Sirkawa – Barrique de Cognac

Sirkawa – Barrique de Cognac
Brasserie Dunham
Stout impérial au café
9,5% alc./vol.

Café Cognac?

Petite journée de congé, seul à la maison, c’est le temps d’en profiter pour ouvrir ce stout impérial au café du Costa Rica de chez Detour à Toronto, et ensuite élevée en fûts ayant au préalable contenu du Cognac pendant 8 mois. La dégustation se passe à l’extérieur, sous un beau soleil d’automne. Je crois bien que ce sera mon petit café pour ce matin.

Éloi, le brasseur, m’a prévenu qu’elle nécessitait encore d’un peu de temps pour développer une plus grande effervescence, mais que pour la journée du Bottles Release, elle serait à point. Même si nous sommes 3 jours en avance, nous avons quand même quelque chose de respectable à ce niveau pour se type de bière. L’effervescence est douce, mais il n’en manque pas beaucoup pour être parfaite.

Sur le plan visuel, probablement à cause des quelques jours qui manque, le collet de mousse est léger et s’estompe rapidement.

En bouche, nous sommes clairement dans du gros stout impérial. C’est riche, intense, assez sucré, mais pas trop et l’amertume occupe une place importante.

Les saveurs de café et de chocolat ne tarde pas à venir courtiser mes papilles. Clairement, je vais pouvoir me passer de café aujourd’hui. C’est un chocolat mi-amers assez noir et un café, également noir, corsé, sans crème et avec un seul sucre. Le tout est adoucit par de douces saveurs de vanilles, de fruits et d’épices.

Pour un stout impérial, le côté fruité ressort vraiment bien. Nous sommes dans les petits fruits rouges, légèrement acidulées. C’est assez délicieux ce petit mélange. Personnellement, je l’aurais préféré un peu moins sucré et un peu plus amer, mais pour le buveur normal, c’est probablement parfaitement bien doser à ce niveau. On est pas loin du gros stout dessert.

J’en ai pas encore parler, mais Wow! le Cognac, c’est vraiment trop fou! La chaleur qu’il ajoute et la profondeur qui en découle. C’est assez incroyable. Ça fait changement du bourbon, que l’on retrouve souvent dans se type de bière. J’ai l’impression que le Cognac  ajoute ici une touche vraiment plus sèche et plus fruitée.  Il apporte également sa douce chaleur et son caractère. C’est assez décadent, je dirais même complètement malade!

Ce qui est vraiment intéressant dans ce Release, c’est que nous avons la même bière, mais affinée dans des barriques différentes. Rien de mieux pour vraiment comprendre l’apport et la bonification qu’apportes les barriques au niveau des saveurs.

J’ai bien hâte à ce soir, pour plonger mes lèvres dans la version Porto. Ce sera certes une dégustation difficile à battre, mais je m’attends quand même à quelque chose d’assez délicieux et un peu surprenant.

9/10

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s