Coteaux Riesling 2018

Pour mon 5 à 7

Après une longue marche sous le soleil, une petite récompense est de mise. Mon choix se porte sur la « Coteaux Riesling 2018 » de La Barberie. Il s’agit d’une bière au levure sauvage affinée 6 mois en fûts de chêne avec du marc de Riesling provenant de la récolte 2018, en collaboration avec le Vignoble Sainte-Pétronille.

Brune Sauvage

Recherchée!

On peut dire que c’est une semaine qui se termine dans la grisaille et dans l’incertitude. C’est quand même pas une raison pour ne pas en ouvrir une petite. J’ai sortie ma botte de cowboy pour la remplir de se précieux liquide de la Microbrasserie À La Fût. Il s’agit de la toute première bière de leur nouvelle Série « Wanted » du Chai.

Nous y retrouvons un assemblage de « Veille Bruin de Mékinac » barriquée 12 mois, de « Porter du Cowboy » (un assemblage collaboratif avec Sutton Brouërie) et de « Blonde de Ste-Tite ».

Bière de Table

Jeudi de soif

Jeudi, ça commence à sentir le week-end, mais ce soir, j’ai choisi d’y aller tout en douceur avec la « Bière de Table » de la Brasserie La Ferme. Il s’agit d’une bière de soif, faible en alcool ayant subit une fermentation mixte de levures saison et brettanomyces. Elle est houblonnée avec du Rakau de La Ferme.

Porter Mélilot

Lundi réconfort

Première journée de la semaine, le lundi est souvent reconnu comme étant la journée la plus difficile de la semaine. Nous avons eu droit aujourd’hui à une autre belle bordée de neige. Donc pour commencer ma semaine Brasserie La Ferme, je choisi une bière qui devrait m’apporter un peu de réconfort et mon choix se porte sur le « Porter Mélilot ». Il s’agit d’un Porter agrémentée d’une infusion de mélilot; une plante dont je n’avais jamais entendu parler auparavant. Elle pousse un peu partout au Québec et son parfum évoque la vanille et des notes rustiques de foin.

Pollyanna

Le bon côté des choses

Un peu de soleil, ça fait toujours du bien. Faut dire que dernièrement, on ne le voit pas tellement. En ce jour du Super Bowl, j’en profite pour ouvrir une bière de 2 Crows Brewing Co., une microbrasserie de Halifax, en Nouvelle-Écosse. Il s’agit de ma toute première expérience avec cette brasserie, dont certaines bières sont disponible au Québec depuis peu. Il s’agit d’une IPA du Nord-Est sauvage, dont le branding m’attire énormément.

Éloge de la Lenteur (Herbes et Gadelles)

Prendre le temps

Étant l’une des premières toutes premières bières de la Brasserie distillerie Champ Libre, l’Éloge de la Lenteur, une Saison, est également un des ses produits phares, que l’on retrouve régulièrement. C’est une bière parfaite pour vous aider à ralentir le rythme et savourer chaque seconde du temps qui passe.

Deux versions de cette bière ont vue le jour en fin d’année 2019: l’Éloge des Herbes et l’Éloge des Gadelles. Voici donc mes notes de dégustation sur c’est 2 délices.

Fou d’une Pelle

Emmenez-en de la neige!

Cet après-midi, la pelle était à l’honneur. Une grosse besogne qui m’apporte finalement beaucoup de bien. Ça fait du bien sortir et profiter un peu de l’hiver. Une belle petite récompense m’attendait à mon retour. « Fou d’une Pelle », de la Brasserie Dépareillée est une pilsner barriquée 3 mois et brassée en collaboration avec le Domaine Labranche. Avec un tel nom, difficile de trouver mieux pour m’accompagner dans ce petit dimanche.

Oaxaca

Unique en son genre

En cette avant dernière journée de l’année, la météo nous sert un cocktails assez particulier qui me porte vers une bière au profile également particulier, la « Oaxaca » de la Microbrasserie Le Castor. Cette old ale, est d’abord fermentée avec une souche de levure anglaise pour ensuite être affinée pendant 8 mois dans de vieux fûts de mezcal provenant de Oaxaca. Ils contenaient auparavant du mezcal añejo de 3 à 6 ans. Moins connu que sa proche parente la tequila, le mezcal apporte des saveurs plus fumées et robustes grâce au procédé traditionnel de torréfaction des cœurs d’agave, dans une fosse à feu ouvert.

Petit Fjörd

Accueillir l’hiver

L’hiver semble bien vouloir s’installer. Pour ce faire, rien de mieux qu’un petit brassin libre inspiré des bières fermières de Norvège, brassé avec 15% de malt fumé dans notre fumoir, infusion du moût avec branches de genévrier provenant de notre verger et fermentation en tonneaux de chêne avec kveik (Hornindal).

Oud Roodbruin

Parfaites pour les fêtes

Samedi prochain, le 23 novembre, aura lieu chez MonsRegius, le Release Oud Roodbruin et boutique des Fêtes. La vedette de cet événement est la nouvelle Oud Roodbruin. Il s’agit de leur interprétation d’une brune-rouge des Flandres (maturation de 15 mois en inox sur chêne avec ajout de moût de Zinfandel) et 12 mois en barrique de chêne (anciennement de bourbon de blé) sur purée de dattes. Comme vous pouvez le constater, c’est un style qui nécessite beaucoup de temps.

IPA Test #23

Saveurs d’ici

Aujourd’hui j’ai eu la chance de déguster la IPA Test #23 de la Microbrasserie Siboire. Il s’agit d’une New England IPA à laquelle une purée de prunes Burbank entière provenant se la ferme Bernier Roberge de Sherbrooke a été ajoutée. Les houblons Citra, Sabro et Mosaic cryogénisé ont été utilisés. Je sens que ça va être bon!

Saison

Peu importe la saison

C’est l’hiver en plein milieu de l’automne. Un hiver qui débute un peu trop vite à mon goût. Je dois cependant avouer que novembre est beaucoup plus beau ainsi. Dans l’espoir de rééquilibre un peu les chose, je me lance avec la « Saison », de la Brasserie La Ferme. Issue d’une fermentation mixte (levures saison et brettanomyces), cette version est houblonnée à cru avec du Cascade provenant de leur propre houblonnière.

Sherbière

Quand la soif t’appelle

La Sherbière est née d’une vision partagée du Siboire, avec leur amis du King Hall et du Vent du Nord. Elle est brassée dans le but de faire rayonner Sherbrooke sur la scène brassicole québécoise. Ses ingrédients sont 100% québécois. On y retrouve entre autres les houblons Willamette, Crystal, Nugget et Hallertau.

Saison Rustique – Barrique de Sauce Forte

Un peu plus haut, un peu plus loin

Le soleil se couche de plus en plus tôt, mais j’arrive juste à temps pour capter ses derniers rayons. La Saison Rustique, est une de mes bières favorites de Dunham qui nous a donné droit à plusieurs versions différentes, notamment avec l’utilisation de différentes souches de levures sauvages. Cette fois-ci, elle est élevée en barriques ayant au préalable contenu la Man Goes Pickled, il s’agit du même type de barriques qui a été utilisées pour la Petite Mort – Barrique de Sauce Forte de ce Release.

Jane Doe #10

Art d’aimer

L’automne est vraiment bien installé, il fait froid, mais heureusement, nous avons peu de soleil aujourd’hui. Ça prend tout de même une petite laine et pourquoi pas une petite « Jane Doe #10 » pour agrémenter le tout. Hey oui! Déjà une dixième versions de la Jane Doe. C’est fois-ci, il s’agit d’un assemblage de saisons et de bières sûres élevées en fûts de chêne, refermentée sur de l’acérola, un petit fruit brésilien s’apparentant à un hybride d’une pommette et d’une cerise.

EON

Bonne à croquer

Le soleil est toujours présent, ça donne envie de quelque chose de léger. Mon choix ce porte sur une belle collaboration avec la cidrerie “Revel ciders” de Guelph, en Ontario. Cette bière est le résultat d’une co-fermentation d’une base de saison avec du moût et des peaux de pommes d’Ontario (Hyslop et Cortes Jersey) en laissant les levures sauvages présentes réaliser la fermentation, puis passé cette bière en barriques pour une période de 1 an.

Pignon sur Pitt

C’est aussi ça la vie!

Première journée d’un beau et long week-end. Je me trouve un petit coin au soleil pour profiter un peu de la vie et pour ouvrir cette belle collaboration entre Pit Caribou et la nouvelle microbrasserie Messorem Bracitorium. « Pignon sur Pitt » est un assemblage de bières sauvages maturée en barriques de chêne avec ajout de baies d’aronia et refermentée avec du miel gaspésien.

Léa nº4

L’appel de la nature

Suite à mon séjour au Mont Washington, difficile de ne pas m’arrêter à Waterloo, qui était sur notre chemin de retour, pour faire un tour chez Robin Bière Naturelle. Au moment de ma visite, 3 excellentes bières était disponible. J’en profite, en ce bel après-midi, pour déguster l’une d’entre elle, la « Léa nº4 ». Il s’agit d’un assemblage de saison de blé fermentée par un mélange de levures et de lactobacille, affinée en tonneaux.

Saison des Prairies

Harvest Moon

Nous sommes en plein cœur du mois de septembre. Une belle journée ensoleillée, parfaite pour récolter mon houblon Cascade. C’est un vendredi 13 et c’est également un soir de pleine lune. Bref, plusieurs bonnes raisons pour célébrer. Pour ce faire, j’ai opté pour cette « Saison des Prairies » de Maltstrom. Une bouteille que je conserve précieusement depuis quelques mois, dans l’attente du moment parfait. Il s’agit d’un assemblage de bières dorées de type Saison affinées en barrique.

Manikoutai

Soleil d’automne

Que j’aime ce soleil que l’on retrouve au début du mois de septembre. Il nous frappe davantage de côté et nous apporte une si belle chaleur. Pour ce lundi soir, j’y vais avec une bière faible en alcool et qui convient parfaitement avec cette belle journée. Il s’agit de la Manikoutai, une saison fermière de Rawdon, brassée par MacAllen et Epitaphe. On parle ici d’un bel exemple de bière fermière, car presque tout ses ingrédients provienne de la localité de Rawdon. Même le miel provient de MacAllen, la ferme de Ryan.

Double Dose

Besoin de ma dose

Malgré la chaleur et le soleil, on dirait qu’un petit quelque chose a changé. Les nuits semblent plus fraîche et les journées semblent se réduire peu à peu. Déjà, ça sent la rentrée scolaire, voir même la fin de ce bel été. De retour de vacances, je profite un peu du beau temps après le boulot avec cette « Double Dose » de la Brasserie Dunham, une IPA doublement houblonnée avec du Citra et avec le fameux Sabro.

Bière de Mineur

She Drives Me Crazy

Je ne pouvais revenir de voyage sans cette « Bière de Mineur » de la microbrasserie « Cape May Brewing Co » situé dans le sud du New Jersey. Je n’ai pas trop l’habitude de vous parler des bières d’ailleurs, car je préfère garder le focus sur ce qu’il se fait ici, mais elle représente le coup de cœur de mes vacances.

La Trail du Trilobe

Brise de fraîcheur

Il fait beau et chaud, j’en profite pour ouvrir « La Trail du Trilobe » de Sutton Brouërie. Cet assemblage acidulé de 55% de base brett au blé, 30% de base sure et 15% de Sarah avec des abricots et des fruits de la passion. Ça s’annonce comme une belle petite balade.

Pub Sportif Yeah!

Heille! Fais-tu frette?

Bonsoir les sportifs, voici la bière officielle de Bleu Jeans Bleu signée par Brasserie distillerie Champ libre. C’est une bière pour les grands athlètes de salons, mais aussi pour les vrais de vrais. La « Pub Sportif Yeah! » est une lager de soif à 4,3 % inspirée d’un style de la République Tchèque : une Světlé Výčepjeans. Pour ceux que ça intéresse, les ingrédients stipule qu’elle ne contient aucune trace de poulet. Je sens qu’il va falloir sortir vos pichets les amis!

Filtra -LS-

Sur un nuage

Ce soir, j’ai la chance de déguster une bière de la fameuse Brasserie Auval, située à Val d’Espoir en Gaspésie. Il s’agit d’une lager aux houblons allemand, brassée en partie avec de l’eau d’osmose (filtra) de l’érablière Côté Sucré. Ayant nécessité une longue maturation à froid, cette bière non-filtrée devrait combler ma soif en cette belle soirée d’été.

IIPA de la Sorcière – v6

La magie qui opère

Vous connaissez sans doute mon amour pour Pit Caribou et aussi pour les Bretts. Lorsque les deux se réunissent, ça donne toujours des choses assez incroyables. Les IIPA de la Sorcière de Pit Caribou en sont de bons exemples. Ce sont des bières évolutives qui me font vraiment capoter. Cette 6e version se trouve à être une double IPA assemblée à une bière ensemencée de Brettanomyces Claussenii. Le tout a ensuite subit un généreux houblonnage à froid de Citra, Simcoe et Mosaic. Vous êtes prêt pour la suite? Attaché votre tuque, ou plutôt votre casquette, nous sommes quand même en juin.

Dunham Caput

Une saison caput

Le week-end se poursuit sous les nuages et la pluie, raison de plus pour me gâter encore aujourd’hui. Cette fois, mon choix se porte sur une bière du dernier Bottle Release de Dunham. La « Dunham Caput », est issue d’une collaboration avec la Microbrasserie Tête d’Allumette, située à Saint-André de Kamouraska. Il s’agit d’une saison au thé Pu-her et algues (Dulse) du Bas Saint-Laurent ayant séjourné une année en barriques de vin rouge.

Courtepointe #5

Un gros câlin

Bon, bon, c’est vendredi, le ciel est tout gris, mais j’ai vraiment envie de me gâter un peu. J’ai choisi d’y aller avec la Courtepointe #5 de Lion Bleu. Spécialement assemblées pour le 4e anniversaire de la microbrasserie, cet assemblage se compose de 4 tonneaux différents. Dans les 2 premiers nous retrouvons une Farmhouse 100 % fermentée en fût de chêne, soit un avec du marc de raisin et l’autre, avec de la rhubarbe locale, le tout vieilli 12 mois. La troisième barrique se compose de saison Impériale avec de la rhubarbe et des Bretts affinés 14 mois. Finalement, la quatrième barrique est une saison sauvage mûrie 12 mois. C’est vraiment le genre de description qui me parle beaucoup.

Barouetski

Bon en tabarouette

En ce jour de pluie et de début de week-end, je feel un peu dark. Mon choix se porte sur un style particulier, une saison noire impériale, américanisée et houblonnée à l’Amarillo et brassée par « La Souche ». La seule autre bière de ce style que je connais est la fameuse Isseki Nichõ, une de mes favorites de Dieu du Ciel. C’est donc avec une certaine excitation que j’ouvre cette bouteille.

BXL FNK

Oublier le temps gris

C’est vendredi, pis la pluie s’en donne à cœur joie. Pourquoi ne pas ouvrir cette petite Grisette de Dunham pour combattre cette grisaille. Ça me semble un très bon plan pour débuter la fin de semaine avant l’arrivée des enfants de l’école.

Brassée spécialement pour BXLBeerFest 2018 à Bruxelles, elle est élevée en foudre avec des fraises et de la rhubarbe du Québec et du poivre noir Lampong. Je conserve cette bouteille précieusement depuis environ 6 mois. Son heure est enfin arrivée.

Ranch-O-Tang-O

Ça sent le printemps

En ce beau samedi ensoleillé de mars, on peut enfin se permettre de rêver un peu au printemps. Je profite de mon après-midi pour ouvrir cette merveilleuse bouteille du Cheval Blanc. Pour ceux qui ne la savent pas encore, Le Cheval Blanc brasse des méchantes bonnes bières. Cette Ranch-O-Tang-O, une farmhouse élevée en barrique, en est un bon exemple. C’était une des bouteilles mises en vente à l’occasion du Festival des Bières Rebelles qui a eu lieu le 30 et 31 janvier dernier, à la mythique brasserie de la rue Ontario.

Nordicité

Saveurs d’hiver

Si y a une bière que j’avais hâte de déguster pendant mon 28 jours sans alcool, c’est bien cette Nordicité, une IPA fermière à la levure Kveik. La levure Kveik, originaire de la Norvège est quelque chose d’assez nouveau dans notre paysage brassicole. Cette bière est issue d’une collaboration créative entre Champ Libre et Boréale, deux brasseries qui excellent notamment dans la confection de savoureuses IPA. On y retrouve de l’orge et de l’avoine du Québec, les houblons Chinook et Citra, ainsi que quelques branches de genévrier cultivées chez Champ Libre.

Comme un Noël sur l’Acide

Il neige dans ma tête

Cet après-midi, il fait froid, mais surtout, il fait soleil. Je crois avoir trouvé la bière idéale pour l’occasion. Une bière qui m’aidera aussi, sûrement, à me plonger un peu dans l’esprit des fêtes. Il s’agit d’une bière sure aux canneberges et houblon suranné de Maltstrom. C’est la toute dernière bière brassée pour la DBSQ (Détaillants de bières spécialisés du Québec) et qui arrive juste à temps pour vos party des fêtes.

Polyphilia

Rouge de plaisir

C’est vendredi et je débute le week-end de belle façon avec cette Rouge des Flandres de MonsRegius bières artisanales. Affinée 15 mois dans leur chai, il faut dire que la Rouge des Flandres est un style qui demande de la patience. C’est un style complexe et peu présent dans notre paysage brassicole.

Funky Pom 2017

Won’t you take me to

Ce soir, ma dégustation se porte sur une une bière récemment sortie du Chai de la Brasserie Générale. Il s’agit d’une ale fermentée avec du moût de pomme et ses levures naturelles et affinée 6 mois en barriques de vin. Par la suite, elle est assemblée à une jeune saison juste avant l’embouteillage.

Assemblage 02

Encore une fois

L’Assemblage 02 fait suite au délicieux Assemblage 01 auquel j’ai succombé plus tôt cette année. Pour cette raison, je me devais a absolument d’essayer celui-ci. Il s’agit cette fois d’un assemblage de bières de sarrasin aux levures sauvages affinée en barriques de Chardonnay, avec de l’amarante et un soupçon d’écorce d’orange. Le tou bien entendu, est sans gluten. Je sens que ce sera excellent une fois de plus.

Les 4 Saison Rustique

La Saison est un style dans lequel la Brasserie Dunham excelle depuis toujours. La Saison Rustique est certainement un de leur grand classique. Dernièrement, nous avons eu droit au retour de la version Drei de même qu’à deux nouvelles versions, la Lochristi et la Beersel. Elles sont venues s’ajouter à la version Classique qui existe depuis plusieurs années.

Je me suis amusé dernièrement à comparer ces quatre versions. Chacune d’elle possède une magnifique étiquette qui semble s’inspirer d’une saison différente. Alors les voici en ordre, en commençant par l’hiver.

Rustica Pacifica

La vita e bella

C’est lundi soir, mais comme j’ai eu un week-end bien chargé, je m’accorde une petite pause pour déguster une belle Saison de MonsRegius utilisant le houblon néo-zélandais Motueka. J’ai eu la chance d’essayer la Rustica, mais il s’agit de ma première expérience avec la Rustica Pacifica et je sens qu’elle conviendra parfaitement à cette chaude soirée d’été.

Val de Riz Val de Rat

Le cœur joyeux

Nous avons pour commencer quelque chose d’assez rare, une collaboration de la fameuse Brasserie Auval et en plus, avec une des plus ancienne microbrasserie du Québec, Le Cheval Blanc. Il s’agit d’une session rustique brassée avec du riz, de l’orge et du blé cru. Le tout est ensuite vieillie en barrique avec des levures sauvages Gaspésiennes, pour ensuite être refermentée en bouteille.

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est le genre de produit qui me parle beaucoup.

Petit Bouddha

Comblez votre soif intérieur

Lorsqu’il fait beau et chaud, rien de mieux qu’un petite saison pour étancher notre soif. Dunham nous en offre une nouvelle saison d’épeautre à la main de Bouddha. La main de Bouddha est un agrume dont je n’avais jamais entendu parlé. Il doit son nom à sa forme qui rappel les doigts d’une main.

Assemblage Sauvage

Mon cœur volage!

Une nouvelle bière d’Avant-Garde vient de faire son entrée sur les tablettes. Il s’agit d’un assemblage de trois bières (Funk et la furie, Saison en enfer et Wild 1) affiné plusieurs mois en barrique de vin et de tequila, auquel s’ajoute des levures sauvages et de bactéries lactiques. Voyons voir si j’arriverai à l’apprivoiser.