IPA Test #23

Saveurs d’ici

Aujourd’hui j’ai eu la chance de déguster la IPA Test #23 de la Microbrasserie Siboire. Il s’agit d’une New England IPA à laquelle une purée de prunes Burbank entière provenant se la ferme Bernier Roberge de Sherbrooke a été ajoutée. Les houblons Citra, Sabro et Mosaic cryogénisé ont été utilisés. Je sens que ça va être bon!

Imperial Stout Espresso Bourbon

Dessert liquide

Aujourd’hui, c’est la journée internationale du stout, j’ai donc choisi de célébrer le tout en grand en ouvrant cette belle bouteille de la Microbrasserie Lion Bleu. Il s’agit d’un stout impérial russe affinité, pendant plusieurs mois, dans des barriques de bourbon fraîchement vidés. Le tout est par la suite infusé avec le café « ruff n’ tuff » Kenya AA, du micro-torréfacteur Café Chaga Boréal. Avec ce nom là, ça doit être un café assez fort merci! Ça y est! Je viens de me créer un nouveau besoin!

Sherbière

Quand la soif t’appelle

La Sherbière est née d’une vision partagée du Siboire, avec leur amis du King Hall et du Vent du Nord. Elle est brassée dans le but de faire rayonner Sherbrooke sur la scène brassicole québécoise. Ses ingrédients sont 100% québécois. On y retrouve entre autres les houblons Willamette, Crystal, Nugget et Hallertau.

Conquereor

À la conquête

Avec le vent, le froid et le changement d’heure, clairement, on avance à grand pas vers l’hiver. Cette India Pale Ale de seigle, la « Conquereor », brassée avec un mélange de levures fermières norvégiennes, me semble très appropriée pour ce petit dimanche après-midi bien relaxe, parsemée de soleil et de nuages grisonnants.

Pignon sur Pitt

C’est aussi ça la vie!

Première journée d’un beau et long week-end. Je me trouve un petit coin au soleil pour profiter un peu de la vie et pour ouvrir cette belle collaboration entre Pit Caribou et la nouvelle microbrasserie Messorem Bracitorium. « Pignon sur Pitt » est un assemblage de bières sauvages maturée en barriques de chêne avec ajout de baies d’aronia et refermentée avec du miel gaspésien.

Léa nº4

L’appel de la nature

Suite à mon séjour au Mont Washington, difficile de ne pas m’arrêter à Waterloo, qui était sur notre chemin de retour, pour faire un tour chez Robin Bière Naturelle. Au moment de ma visite, 3 excellentes bières était disponible. J’en profite, en ce bel après-midi, pour déguster l’une d’entre elle, la « Léa nº4 ». Il s’agit d’un assemblage de saison de blé fermentée par un mélange de levures et de lactobacille, affinée en tonneaux.

Double Dose

Besoin de ma dose

Malgré la chaleur et le soleil, on dirait qu’un petit quelque chose a changé. Les nuits semblent plus fraîche et les journées semblent se réduire peu à peu. Déjà, ça sent la rentrée scolaire, voir même la fin de ce bel été. De retour de vacances, je profite un peu du beau temps après le boulot avec cette « Double Dose » de la Brasserie Dunham, une IPA doublement houblonnée avec du Citra et avec le fameux Sabro.

Bière de Mineur

She Drives Me Crazy

Je ne pouvais revenir de voyage sans cette « Bière de Mineur » de la microbrasserie « Cape May Brewing Co » situé dans le sud du New Jersey. Je n’ai pas trop l’habitude de vous parler des bières d’ailleurs, car je préfère garder le focus sur ce qu’il se fait ici, mais elle représente le coup de cœur de mes vacances.

Sour Monkey

Bière d’après déluge!

Je profite de ce petit moment de répit après une grosse averse, pour déguster cette Sour Brett Tripel de Victory Brewing, une brasserie américaine située en Pennsylvanie.

Weddings

Mariage parfait!

Selon mes goûts personnels, rien de mieux qu’une bonne bière saison pour affronter la chaleur. La « Weddings » est une belle collaboration entre Foam Brewers et la Brasserie Dunham. Foam Brewers est une célèbre brasserie du Vermont, reconnu principalement pour ses bières houblonnées. Nous avons ici sensiblement la même bière que Dunham a brassé chez eux (Grounds for divorce), mais fermenté avec un assemblage de levures saisons et brettanomyces traditionnel et avec ajout de mains de bouddha.

Ponette Argousier 2019

Ti-galop

Sans aucun doute, une des journées les plus chaudes et humides de l’année. J’avais l’impression qu’un orage allait tomber pour nous libérer de cette lourdeur, mais non, du moins pas pour le moment. Même que le ciel semble s’éclaircir.

Heureusement, j’ai une meilleure alternative, cette Ponette Argousier 2019 du Cheval Blanc devrait y arriver. Il s’agit d’une bière sure de blé avec argousier bio, vieillie en barrique de chêne, cette fois, pendant 10 mois avec des levures sauvages. Pour la version 2018, on avait un affinage de 16 mois.

Péché Mortel Jameson

Mariage parfait

Une nouvelle version de la « Péché Mortel » a été lancée jeudi dernier. C’est fois, se sont les fûts de whiskey irlandais Jameson qui ont eu la chance de l’accueillir. Il s’agit d’une version ultra-limitée, donc sûrement peu d’entre-vous ont réussi à se procurer leur 4-pack. Dans bien des cas, ils ont disparus dès l’ouverture des portes. À plusieurs endroits, il y avait même des files. C’est souvent comme ça que ça se passe quand il est question de cette bière mythique. Si vous n’avez pu vous procurer une caisse, vous pouvez aussi regarder vers les pub. Avec un peu de chance, c’est encore possible d’en boire.

Stout Impérial Bourbon

Quelque chose d’inattendu

Première journée du beau et long week-end de la Saint-Jean. J’en ai profiter pour re-peindre mon patio. Je pense avoir mérité une petite gâterie après tout ce travail. Mon choix se porte sur le « Stout Impérial Bourbon » de Bièrerie Shelton. Il s’agit de la 2e version de leur fameux Stout Impérial. La première version ayant été affinée en barriques de scotch, alors que celle-ci a séjourné 6 mois dans des barriques ayant précédemment contenu du bourbon. Je conserve cette cannette précieusement depuis environ 4 mois, dans l’attente d’une belle journée comme aujourd’hui.

IIPA de la Sorcière – v6

La magie qui opère

Vous connaissez sans doute mon amour pour Pit Caribou et aussi pour les Bretts. Lorsque les deux se réunissent, ça donne toujours des choses assez incroyables. Les IIPA de la Sorcière de Pit Caribou en sont de bons exemples. Ce sont des bières évolutives qui me font vraiment capoter. Cette 6e version se trouve à être une double IPA assemblée à une bière ensemencée de Brettanomyces Claussenii. Le tout a ensuite subit un généreux houblonnage à froid de Citra, Simcoe et Mosaic. Vous êtes prêt pour la suite? Attaché votre tuque, ou plutôt votre casquette, nous sommes quand même en juin.

Dunham Caput

Une saison caput

Le week-end se poursuit sous les nuages et la pluie, raison de plus pour me gâter encore aujourd’hui. Cette fois, mon choix se porte sur une bière du dernier Bottle Release de Dunham. La « Dunham Caput », est issue d’une collaboration avec la Microbrasserie Tête d’Allumette, située à Saint-André de Kamouraska. Il s’agit d’une saison au thé Pu-her et algues (Dulse) du Bas Saint-Laurent ayant séjourné une année en barriques de vin rouge.

Courtepointe #5

Un gros câlin

Bon, bon, c’est vendredi, le ciel est tout gris, mais j’ai vraiment envie de me gâter un peu. J’ai choisi d’y aller avec la Courtepointe #5 de Lion Bleu. Spécialement assemblées pour le 4e anniversaire de la microbrasserie, cet assemblage se compose de 4 tonneaux différents. Dans les 2 premiers nous retrouvons une Farmhouse 100 % fermentée en fût de chêne, soit un avec du marc de raisin et l’autre, avec de la rhubarbe locale, le tout vieilli 12 mois. La troisième barrique se compose de saison Impériale avec de la rhubarbe et des Bretts affinés 14 mois. Finalement, la quatrième barrique est une saison sauvage mûrie 12 mois. C’est vraiment le genre de description qui me parle beaucoup.

Balade en Radeau – Juin

L’aventure se poursuit

Avec le mois de juin qui se pointe, nous avons droit au tout nouvel opus de la Balade en Radeau, signé par Lagabière. Il s’agit de la 2e bière de cette série qui nous apporte à chaque mois, un style différent. Il s’agit cette fois d’une NEIPA au lactose avec houblon HBC 520 (Hop Breeding Company). Sans hésitation, je saute dans le radeau.

Old School IPA

Comme dans le temps!

Après un petit lundi de congé bien mérité, les enfants sont de retour à l’école. Pour les adultes, c’est le retour au boulot. Avec le soleil qui sort, ça me donne envie de me replonger dans une bonne West Coast IPA, comme dans le bon vieux temps. C’est avec ce type de bière que plusieurs d’entre-nous ont commencé à se tourner vers la microbrasserie. Noctem, reconnue principalement pour ses délicieuses NEIPA, ont utilisé dans cette bière une très grande quantité de houblons Centennial, Columbus et Amarillo. Bien hâte de voir si ils maîtrisent l’ouest aussi bien que l’est.