Old Mel-Waukee

À ne pas confondre

Aujourd’hui, avant la tombée de la neige, je me suis gâté en ouvrant cette Old Mel-Waukee de Lagabière. Il s’agit d’une Old Ale, vieillie en barriques avec brett. Elle semble vraiment avoir tout ce qu’il faut pour me réchauffer à la fois le corps et l’esprit.

Estoc

Le temps de décrocher

Lorsque je suis tombé sur cette bouteille de La Brasserie Dunham, brassée en collaboration avec une autre brasserie que j’admire, Halcyon Barrel House, je n’ai pas pu me retenir. Cette old ale élevée 14 mois en fûts de chêne me semble la bière parfaite pour célébrer cette première journée de vacances.

Oaxaca

Unique en son genre

En cette avant dernière journée de l’année, la météo nous sert un cocktails assez particulier qui me porte vers une bière au profile également particulier, la « Oaxaca » de la Microbrasserie Le Castor. Cette old ale, est d’abord fermentée avec une souche de levure anglaise pour ensuite être affinée pendant 8 mois dans de vieux fûts de mezcal provenant de Oaxaca. Ils contenaient auparavant du mezcal añejo de 3 à 6 ans. Moins connu que sa proche parente la tequila, le mezcal apporte des saveurs plus fumées et robustes grâce au procédé traditionnel de torréfaction des cœurs d’agave, dans une fosse à feu ouvert.

Wild Boston

Du solide!

Je suis tombé sur cette bouteille de Hopera, une Old ale maturée en fût de scotch avec des levures sauvages. Inutile de vous dire que je n’ai pu lui résister et que j’ai succombé à la tentation. Je me sentais interpellé. Avec son taux élevé en alcool, elle me procurera sans aucun doute le niveau de chaleur et de réconfort que je recherche et son côté wild, lui, devrait satisfaire mon besoin de d’aventure.