Chelaji

Chelaji
Brasserie Dunham
Saison aux piments Aji Cristal
6% alc/vol

Hot and spicy!

Je vous présente une petite nouveauté de Dunham, la Chelaji. C’est une saison aux piments Aji Cristal et pleine de brettanomyces. Elle me semble prédestiné, car j’adore à la fois les piments forts et les brett. Reste à voir si je les aimes autant lorsqu’ils sont combinés.

Visuellement, je suis surpris par sa couleur assez foncée et son corps qui semble assez riche. Nous avons des teintes d’orange assez cuivrées et bien voilées. Sa mousse est généreuse et nous offre un joli collet d’apparence crémeuse. Il demeure en place tout au long de la dégustation. Au nez, la présence des piments est bien présente. Ça sent bon!

En bouche, c’est assez surprenant et assez difficile à décrire. Dans un premier temps, nous avons bien sûr le piment et son aspect piquant. Un piquant qui ne passe pas inaperçu. Un piquant qui se situ plus en bouche que dans la gorge et dont le dosage semble bien calculer. Je crois que le principale défi dans une bière aux piments est de trouver le bon équilibre, car on peut facilement tomber dans le trop piquant, ou le trop discret. Selon ma tolérance au piquant, je dirais que le dosage est juste parfait. Assez fort pour me permettre de bien sentir son pincement sur la langue, sa chaleur et ses délicieuses saveurs. Pas trop intense non plus, question de rendre la dégustation agréable.

Donc, au niveau des saveurs, nous avons celle des piments Aji Cristal qui s’expriment dans toute leur splendeur. Des saveurs sucrées viennent adoucir le tout. Elles apportent des notes légèrement fruitées qui me rappel la pêche, l’abricot et la prune. Des saveurs d’épices sont aussi présentes. C’est assez délicieux et surtout assez surprenant comme profil de saveurs.

Ses levures sont également très intéressantes. J’ai l’impression que nous avons trois sortes différentes. Je ressens un petit côté soyeux qui me rappel les bière belge. Nous avons également un petit côté poivré et sec qui rappel la levure des saisons. Finalement, nous avons aussi le petit côté funky des brett, qui je pense sont responsable des saveurs fruitées. Elles apportent également des notes de ferme, comme le foin et cuire, mais rien de trop intense à ce niveau.

Nous avons ici une bière vraiment audacieuse. Je connais la passion de Eloi, le brasseur, pour les piments. C’est d’ailleurs une passion que je partage. Je dois avouer que je n’étais pas encore convaincu que le piment avait sa place dans la bière. Avec la Chelaji, j’en suis maintenant convaincu. C’est une bière vraiment unique et que je trouve absolument délicieuse. Quelque chose qui ne ressemble à rien d’autre. Elle nous apporte une belle chaleur à l’intérieur qui nous procure un sentiment de calme, de détente et de bien-être.

Je me demande de quel façon elle pourrait évoluer avec le temps; plus piquante, moins piquante, moins sucré, plus bretté? Ça me donne envie d’en acheter une autre pour tenter l’expérience en lui laissant quelques mois de plus. J’aimerais bien sentir un peu plus sont aspect funky.

C’est une bière qui convient bien au temps plus froid. Je m’imagine facilement la boire pendant un repas où encore lors d’une partie des Naufragés du Divago. Une bière à partager et qui saura vous réchauffer. En terminant, Je me dois de mentionner la beauté de l’étiquette. Elle est absolument sublime!

8/10

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s