barriques de scotch d’Islay.

Sir Wallace Hivernale

Yes sir!

Je ne sais plus trop quel jour nous sommes, mais j’ai entendu dire que c’était le vendredi saint. Une chose est sure, c’est une journée de pyjama, hyper relaxe, sous les nuages, la pluie et en plein coeur du pic du confinement. Cette deuxième édition de la « Sir Wallace Hivernale » de la Microbrasserie À la Fût, est un assemblage de scotch ale jeune et scotch ale maturé 13 mois dans 5 fûts différents: rhum, bourbon, tequila, chêne américain et français.

Angel’s Share

Besoin essentiel

La semaine se termine sur un autre jour de pluie. J’ai la chance d’avoir dans ma réserve, la bière idéale pour ce moment. Il s’agit de la « Angel’s Share » de la Microbrasserie Le Castor, une scotch ale vieillie dans des fûts de whisky écossais « single malt » provenant de l’île d’Islay. Belle manière de sauter dans la fin de semaine, après une semaine qui m’a semblé assez longue.

Brune Sauvage

Recherchée!

On peut dire que c’est une semaine qui se termine dans la grisaille et dans l’incertitude. C’est quand même pas une raison pour ne pas en ouvrir une petite. J’ai sortie ma botte de cowboy pour la remplir de se précieux liquide de la Microbrasserie À La Fût. Il s’agit de la toute première bière de leur nouvelle Série « Wanted » du Chai.

Nous y retrouvons un assemblage de « Veille Bruin de Mékinac » barriquée 12 mois, de « Porter du Cowboy » (un assemblage collaboratif avec Sutton Brouërie) et de « Blonde de Ste-Tite ».

Stout Incendiaire

666, un plaisir infernal

Pour cet 666e articles de mon blogue, je pense avoir trouvé la bière idéale, le « Stout Incendiaire » de 8e Péché, qui est brassé par La Barberie. Il s’agit d’un Stout impérial contenant une bonne portion de seigle et une touche de malt fumé. Agrémenté de café et piment fort, il a ensuite passé un an en barriques de Bourbon Heaven Hill et barriques de Rye Whisky.

Impériale Framboise Noire

L’une pour l’autre

Vraiment pas chaud aujourd’hui, un coton ouaté, c’est loin d’être suffisant. Résultat de l’assemblage de leur deux meilleures bières de 2019 (Impériale Extra Bourbon et la Framboise Noire), « Impériale Framboise Noire » devrait m’apporter un peu de chaleur. Cette bière a été préparée en exclusivité pour les marchands indépendants affiliés à la DBSQ. Elle se retrouvait également dans la caisse de bières du calendrier de l’avant de la DBSQ.

Gaouette à La Ferme

Samedi gâterie

C’est le week-end, et il fait froid, c’est l’occasion parfaite pour sortir une bière plus forte et plus réconfortante. Mon choix se porte sur « Gaouette à La Ferme » de la Brasserie La Ferme. Il s’agit d’un porter robuste auquel on a ajouté du sirop d’érable sheffordois et du café ayant été affiné en barrique de rhum. Brassin collaboratif réalisé avec Jasen Gaouette des IGA Gaouette de Gramby et St-Césaire. L’affinage et la torréfaction du café ont été effectués par Jasen et son équipe.

Éloge de la Lenteur (Herbes et Gadelles)

Prendre le temps

Étant l’une des premières toutes premières bières de la Brasserie distillerie Champ Libre, l’Éloge de la Lenteur, une Saison, est également un des ses produits phares, que l’on retrouve régulièrement. C’est une bière parfaite pour vous aider à ralentir le rythme et savourer chaque seconde du temps qui passe.

Deux versions de cette bière ont vue le jour en fin d’année 2019: l’Éloge des Herbes et l’Éloge des Gadelles. Voici donc mes notes de dégustation sur c’est 2 délices.

Fou d’une Pelle

Emmenez-en de la neige!

Cet après-midi, la pelle était à l’honneur. Une grosse besogne qui m’apporte finalement beaucoup de bien. Ça fait du bien sortir et profiter un peu de l’hiver. Une belle petite récompense m’attendait à mon retour. « Fou d’une Pelle », de la Brasserie Dépareillée est une pilsner barriquée 3 mois et brassée en collaboration avec le Domaine Labranche. Avec un tel nom, difficile de trouver mieux pour m’accompagner dans ce petit dimanche.

Scotch Ale – Scotch Islay

Tentation ultime

Un autre jour de pluie, tout ce qu’il restait comme neige a complètement disparu. Mon choix se porte sur la Scotch Ale de L’Hermite. Brassée avec du miel québécois de la Miellerie King. Elle est ensuite affinée en barrique de chêne de Scotch Single Malt de la région d’Islay. C’est un secret pour personne, j’affectionne particulièrement ce type de Scotch, avec leur dominance de saveurs tourbées, fumées et iodées. Difficile de résister!

Stout Impériale au Café La Muerte

Réveiller les morts

Pour souligner les 6 ans d’Espace Houblon, ce Stout Impérial uni les forces de Simple Malt à celle du Torréfacteur Newland, pour nous offrir une bière au café. Plus de 140 livres de café La Muerte (un café ayant 200 % plus de caféine qu’un café régulier) sont utilisés pour brasser cette bière affinée en barrique de Rye, Bourbon et Brandy. Elle me semble toute à fait parfaite pour starter ce dernier jour de novembre, froid et ensoleillé.

En Noir et Bourbon

En Noir et Bourbon

Pour ce Black Friday, j’ai envie de vous gâter un peu en vous offrant mes notes de dégustation sur 3 délicieuses bières de Beauregard Brasserie Distillerie. Cette jeune microbrasserie de Montréal, situé à deux pas de MaBrasserie, se distingue par son choix de ne brasser que des bières noires. Un choix très audacieux dans ce monde où les IPA poursuivent leur règne.

Impériale Choco Noisette

Sortez votre Casse-Noisette

Ma dégustation du fameux trio se termine avec la Impériale Choco Noisette. Également affinée en barriques de Bourbon, la particularité de ce stout impérial, réside dans la tonne de vraies noisettes qu’il contient. Ça s’annonce comme une expérience des plus décadente.

Impériale Extra Bourbon

Du Bourbon comme s’il en pleuvait

Dans un deuxième temps, je me lance avec la Impériale Extra Bourbon. Également affinée en barriques de Bourbon, elle affiche un taux d’alcool très élevé. J’ai comme le feeling que ce sera le membre du trio qui gagnera le plus mon cœur. Avec le nom qu’elle porte, je m’attends à beaucoup de Bourbon.

Porter Baltique Bourbon

Dessert Impérial

Mon premier choix, pour ce joli trio, se porte instinctivement vers la Porter Baltique Bourbon. Légèrement plus faible en alcool, cette lager noire affinée en barriques de Bourbon, devrait également être un peu moins amère que les autres avec ses 30 IBU.

Funky Pom – Récolte 2018

Une coche de plus

Première tempête de l’année, les saisons semblent un peu déréglées. Je ne suis vraiment pas encore prêt pour affronter l’hiver. Heureusement, j’ai cette Funky Pomme – Récolte 2018 pour m’aider à replonger dans l’automne.