La Flore du Québec

La Flore du Québec
Pit Caribou
Saison 100% québécoise
5% alc/vol

Fier d’être Québécois!

Après avoir passé la fin de semaine à travailler sur notre jardin, sous un chaud soleil, cette bière de Pit Caribou me semble des plus appropriées. D’abord, parce que c’est une Saison, un style qui convient si bien à l’été et qui je trouve devrait être plus présent. Ensuite, parce qu’elle est conçue à 100% avec des ingrédients d’ici; même sa levure est 100% québécoise. Elle provient d’une Saccharomyces cerevisiae récoltée sur un cerisier sauvage de la Gaspésie. Il s’agit d’une belle récompense après tout ce travail.

Sa couleur est magnifique, un jaune vif qui rappelle la chaire de la pêche. Elle est bien voilée et sa mousse est d’une intensité moyenne et d’une belle blancheur qui me rappelle l’hiver.

En bouche, ce n’est pas trop pétillant, moins que ce à quoi je m’attendais. Ça me semble parfaitement dosé, elle est parfaite pour relaxer en écoutant le chant des oiseaux. Un petit côté soyeux est aussi présent qui me fait penser un peu aux bières belges. Il s’accompagne d’un aspect sec et poivré typique des Saisons et ceci me plaît grandement. C’est vraiment sweet et parfait pour ce temps chaud.

Au niveau des saveurs, ça sort de l’ordinaire, je ne saurais pas vraiment à quelle autre bière la comparer. Son côté fruité se porte vers les pommes, les poires, les prunes et les pêches. C’est très doux, très relaxe et très peu amer. Un aspect asséchant s’exprime par la suite. Un peu comme lorsqu’on met un bâton de Popsicle dans notre bouche, mais sans les saveurs boisées. Je ne dirais pas que cette bière est funky, mais quand même un petit quelque chose de spécial se passe sur la langue. De belles saveurs de noyaux sont présentes et apportent une belle complexité et profondeur. Les saveurs s’étirent longuement en bouche et apportent un peu d’herbe, de fleurs et surtout beaucoup de bonheur.

Vraiment, pour une première expérience avec cette levure, j’ai l’impression de manquer un peu de mots. C’est fou tout le bien qu’elle m’apporte. Ok, oui, le moment est trop parfait et j’avais vraiment besoin de quelque chose d’autre qu’une IPA. Ce beau soleil me manquait tellement. Je pense que ce n’est qu’un début à cette grande aventure des levures sauvages québécoises. La pointe de l’iceberg comme on dit. Bravo à Francis et Pit Caribou pour vos recherches et tous vos efforts, ça donne de maudites bonnes bières. Comme dirait mon ami Buzz: « Vers l’infini et plus loin encore! »

8.5/10

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s