S.I.R. Pedro

S.I.R. Pedro
Brasserie Générale
Stout impérial russe tequila
11% alc/vol
50 IBU

You want it darker!

Ma découverte des S.I.R. de la Brasserie Générale se poursuit avec la S.I.R. Pedro. Il s’agit de la même bière, mais cette fois, elle a été longuement affinée en barrique de tequila. Il s’agit d’un type d’affinage moins courant pour une bière, mais généralement, ça me plaît beaucoup. Le nom est aussi très bien choisi!

Son aspect visuelle est une copie conforme de la version originale. Une belle mousse généreuse et moka qui recouvre une bière sombre et obscure. Les ressemblances ne vont pas vraiment plus loin. Nous sommes dans un monde complètement différent avec cette Pedro. Rien à voir avec la Popov et la Nikolai, c’est vraiment quelque chose d’autre.

C’est rare que ça arrive, mais je me sens un peu déstabilisé et j’aime bien ressentir cette émotion. Ça me prend vraiment plusieurs gorgées pour vraiment enterrer la version bourbon dégustée précédemment. La passage de l’une à l’autre ne se fait pas de façon très harmonieuse.

Un peu comme dans les autres versions, une présence de fruit est détectable. Nous sommes cette fois davantage vers les pêches, les poires et les fruits du verger. L’aspect sucré de la bière se fait beaucoup moins sentir que dans les autres versions. Avec la tequila, nous ne sommes jamais vraiment en terrain connu. Sa présence se fait très bien sentir. Une petite touche fuzzy que j’aime bien. Le chocolat est moins présent, il nous dévoile surtout sont aspect noir et amer. On sent davantage le café, mais sans tomber dans l’expresso. Le tout se termine sur des notes un peu boisées, fuzzy et herbacées qui s’étire longtemps, longtemps…

La dégustation se fait à un rythme beaucoup plus lent et me semble plus difficile. Nous ne sommes vraiment pas dans le dessert, ça se boit même un peu comme un scotch. L’expérience s’avère très intéressante. On s’éloigne beaucoup des S.I.R. standard. Donc, attendez-vous à être un peu surpris et déstabiliser. C’est une bière qui est plus facile à partager et sa forte teneur un alcool, saura vous gardez bien au chaud, peu importe le temps. Il me semble aussi qu’un cigare aurait très bien accompagné ce S.I.R. Pedro, par une belle soirée de canicule en juillet.

8/10

 

Advertisements

One Comment Add yours

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s