Assemblage Sauvage

Assemblage Sauvage
Avant-Garde Artisans Brasseurs
Assemblage
7.2% alc/ vol – 18 IBU

Mon cœur volage!

Une nouvelle bière d’Avant-Garde vient de faire son entrée sur les tablettes. Il s’agit d’un assemblage de trois bières (Funk et la furie, Saison en enfer et Wild 1) affiné plusieurs mois en barrique de vin et de tequila, auquel s’ajoute des levures sauvages et de bactéries lactiques. Voyons voir si j’arriverai à l’apprivoiser.

Déjà en partant, avant même ma première gorgée, je salive. Le genre de bière qui devrait me plaire. Il faut dire que j’ai un faible pour la barrique de tequila et que j’aime beaucoup les levures sauvages.

Légèrement voilée, elle se dévoile sous une couleur orangée lumineuse. Sa mousse, fine et douce, s’agrippe à la parois du verre, comme si elle voulait se rendre jusqu’à nous.

En bouche, ça débute avec une vague de saveurs surettes et acides, gracieuseté des bactéries lactiques. De douces notes fruitées de pomme, de poire, de carambole et de raisin blanc en émergent. Elles apportent une belle vivacité et fraîcheur. L’effervescence est franche et festive. Elle participe à ce sentiment de vivifiant.

Au retour de la vague, de complexes saveurs provenant du vieillissement en barriques se révèlent peu à peu. Elles sont sèches et boisées et nous laissent découvrir de délicieuses notes de vin rouge. La présence de la tequila me semble plus discrète et s’exprime surtout à la toute fin, avec un petit sensation fuzzy sur la langue. Un dosage qui semble avoir été soigneusement balancer entre les deux barriques afin de conserver une belle harmonie.

Les levures sauvages, il ne faut surtout pas les oublier. Elles sont présentes tout au long de l’aventure, apportant des notes de foin et des saveurs rustiques et un peu funky. Le tout semble bien en contrôle. Elles se marient bien avec l’ensemble et ajoutent une dimension supplémentaire à cette bière assez bonne merci.

Bravo à Avant-Garde pour cet autre produit vieilli en barrique d’excellente qualité. Cet assemblage me semble très bien réussi. Il me fait même un peu penser à certains assemblage de Dunham. C’est bon, très bon! Une bière qui saura plaire à tous. Aucun besoin d’apprendre à l’apprivoiser. C’est elle qui nous apprivoise. Une microbrasserie qui brasse vraiment de maudites bonnes affaires. À surveiller en novembre, un petit release pas mal intéressant.

9/10

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s