Petite Mort – Whisky

Petite Mort – Whisky
Brasserie Dunham
Stout impériale russe
11% alc/vol
88 IBU

La vie après la mort!

Issue du dernier Bottle Release de Dunham, cette version a été élevée 6 mois en barriques de whisky écossais (Scotch) dont quelques fûts de la région d’Islay, qui apporte des saveurs tourbées.

Nous avons probablement battu des records de chaleurs et d’humidité aujourd’hui, j’attendais impatiemment ce genre de soirée pour ouvrir cette bouteille. Je ne voulais pas non plus la boire trop tôt pour lui laisser le temps de vieillir un peu et de se développer en bouteille. Aujourd’hui c’est le moment parfait!

D’une noirceur absolue, un cercle de mousse caramel épouse le verre. Sa température s’approche du 12-14 degré, quand même très frais comparé au 30 degrés extérieur.

Est-ce que c’est bon?

Non, c’est plus que bon, c’est complètement fou, c’est divin. On s’éloigne beaucoup du stout impériale russe traditionnel. Le vieillissement en barriques là vraiment transformée et bonifiée. Plusieurs parallèles avec le scotch peuvent se faire; c’est sec, puissant, riche, fumé et tourbé. Les saveurs de chocolat, café et vanille typique de ce style sont également bien présentes, mais la combinaison avec le scotch apporte beaucoup de complexité et de profondeur.

En bouche c’est sucré, réglisse noire, chocolat, vanille, caramel et mélasse. L’amertume finit cependant par prendre le dessus, et ça, vraiment ça me plait beaucoup.
Elle apporte des saveurs complexe de tabac, de fumé, de bois, de tourbe, de résines et beaucoup de torréfaction, une torréfaction puissante voir presque brulée. La finale est particulièrement tourbée et fumée et elle est longue, bien longue, si longue que je pourrais écrire un paragraphe complet avant qu’elle ne s’efface. Pour notre plus grand plaisir, elle s’étire et frôle l’éternité.

Si noire, si lourde, mais si élégante, racée et unique. Avec toutes ses saveurs et sa belle complexité, elle m’illumine et me fait vivre. On dirait qu’elle a été conçu sur mesure pour moi! Selon-moi la meilleure version à ce jour de la Petite Mort, même si les deux autres versions sont tout autant divine.

J’aurais bien aimé en avoir plusieurs autres en réserve et en laisser vieillir quelques-unes pour d’autre moment unique et parfait, ou encore pour faire des verticales et comparer avec d’autres versions, mais compte tenu de son prix et de sa rareté, j’ai du me limiter à une seule. C’est un peu pour cette raison aussi que je choisi aussi bien ces moments.

Bien hâte au prochain release! Merci Dunham, je vous aime!

P.S. Je m’en garde un peu pour regarder les Perséides de ce soir.

10/10

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s