Petite Mort – Tokaji

Petite Mort – Tokaji
Brasserie Dunham
Stout impériale russe
11% alc/vol
88 IBU

Combattre l’extrême par l’extrême

Aujourd’hui, c’est clairement la journée la plus chaude et humide de l’année. J’ai décider de combattre la chaleur extrême avec cette bière extrême question de rendre cette expérience davantage mémorable.

Conçu avec beaucoup de malts bruns, peu de malts torréfiés, des malts caramel, ainsi que 2 sortes de malts fumés (bois de cerisier USA et Bamberg), ce stout impériale russe a été élevée 6 mois en barriques de tokaji aszu (Hongrie). Sur papier, c’est assez intéressant et complexe. L’an dernier, la première version de cette bière avait été mon plus grand coup de cœur. Alors je suis vraiment curieux de découvrir cette nouvelle version du dernier Release.

Noire comme l’ébène, une magnifique mousse brune la domine. Visuellement, ça me semble vraiment très cochon.

En bouche, c’est soyeux et crémeux côté texture. Une complexité incroyable s’affiche. D’abord le chocolat, le caramel et la vanille qui apportent des saveurs sucrées. Ensuite, une grande amertume vient s’installer; des saveurs d’expresso, de tabac, de bois et de poudre de cacao s’expriment. Avec un peu plus de concentration, je pourrais sûrement en énumérer le double, tellement cette stout est complexe.

La chaleur sur ma peau, soudainement semble s’installer à l’intérieur de moi. Du coup, ma peau me semble un peu plus fraiche. Je me retrouve soudainement à Cuba, dans un lounge entrain de fumer un gros cubain avec un verre de rhum à la main. Je prend une gorgée et je laisse tourner la fumée dans ma bouche. Je la conserve un moment avant de la faire disparaître. Par la suite les saveurs de tabac continue pendant de longues minutes à habiter mon palais et le bout de mes lèvres. Vraiment une finale qui s’étire longtemps et qui nous fait voyager.

Pour moi, cette Petite Mort est vraiment très unique. Probablement à cause de ses saveurs sèches d’alcool et de tabac, je m’imagine mal la boire autrement que par temps de canicule. C’est une Petite Mort qui clairement me fait vivre à l’intérieur. Une expériences des plus jouisive. Longue vie à la Petite Mort.

9.5/10

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s