Le Quench du Soif

Du soif plein la bouteille!

Le mercure est à la hausse, de même que ma soif. Pour l’étancher, Le Quench du Soif me semble très approprié. Il s’agit d’une IPA sauvage au citra et au galaxy brassée en collaboration avec la brasserie Twin Sails de Colombie-Britannique. Elle a vue le jour l’été dernier, mais je n’avais pas réussi à m’en procurer une. Je suis bien content de voir son retour. Le nom est un clin d’oeil à toutes les brasseries américaines qui utilisent le français dans le nom de leurs bières, mais sans trop de maîtrise.

Picolux

On aura tout vu!

Je crois que Éloi (Dunham) et Benoît (Benelux) se sont bien marré lorsqu’ils ont brasser cette bière 100% Helles Bock ensemble. Elle a part la suite été élevée en barriques pendant 28 semaines avec full de brettanomyces. Je me suis bien marré moi aussi avec ma pelle aujourd’hui. Nous avons passé quelques bonnes heures ensemble à braver l’hiver. Je crois avoir mérité cette Picolux, il s’agit d’une belle petite récompense après tout ces efforts.

Mon Top 2017

Mon année 2017 en 17 bières et 17 microbrasseries

L’année 2017 s’achève et c’est le temps de jeter un dernier regarde sur cette année riche en découverte et en nouveauté. Au cours de cette année, j’ai écris plus de 150 articles sur ce blogue. J’ai également visité plusieurs endroit formidable, en plus de réalisé plusieurs de belles rencontres. J’ai vécu plusieurs moments uniques que je ne suis pas près d’oublier et surtout, j’ai dégusté plusieurs bières incroyables.

Pour conclure 2017, comme à chaque année, je vous offre donc un dernier petit cadeau. Il s’agit de mon top 17, qui cette année, se compose de mes 17 plus belles découvertes dans 17 microbrasseries différentes.

Jane Doe #7 – Assemblage Hors-Série

Antidote au froid!

Cette série met toujours de l’avant des assemblages inusités de bières élevées en barrique, construite autour d’une bière aux fruits. Pour la #7, une berliner weisse élevée en fûts et refermentée avec du sureau sauvage est assemblée à de la Musje barriquée 6 mois (ale belge aux baies d’églantier) et à une barrique d’orange de Dunham. Inutile de vous dire que Dunham sont des maîtres au niveau des assemblages et des bières sauvages et vieillies en barrique. Celle-ci ne devrait pas faire exception. Mes attentes sont élevées et malgré le froid polaire, je profite du soleil pour prendre quelques poses extérieures.

Petite Mort – Bourbon

La vie après la mort…

Nous sommes vendredi, c’est le temps de se gâter un peu. Avec le froid qui fait rage actuellement, cette Petite Mort en grand format me semble plus qu’approprié. Ce stout impérial russe est parfait pour se garder au chaud. Cette fois-ci, il a été élevé en barriques de bourbon de blé. Cette Petite Mort risque fort de donner naissance a toute une gamme de plaisir.

Chelaji

Hot and spicy!

Je vous présente une petite nouveauté de Dunham, la Chelaji. C’est une saison aux piments Aji Cristal et pleine de brettanomyces. Elle me semble prédestiné, car j’adore à la fois les piments forts et les brett. Reste à voir si je les aimes autant lorsqu’ils sont combinés.

Viti Vini Vici – Cuvée Joly

Jolie et délicieuse!

En cette journée de congé, j’en profite pour ouvrir cette magnifique bouteille du dernier bottle release de Dunham, la Viti Vini Vici cuvée Joly. Il s’agit de la deuxième bière de cette série qui met de l’avant des vignerons d’ici. Cette bière est le résultat de la refermentation d’une grisette refermentée avec des peaux de Vidal récolté en sur-maturité et pressé pour en faire du vin de glace au vignoble Le Marathonien de Jean Joly. Elle a ensuite été élevée en fûts de chêne ayant contenu du vin pour une période de 7 mois.

Berliner Passion Weisse

Passionnément, à la folie!

La fin de semaine dernière avait lieu le Bottle Release d’automne de la Brasserie Dunham. Une magnifique journée, où il était possible de mettre la main sur quelque bouteille d’exception. Cette Berliner Passion Weisse faisait partie du lot. Elle fut également disponible cet été à leur Release d’été. Ce type de bière, très surette et acide, convient parfaitement au temps chaud et au soleil. J’en profite donc, en ce beau samedi d’étė indien, pour la déguster, avant que le froid ne s’installe pour plusieurs mois.

Dunham 150 Pils

Tout en douceur!

Pour célébrer les 150 ans de fondation de Dunham, la Brasserie Dunham a créé cette pilsner de type allemande, non filtrée et houblonnée à froid avec du Saphir et du Hallertau mittelfrüh. Une bière qui s’annonce légère et très rafraichissante.

Double Cyclope

Sombre plaisir !

Dernièrement, un petit bottle release surprise a eu lieu à Dunham. Plusieurs bières de soif et d’été étaient disponible. Il y avait aussi la Double Cyclope, une double IPA 3 fois dry-hopped et produite avec 5 houblons différents; soit le Citra, l’Ekuanot, l’El Dorado, le Mosaic et l’Amarillo. Difficile de résister à une tel tentation.

Cyclope Lambda

Garden party!

La Cyclope est une IPA qui se décline en plusieurs versions différentes. Elle nous permet d’explorer les différents profils aromatiques propre à chaque houblon. Dans cette récente version, le houblon 07270 et l’El Dorado sont utilisés.

Sirkawa

Combattre le feu par le feu!

En ce beau et chaud vendredi, j’ai décidé de combattre le feu par le feu en ouvrant cette magnifique bouteille de stout impériale russe au café Los Idolos de Colombie torréfié par Detour Cofee. Il s’agit d’une bouteille qui provient de leur bottle release de l’hiver dernier. Une deuxième version de cette bière existe aussi, mais avec le café du Costa Rica. Je me suis promis, lors de l’achat, de la garder précieusement pour cet été lors d’une chaude journée et humide question de savourer au maximum l’intensité du moment. C’est une habitude que je prends plaisir à répéter à chaque année.

Viti Vini Vici – Cuvée de Coussergues

Plaisir d’été !

Les belles journées chaudes sont rare cet été, alors il faut bien en profiter lorsqu’elles se pointent. Pour ce faire, j’ai choisi une bouteille de Viti Vini Vici – Cuvée de Coussergues qui faisait partie du bottle release de Dunham du 13 mai dernier. Il s’agit d’une nouvelle série de bière qui mettra à l’avant plusieurs vignerons d’ici. Cette première édition est une saison co-fermentée avec du moût de Vidal provenant de L’Orpailleur, un des premiers vignobles du Québec. Cette bière rend hommage à Charles-Henri de Coussergues, vigneron et co-propriétaire. Elle a séjournée 6 mois en fûts de chêne ayant contenu du vin avant d’être mise en bouteille.

Grisettonosaure

Combattre le temps gris !

C’est un long week-end qui commence aujourd’hui pour moi. 5 jours de congés que j’entame de belle façon avec cette bière collaborative brassée par Dunham et Le Cheval Blanc pour souligner les 30 ans de cette dernière. Il s’agit d’une grisette élevée en barriques avec de l’argousier sauvage.

La bataille des Cyclopes!

La bataille des Cyclopes!

Ce soir les Cyclopes s’affrontent. Voici 4 versions que j’ai déjà dégustées, mais qui ce soir seront comparées avec beaucoup de plaisir. En aucun temps je n’ai consulté mes notes précédentes, question de rester bien ancré dans le moment présent. Plusieurs Batch de Cyclope ont vues le jour dernièrement et l’occasion me semblait parfaite pour les comparer, car la fraîcheur est un ingrédient primordial au niveau des IPA.

Cyclope Kappa

Pour ce Bottle Release, une toute nouvelle Cyclope vous attend. Les dernières versions, la Dzêta et la Thêta, étaient particulièrement bien réussi. Voyons voir ce qui en est avec la petite dernière, la Kappa, ou les houblons citra et simcoe sont en vedette.

Saison Cassis Réserve Brandy – Barrique Unique #74

Vraiment, il y a une belle panoplie bières fruitées, surette et acidulée pour ce release. J’ai l’impression que c’est bon la santé et de faire le plein de vitamine. Ça se poursuit avec cette version de la Cassis Réserve élevée en fûts de brandy pendant plus de 8 mois.

Berliner Dragon Weisse

Avec les quelques flocons reçu aujourd’hui en plein mois de mai, je m’accorde le droit ce soir de rêver un peu à la saison chaude. Pour ce faire, j’ai choisi de soif conçu pour nous aider à affronter les chaleurs accablantes de l’été. Il s’agit d’une Berliner Weisse brassée avec du seigle, puis affinée pendant quelques semaines en fûts de chêne avec des fruits du dragon (Pitayas).