Bière de Mineur

She Drives Me Crazy

Je ne pouvais revenir de voyage sans cette « Bière de Mineur » de la microbrasserie « Cape May Brewing Co » situé dans le sud du New Jersey. Je n’ai pas trop l’habitude de vous parler des bières d’ailleurs, car je préfère garder le focus sur ce qu’il se fait ici, mais elle représente le coup de cœur de mes vacances.

Berliner Weisse Camerise & Herbes Boréales

Sans retenue

L’été et ses chaleurs extrêmes se poursuit. Heureusement, j’ai cette petite Berliner Weisse de Riverbend dans mon frigo. Cette version est à la camerise des Vergers Bicolores et infusé aux épices boréales par Camerises Mistouk. Le tout s’annonce comme étant très rafraîchissant.

Hazy Session IPA

Sans aucun compromis

Une toute nouvelle microbrasserie « Echo Session Ales » se spécialisant dans les Sessions; c’est-à-dire des bières faibles en alcool, nous arrive juste à temps pour célébrer l’été. Portant une attention toute particulière à l’eau qu’ils utilisent, cette microbrasserie s’engage à remettre 1% de leur ventes à la planète via la Fondation Rivières.

Leur première offrande, la « Hazy Session IPA » est une IPA américaine, brassée avec de l’avoine et du blé dans laquelle les houblons Cascade, Mosaïc et Ekuanot sont les vedettes.

IPA Américaine Côte-Est

Allez hops!

Malgré le printemps froid, le houblon pousse. Pour sa 3e année, mon plant de Cascade semble s’en ligner pour une belle production. Cette interprétation d’une New England IPA de la Microbrasserie L’Hermite, semble tout à fait approprié pour m’accompagner ce beau dimanche après-midi. Elle est brassée avec les houblons Simcoe, Mosaic et Amarillo. Il s’agit de ma toute première bière de cette microbrasserie de Victoriaville, dont j’entend parler de manière très positive.

Ping Pong IPA

Es-tu game?

Ce soir, je feel pour un petit quelque chose de bien houblonnée. Je me lance avec cette Ping Pong IPA de la toute nouvelle Microbrasserie Pixel. Il s’agit de leur première bière à voir le jour. Elle est brassées avec les équipements de Oshlag et les recettes sont entièrement créées par Étienne Turcotte, le gars qui est également derrière les bières de Vox Populi.

Cripster

La fiesta

Issue d’une collaboration entre Overhop et Mason’s Brewing Company des États-Unis, la Cripster arrive juste à temps pour accompagner les premiers pissenlits de l’année. Brassée dans les installations de Loup Rouge, que demander de mieux qu’une petite IPA, surette, juteuse et infusée au fruit de la passion pour nous hydrater sous le soleil. Ayant un faible pour le fruit de la passion, je ne pouvais passer à côté de cette belle nouveauté.

Barouetski

Bon en tabarouette

En ce jour de pluie et de début de week-end, je feel un peu dark. Mon choix se porte sur un style particulier, une saison noire impériale, américanisée et houblonnée à l’Amarillo et brassée par « La Souche ». La seule autre bière de ce style que je connais est la fameuse Isseki Nichõ, une de mes favorites de Dieu du Ciel. C’est donc avec une certaine excitation que j’ouvre cette bouteille.

Gaspésienne Fumée

Aux portes du printemps

En cette fin d’hiver, nous avons droit à plusieurs belles nouveautés de Pit Caribou, dont cette « Gaspésienne Fumée ». Cette bière est issue de l’assemblage de « La Gaspésienne no.13 », un porter robuste et d’une rousse forte fumée, inspirée des rauchbier allemands. Du malt fumé à la tourbe a été ajoutée dans la recette.

Partake IPA

On lâche pas!

Plus qu’une semaine avant la fin de février. Encore une semaine sans aucune goûte d’alcool. Le tout se passe très bien, mais déjà, dans ma tête, je commence à visualiser la première bière qui va m’attendre pour commencer le mois de mars. Ma découverte des bières sans alcool se poursuit donc avec la Partake IPA. Brassée à Toronto, cette bière, en plus d’être sans alcool, ne contient seulement que 10 calories.

No2 Saaz

Audacieuse!

Pour cette deuxième bière de la Série Laboratoire, une série houblonnée et expérimentale, Brasseurs du Monde nous propose une NEIPA houblonnée uniquement avec du Saaz tchèque. Le reste de la recette est la même que dans la No1 NEIPA, seulement le houblonnage est différent. Il faut dire que le Saaz est habituellement utilisé dans les Pilsner. Voyons voir ce que sa donne avec une NEIPA.

Crime & Châtiment

L’heure du crime

En ce samedi soir froid et pluvieux, je me gâte un peu avec ce stout impérial vieilli en fût de bourbon de la Brasserie du Bas-Canada. Cette jeune microbrasserie de Gatineau fait beaucoup parler d’elle, pour la qualité de ses bières très houblonnées. Je suis curieux de découvrir ce qu’ils peuvent faire avec unstout impérial. J’avoue me sentir un brin excité à l’idée ouvrir cette Crime & Châtiment.

Ginnungagap

Un gouffre sans fond

La 5e bière du Bottle Release que je vous présente est la Ginnungaga. Elle est le résultat d’une belle collaboration entre Albion et Dunham. Il s’agit d’une pale ale anglaise 100% brett assemblée à de l’Arctic Ale (old burton ale barriquée). En cette journée grise d’automne, elle me semble un choix très approprié. Je sens qu’elle risque de bien me plaire.

No Gogosse

Sans artifice…

Comme troisième bière du Bottle Release de Dunham, j’ai opté pour la fameuse collaboration avec Auval. Il s’agit d’un assemblage de foudres et de barriques de bières sauvages de fermentation mixte élevées en fûts. Cette collabo entre deux brasseries exceptionnelles, ce veut un hommage à leur passion commune pour les élégantes saisons, sans artifices. Ça ne devrait pas être trop mauvais.

Cyclope

Ma précieuse!

C’est partie pour Dunham, avec leur nouvelle machine, ils peuvent maintenant mettre leurs bières en canettes. Ça débute avec la Cyclope, qui maintenant, n’aura plus différents noms. Les houblons utilisés varieront et seront afficher sous la canette. Dans la version que je déguste, 3 différents houblons sont présent. On y retrouve du Mosaïc, de l’El Dorado et du Falconer’s flight.

Galaxie

Dans une galaxie près de chez-vous!

Avec le temps plus frais et les journées plus courtes, il fait bon de retrouver des bières un peu plus robuste. Rien de mieux qu’une IPA noire de Simple Malt pour agrémenter cette soirée grise de fin septembre.

Double IPA Brut Ale

Brutalement délicieuse!

Pour dire au revoir à l’été et bonjour au printemps, j’ai choisi cette nouvelle bière de la Microbrasserie Charlevoix, la Double IPA Brut Ale. Cette bière se veut un clin d’œil à la vague Brut IPA qui à récemment envahi la côte Ouest américaine. Sans aucun sucres résiduels, elle offre également une forte dose de CO2. Plusieurs types de houblons sont utilisés dans cette bière, comme l’Elixir, le Mandarina bavaria et l’Ekuanot. Elle se différencie des autres Brut IPA que j’ai eu la chance de déguster par son taux d’alcool supérieur.

IPA Sure #4

Du grand Art!

Depuis le début de l’année, Pit Caribou nous présente la Série IPA Sure. Il s’agit de bières à la fois sures et houblonnées. Ma première expérience se déroule avec la version #4, une ale sure ayant fermenté sur une généreuse quantité d’ananas et de mangues. Le tout est ensuite houblonnée à froid avec du Hallertau Mittelfrüh, du Nelson Sauvin et du Saaz en feuille.

Breaking the Waves

Grosse vague

Une soirée grise et plus fraîche, c’est parfait pour ouvrir un petit quelque chose de plus costaux. Mon choix se porte sur une bière produite à Brooklyn par Evil Twin, une Imperial India Pale Ale with Lactose ayant subit un Double Dry Hop. Ça ne devrait pas manquer de saveur, ni de chaleur.

IPA Wabi-sabi

La bière qui donne faim!

Aujourd’hui c’est le début de mes vacances, mais c’est aussi le IPA Day. J’en profite pour m’ouvrir une IPA qui sort un peu des sentiers battus. Il s’agit d’une bière de riz qui s’inspire de la cuisine japonaise. D’ailleurs, un houblon japonais, le Sorachi Ace est utilisé dans cette bière. La dégustation s’annonce des plus intéressantes.

Petite Fleur

Tomber dans les fleurs

Cette Petite Fleur est une Saison fermière, lancées en juillet dernier, lors d’un petit Bottle Release. Elle est brassée avec des fleurs des champs récoltées tout juste derrière la brasserie. En plus d’une levures fermière, nous y retrouvons également de l’orge, du blé ainsi que les houblons Chinook et Mittelfruh. Oh que ça sent la bière d’été ça!

Tête-à-tête Azacca

Que nous deux!

La jeune Microbrasserie Azimut nous offre depuis quelques semaine une toute nouvelle bière. Il s’agit de la Tête-à-tête Azacca, une pale ale monohoublon qui met en vedette, le houblon Azacca. C’est un houblon que je connais très peu, mais se sera sans aucun doute l’occasion idéale se soir, de faire sa connaissance et de découvrir toutes les facettes de sa personnalité.

Soleil Jaune

Une bombe de saveurs!

Le 14 juillet dernier, Champ Libre procédait à son tout premier Bottle Release. Pour ce faire, 2 nouvelles bières étaient mises en vente, dont cette Soleil Jaune, une IPA mettant en avant plan le houblon Amarillo. De la poudre de lupuline d’Amarillo et une levure vermontoise ont également été utilisées pour produire cette bière. En ce beau samedi après-midi, où le mercure surpasse les 30 degrés, elle me semble des plus appropriés, surtout après une petite session de tondeuse.

La Brune des Hébrides

En pleine tourbe!

Nous avons vraiment très peu de pluie depuis le début de l’été. Jamais les pelouses n’ont été aussi jaune. Voilà qu’une nouvelle canicule s’annonce. Instinctivement, ce soir, mon choix se porte sur un assemblage de Sutton Brouërie qui se compose de leur Brune Alpine et de leur Brett Barley Wine, le tout vieilli 3 mois en barrique de Scotch Laphroaig.

Zoot

Soirée jazzy…

Pour terminer la soirée, je m’offre ce nouveau produit de Benelux. Je crois qu’elle sera parfaite pour clore qui cette belle journée. Il s’agit d’une Triple fermentée avec leur levure maison et affinée quatre mois en barrique de brandy portugais.

Saaz Pils

Après toute!

C’est une belle longue fin de semaine et j’en profite pour faire tout plein de choses. Malheureusement, je n’ai qu’une seule Saaz Pils de la Microbrasserie La Memphré, car j’aurais pu en boire plusieurs. Après le jardinage, après une courte saucette dans la piscine, après la tondeuse, après avoir racler tout le terrain et même une autre après avoir nettoyer le BBQ. Pis là, c’est l’après-midi, alors c’est le temps! L’important c’est de trouver un après quelques choses…

Bourrasque

Attaches ta tuque!

Dans l’attente de la nouvelle tempête, je me tape une petite Bourrasque en ce vendredi après-midi. Il s’agit d’une bière créée l’an dernier à la Memphré pour souligner le 15e anniversaire du Vent du Nord. Ce deuxième brassin, lui, a été brassé au Lagabière. Depuis quelque semaine, elle revient juste à temps pour le printemps. 5 houblons différents sont présent dans cette bière; le Centennial, le Citra, l’El Dorado, le Mosaic et le Simcoe. Elle me semble parfaite comme récompense après un bon 40 minutes de jogging.

Basilic & Suranné

Célébration printanière

Après quelques mois d’attente, j’ai enfin trouver la journée idéale pour ouvrir cette bière réalisé pour souligner le 10e anniversaire de Pit Caribou. Elle est issue de l’assemblage d’une berliner weisse vieillie en barrique de pinot noir pendant 3 mois avec une jeune bière du même style. Du basilic et du houblon 100% suranné ont été également été utilisés dans cette bière anniversaire.

Groenland

L’entre-deux!

Il s’agit d’une toute première expérience avec Vagabond pour moi. J’ai été fortement attiré par ce look à la fois épuré et élégant de cette canette, mais aussi par le style. Il me semble que j’étais du pour une bonne petite Black IPA. C’est un style hybride, que j’aime bien et qui à mon avis n’est pas assez présent sur les tablettes. Nous avons donc une bière qui se situe entre le stout et la IPA américaine. Trois houblons différents sont ici utilisé; le Chinook, le Simcoe et le Cascade. J’ai bien hâte d’y tremper les lèvres.

Islay

Le chaînons manquant

Ce soir je me gâte avec cette nouvelle bière de la Microbrasserie Le Castor. Elle s’inspire des bières belge très forte provenant des monastères. Brassée avec du malt d’orge et du blé, elle est d’abord fermentée avec des levures belge, elle est ensuite vieillie un an dans des barils de whisky écossais d’Islay, avec des levures brettanomyces. Islay est une région écossaise reconnue pour ses savoureux whisky au dominance de tourbe et de fumée, comme les Laphroaig, les Ardberg et bien sur, les Lagavulin.

Lupul Dacic

Entre l’ombre et la lumière

Avec l’hiver qui bas son plein, rien de mieux qu’une nouvelle bière de Kruhnen pour ensoleiller notre esprit. Nous avons ici une IPA verdoyante, où les houblons Mosaic, Topaz et Columbus unissent leur force pour envahir notre palais.

Le Quench du Soif

Du soif plein la bouteille!

Le mercure est à la hausse, de même que ma soif. Pour l’étancher, Le Quench du Soif me semble très approprié. Il s’agit d’une IPA sauvage au citra et au galaxy brassée en collaboration avec la brasserie Twin Sails de Colombie-Britannique. Elle a vue le jour l’été dernier, mais je n’avais pas réussi à m’en procurer une. Je suis bien content de voir son retour. Le nom est un clin d’oeil à toutes les brasseries américaines qui utilisent le français dans le nom de leurs bières, mais sans trop de maîtrise.

Bombay

Un voyage haut en couleur!

Bombay est un gruit où se rencontre l’Inde et l’Angleterre. Cette bière est construite sur les bases d’une IPA anglaise auquel se combine un mélange d’épices cari (coriandre, curcuma, poivre noir, gingembre, fenouil, graines de céleri, cannelle, herbes et épices). Comme j’adore la cuisine indienne, il m’a été très difficile de ne pas repartir sans cette magnifique bouteille colorée.

Double Black IPA de Seigle

I’m the space invader!

C’est avec beaucoup d’excitation que j’ouvre ce soir cette première canette de l’Isle de Garde. D’abord, c’est une jeune microbrasserie qui brasse des choses pas mal bonne. Ensuite, j’aime bien les Black IPA. C’est un style qu’on ne voit pas trop souvent. Nous avons ici en prime une Double IPA, donc quelque chose d’encore moins courant. Finalement, la canette est vraiment magnifique, un design qui se démarque et qui me plaît énormément. Les soucoupes volantes me laisse présager un voyage riche en couleur. Il ne me manque que les anciennes lunettes 3D rouge et bleu.

L’Autre Monde

Des saveurs qui font du bien!

L’Autre Monde est une NEIPA, de la Microbrasserie L’Arsenal, brassée en collaboration avec Dégustation et Animation de la Rive, pour amasser des fonds pour la Fédération Québécoise de l’Autisme. L’autisme est une cause qui me tiens à cœur. Je connais des familles qui doivent apprendre à vivre avec l’autisme. C’est un trouble complexe qui souvent est peu être bien difficile à comprendre. Lorsque j’ai vu cette bouteille, je n’ai pas hésité une seconde. C’est une belle façon d’apporter un peu d’aide et aussi de parler de cette bonne cause.

Débrébue

Parce que c’est lundi!

Pas besoin d’une meilleure raison pour ouvrir cette bouteille issue d’une belle collaboration entre Les Geux Brasseurs et Pit Caribou. Les Geux Brasseurs sont des brasseurs de bières et d’idées itinérants qui travaillent à l’établissement d’un chai. Ils ont également produit, entre autre, la 69 inspiration no. 3, une collaboration avec Harricana. Revenons à la Débrébue, il y a très peux d’information sur la bouteille. Elle a été affinée en barrique. Encore là, aucun détail sur le type de barrique et la durée du vieillissement. Bref, voyons voir ce que mes papilles en pense.

Viti Vini Vici – Cuvée Joly

Jolie et délicieuse!

En cette journée de congé, j’en profite pour ouvrir cette magnifique bouteille du dernier bottle release de Dunham, la Viti Vini Vici cuvée Joly. Il s’agit de la deuxième bière de cette série qui met de l’avant des vignerons d’ici. Cette bière est le résultat de la refermentation d’une grisette refermentée avec des peaux de Vidal récolté en sur-maturité et pressé pour en faire du vin de glace au vignoble Le Marathonien de Jean Joly. Elle a ensuite été élevée en fûts de chêne ayant contenu du vin pour une période de 7 mois.

Arrière-Saison

Magnifique saison!

Je débute ma fin de semaine avec cette ravissante bouteille de Sutton Brouèrie. Cette bière à l’avoine, à la poire et à la bergamote avec des levures 100% Brett qui a été créée pour les Détaillants de bières spécialisés du Québec (DBSQ). Elle sera donc disponible uniquement dans les dépanneurs membres de la DBSQ.

La Flore du Québec 2.0

Jamais deux sans trois!

Je débute la fin de semaine de belle façon avec cette Flore du Québec de Pit Caribou. Il s’agit d’une saison 100% québécoise qui a été conçue avec une levure exclusive, récoltée sur du bois de cerisier en Gaspésie. Je m’attends à une bière proche de la première version, mais avec quelques petites améliorations.

Trappist Westvleteren 12

La meilleure au monde?

Ce soir, j’avais envie de m’offrir une belle gâterie. Une bière que j’ai reçu en cadeau et que je conserve depuis plusieurs mois. Cette bière trappiste possède une solide réputation, ayant à plusieurs reprise été nommée meilleure bière au monde. Je crois également qu’il est assez difficile de se procurer cette bière, car seulement 5000 hectolitres sont produit annuellement. Il s’agit de la plus petite des abbayes trappistes et sa production n’a jamais augmenter, alors que sa popularité ne cesse de grandir.

Carrick Cognac – Série boisée 2016

Se gardez au chaud!

Le week-end dernier, j’ai dégusté la version régulière de « La Carrick », une scotch ale assez délicieuse. Ce soir, je me gâte avec la même bière, mais cette fois, il s’agit d’une version vieillie en fûts de cognac. Une petite bouteille, ramenée de la Gaspésie, que j’avais bien hâte d’ouvrir. Disons que les bières vieillies en fûts de cognac ne sont pas monnaie courante.

La Carrick

Laissez-vous bercer!

Au cours de mon voyage en Gaspésie cet été, je suis tombé sous le charme de cette bière de la Microbrasserie Le Naufrageur. Dégusté sur la bord de l’océan, pas très loin de la source, à Carleton-sur-Mer. Comme c’était les vacances, je n’avais pas pris le temps d’écrire sur cette excellente scotch ale, mais ce n’était que partie remise. J’en ai profité également pendant ce voyage pour me procurer une bouteille de La Carrick vieillie en fûts de cognac qui sera dans une des mes prochaines dégustations.

Nordet IPA

Enfin!

Pas toujours facile de mettre la main sur une Auval. J’avais espoir cet été de faire le plein lors de mon voyage en Gaspésie, mais la chance n’était pas de mon bord. La brasserie était fermé pendant les 2 semaines où j’étais dans la région. Victime de son succès, plus aucune bière de disponible. J’ai eu la chance cependant de connaître une personne qui a pu m’en rapporter quelques bouteilles dernièrement. Enfin! Je vais pouvoir boire un peu de Auval. Ça me manquait drôlement. Mon système sanguin en avait besoin. À moins que ce soit mon système immunitaire. En tout cas, j’étais en manque depuis longtemps, un sevrage dont on n’arrive jamais à faire.

Double IPA

Un plaisir intense!

Ce soir je m’accorde un peu de réconfort avec cette Double IPA de la Brasserie Mille Îles. Il s’agit de ma première expérience avec cette jeune microbrasserie de Terrebonne. Il s’agit d’une version offerte en quantité limitée. Je suis vraiment très curieux de la découvrir.

Wild Boston

Du solide!

Je suis tombé sur cette bouteille de Hopera, une Old ale maturée en fût de scotch avec des levures sauvages. Inutile de vous dire que je n’ai pu lui résister et que j’ai succombé à la tentation. Je me sentais interpellé. Avec son taux élevé en alcool, elle me procurera sans aucun doute le niveau de chaleur et de réconfort que je recherche et son côté wild, lui, devrait satisfaire mon besoin de d’aventure.

La Gose IPA Pêche

La Gose vie sale!

Nous sommes vendredi après-midi, il fait beau, alors j’en profite pour ouvrir une bonne bouteille. Moi choix se porte sur cet assemblage qui se compose de Gose IPA du Barachois et de Berliner Weisse ayant macéré 3 mois avec des pêches et du houblon suranné. Un assemblage qui ne me semble pas trop fou, mais j’ai le sentiment que les houblons surannés me réservent une belle surprise.

Double Cyclope

Sombre plaisir !

Dernièrement, un petit bottle release surprise a eu lieu à Dunham. Plusieurs bières de soif et d’été étaient disponible. Il y avait aussi la Double Cyclope, une double IPA 3 fois dry-hopped et produite avec 5 houblons différents; soit le Citra, l’Ekuanot, l’El Dorado, le Mosaic et l’Amarillo. Difficile de résister à une tel tentation.

Ultra Mosaika

Une super dose de Mosaic!

Pour le mois de juillet, Dieu du Ciel nous a offert un petit quelque chose de nouveau. Il s’agit d’une ultra pale ale au houblon mosaic. Ultra Mosaika, semble être le super-héros dont on avait besoin pour sauver notre été et chasser les vilains nuages de pluie.

Grisettonosaure

Combattre le temps gris !

C’est un long week-end qui commence aujourd’hui pour moi. 5 jours de congés que j’entame de belle façon avec cette bière collaborative brassée par Dunham et Le Cheval Blanc pour souligner les 30 ans de cette dernière. Il s’agit d’une grisette élevée en barriques avec de l’argousier sauvage.