Guerilla SSS

Guerilla SSS
Brasserie Auval
Triple stout
8.3% alc/vol

Dans l’attente de l’orage…

Il fait chaud et c’est humide. Au loin le tonnerre se fait entendre. L’orage viendra sous peu couper cette chaleur. C’est vendredi, alors je me gâte un peu. La Guerilla SSS est le résultat du coupage d’une bière jeune et d’une sélection de bière maturée un an en barils de spiritueux américain. Ça risque d’être vraiment bon !

La première chose qui surprend, c’est la mousse abondante. Le tout se replace après quelques minutes, offrant un beau collet qui vient couvrir complètement la bière. En bouche, l’intensité est au rendez-vous. Les gorgées sont petites et bien espacées. De puissantes saveurs de torréfaction s’expriment. C’est un peu comme une rôtie qui est rester un peu trop longtemps dans le grille-pain qui se mélange au saveurs d’un café bien corsé. Une forte amertume est présente. Une amertume qui s’apparente à celle du chocolat noir. Ça ne manque pas de punch !

De se puissant orage noir et amer émerge une brise chocolaté qui vient nous caresser et adoucir le tout. Comme si, soudainement on se retrouvait avec un petit dessert entre les mains. Une sorte de gâteau au truffe et au chocolat noir. On ne reste pas longtemps dans le dessert, car les saveurs de spiritueux et d’alcool s’invitent pour nous mener vers le digestif. Une belle vague de chaleur nous envahi à l’intérieur. Soudainement, notre corps semble ressentir une certaine fraîcheur à l’extérieur. C’est bon, c’est divin !

La finale, comme vous l’imaginez sans doute, est longue et joussive. Elle apporte sur son chemin de sèches saveurs boisées et entame une longue valse avec l’alcool, le chocolat et la torréfaction. Une longue danse suave au rythme du tonnerre et de la pluie.

Une autre magnifique bijou de la gaspésie, cette fois signé par Auval. Une jeune microbrasserie qui déjà fait partie des grandes tellement elle impressionne par la qualité de ses chacun de ses produits. Avec Auval, on se trompe jamais. Si vous avez la chance de trouvez quelques unes de leur bouteille, surtout n’hésitez pas. C’est rare et précieux. Une tournée de la gaspésie s’impose !

Un gros merci à François Hébert pour se délicieux présent.

9/10

Advertisements

One Comment Add yours

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s