Lupul Dacic

Entre l’ombre et la lumière

Avec l’hiver qui bas son plein, rien de mieux qu’une nouvelle bière de Kruhnen pour ensoleiller notre esprit. Nous avons ici une IPA verdoyante, où les houblons Mosaic, Topaz et Columbus unissent leur force pour envahir notre palais.

Mon Top 2017

Mon année 2017 en 17 bières et 17 microbrasseries

L’année 2017 s’achève et c’est le temps de jeter un dernier regarde sur cette année riche en découverte et en nouveauté. Au cours de cette année, j’ai écris plus de 150 articles sur ce blogue. J’ai également visité plusieurs endroit formidable, en plus de réalisé plusieurs de belles rencontres. J’ai vécu plusieurs moments uniques que je ne suis pas près d’oublier et surtout, j’ai dégusté plusieurs bières incroyables.

Pour conclure 2017, comme à chaque année, je vous offre donc un dernier petit cadeau. Il s’agit de mon top 17, qui cette année, se compose de mes 17 plus belles découvertes dans 17 microbrasseries différentes.

King Cogne

À sacun chon chinge !

Elle est de retour, avec son nouveau look. La Décapsule et Krunhen ont uni leurs forces pour nous offrir deux versions différentes de la King Cogne. La première version est plus tropicale, alors que la 2e version utilise des houblons australs. La recette est la même, mais la différence est surprenante. Alors, voici en détail, ma dégustation de cette fin de journée.

Brettman

Double identité!

C’est le printemps et Vlad, tout comme la nature, nous présente un nouveau visage. La Brettman est une version de la DTPA, Draconic Transylvania Pale Ale de Kruhnen, auquel des levures sauvages ont été ajoutées. Il n’en fallait pas plus pour modifier complètement son identité.

Afumatul

Envoutantes fumées!

Il me semble que ça fait une éternité que j’ai essayé une nouvelle bière de Kruhnen. La qualité est toujours au rendez-vous avec cette microbrasserie et j’adore leur petite signature d’épices secrets que l’on retrouve dans la plupart de leur produits. Il s’agit d’une bière dont le malt a été délicatement fumé au bois de cerisier.