Assemblage #1 (cru paysan)

Assemblage #1 (cru paysan)
Brasserie Dunham
5.5% alc/vol

Version unique d’un classique

C’est vendredi et le soleil est tout bas. Ça me semble être le moment idéal pour ouvrir cet assemblage de Dunham, mis en bouteille le 4 avril 2016, soit plus d’un an déjà. L’Assemblage #1 est le résultat de l’assemblage de la Propolis (une bière de saison multi grains au miel) et de la pale ale américaine, chacune vieilli en fût de vin rouge; où elles sont en contact avec des levures sauvages. La version cru paysan, que je déguste ce soir, diffère de la version régulière par les fûts utilisés (2 fûts de Sauternes et 1 de vin rouge). Alors que dans la version originale, seulement des fûts de vin rouge sont utilisés.

Alors, passons à mes notes de dégustation. Sa mousse est abondante et possède beaucoup de corps. On peut même sculpter des formes. Sa robe orangée rappel l’automne et elle est légèrement voilée.

En bouche, on reconnait la version originale. C’est sublime, un pure délice. De doux fruits bien mûrs comme la pêche, la poire, l’abricot et la prune un peu surette. Elles s’accompagnent d’une bonne présence boisée et sauvage; saveurs de cuire, de foin et de terre. Une certaine amertume émerge pour s’harmoniser aux fruits. Le funky des bretts est bien présent, sans être agressif. Il ajoute une dimension unique. C’est trop bon.

Je trouve que cette version cru paysan est un peu moins douce et équilibrée que la version originale. La présence de l’alcool se fait davantage sentir et elle affiche une complexité supérieure. Les fûts de Sauternes ajoutent un petit quelque chose qui me plaît énormément et que j’ai de la difficulté à décrire. Des saveurs d’épices et de safran, une impression d’engourdissement sur la langue, un peu comme le fait la tequila. Vraiment, c’est très bon et très unique. Ça se boit trop facilement. Je crois que les Sauternes sont faites pour moi. Il faudrait que je me trouve une bouteille de se vin, pour vraiment bien le comprendre.

Je ne sais pas si un jour, on reverra cette version cru paysan. Alors je savoure pleinement mes dernières gorgées. Après un an, c’est toujours aussi bon. Si vous ne connaissez pas encore l’Assemblage #1 de Dunham, c’est vraiment une bière qu’il faut boire au moins une fois dans votre vie. Le prochain Bottle Release approche à grand pas. On se voit le 13 mai!

9/10

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s