Black Métal

Black Métal
Bières Jukebox
Stout impérial bourbon
11.5% alc/vol

Nothing else matters

Avec l’arrivée de la neige, je ressens instantanément le besoin de me tourner vers des bières plus fortes et plus réconfortantes, comme cette Black Métal des Bières Jukebox. Il s’agit d’un stout impérial costaud affiné 8 mois en barriques de bourbon. J’ai eu la chance de tremper mes lèvres dans cette bière à Chambly en 2019, mais pour notre plus grand bonheur, on la retrouve maintenant en canette.

Son corps noir comme les abîmes est coiffé d’un collet caramel festif, qui vient épouser le verre et former un joli cercle.

En bouche, l’effervescence est douce. Une belle rondeur liquoreuse s’installe rapidement. C’est un type de bière qu’il ne faut pas boire très froide, voir même tiède, pour bien saisir son âme profonde. Elle nous plonge dans une superbe noirceur mélancolique avec de délicieuses saveurs de chocolat noir, d’expresso, de torréfaction, de malt et de mélasse. Un mélange dense et intense, sous une trame qui décape.

Son passage en barriques lui procure une chaleur et un niveau de complexité remarquable. Le bourbon ajoute sa touche magique et envoûtante. Une sorte de distorsion qui nous hypnotise et sur lequel on peut tomber en transe.

Le rythme est lent et lourd, mais c’est tellement bon. La finale, longue et langoureuse, nous mène vers des saveurs boisées. Elles s’accompagne de notes de fruits secs, comme les pruneaux, d’un peu de vanille, de caramel et de tabac, et même de guimauve grillée sur le feu. C’est complexe, délicieux et complètement malade!

Tout comme la musique Black Métal, c’est un mélange sombre et très intense. Difficile d’approche pour certains et passion pour d’autre, dans mon cas il s’agit d’une noirceur qui m’illumine à l’intérieur. C’est une bière de haut niveau que je pourrais boire n’importe quand, mais qui convient particulièrement bien au temps froid qui s’installe peu à peu. Tellement de réconfort se cache dans si peu d’espace et que dire de cette harmonie qui s’intensifie à chaque gorgées. Nothing else matters.

8.75/10

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s