La Gose IPA Pêche

La Gose IPA Pêche
Microbrasserie Pit Caribou
Assemblage
4.5% alc/vol

La Gose vie sale!

Nous sommes vendredi après-midi, il fait beau, alors j’en profite pour ouvrir une bonne bouteille. Moi choix se porte sur cet assemblage qui se compose de Gose IPA du Barachois et de Berliner Weisse ayant macéré 3 mois avec des pêches et du houblon suranné. Un assemblage qui ne me semble pas trop fou, mais j’ai le sentiment que les houblons surannés me réservent une belle surprise.

Visuellement, sa robe est voilée et sa couleur porte vers le jaune un peu orangé qui rappel la chair de la pêche. Sa mousse blanche et fine est éphémère. En bouche, les saveurs surettes et acides me fond grimacer lors des premières gorgées. Il faut y aller tout doucement, une petite gorgée à la fois. Le palais s’adapte et ça laisse aussi le temps à la bière de s’épanouir pleinement en prenant quelques degrés.

Malgré sa macération avec des pêches, nous ne sommes pas dans une bombe de fruit et de sucre. Son niveau de sucre est même assez bas. Nous sommes vraiment dans un monde surette, légèrement amer et sucré, au cœur d’un océan complexe et légèrement salin. On navigue paisiblement et le voyage est parsemé de belles découvertes.

D’abord, la pêche, un membre important de l’équipage, mais qui demeure discret. Il nous apporte sa douceur, sa fraîcheur et ses bonnes vitamines. Ensuite, il y a les houblons surannés qui occupe la cale du navire, mais qui apporte une belle richesse et profondeur. Selon-moi c’est l’aspect le plus charmant de cette bière. Ils s’expriment surtout dans la finale. Une finale qui est sèche, boisée et herbacée. Dans laquelle des saveurs de noyaux sont aussi présente et au cours duquel le salin revient nous salué. Vraiment, ils apportent une dimension très unique à cette bière.

Maintenant, ce sont les prunes surettes qui ressortent beaucoup. Des saveurs de thé vert aussi s’expriment. Sa n’arrête pas; le citron frais, le cuire et le foin. On dirait que chaque gorgées apportent un petit quelque chose de nouveau. Je capote un peu, c’est trop fou!

Bravo à Francis et toute sa gang de Pit Caribou pour se beau petit trésor. Je m’attendais à quelque chose de vraiment plus fruité et moins complexe. C’est un pure délice et le beergeek en moi se régale. Sans aucun doute une bière qui saura plaire à un large échantillon de personne. Son aspect surette en fait une bière très rafraichissante. Pour cette raison, je vous la conseil sous le soleil d’automne, car en plus de vous désaltérer, elle vous illuminera de l’intérieur.

9/10

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s