Jane Doe #7 – Assemblage Hors-Série

Jane Doe #7 – Assemblage Hors-Série
Brasserie Dunham
Assemblage de bières sûres
5.7% alc/vol

Antidote au froid!

Cette série met toujours de l’avant des assemblages inusités de bières élevées en barrique, construite autour d’une bière aux fruits. Pour la #7, une berliner weisse élevée en fûts et refermentée avec du sureau sauvage est assemblée à de la Musje barriquée 6 mois (ale belge aux baies d’églantier) et à une barrique d’Orange de Dunham. Inutile de vous dire que Dunham sont des maîtres au niveau des assemblages et des bières sauvages et vieillies en barrique. Celle-ci ne devrait pas faire exception. Mes attentes sont élevées et malgré le froid polaire, je profite du soleil pour prendre quelques poses extérieures.

Visuellement, la bière se dévoile sous une robe légèrement voilée, d’un jaune orangé lumineux, qui me rappel la couleur de la mangue. Sa mouse est dense, tenace et possède une apparence un peu laiteuse qui colle à la parois vitrée. Elle nous donne un spectacle magnifique auquel il est difficile de résister.

En bouche, nous avons une acidité fruitée qui semble provenir de fruits comme l’orange, la prune, la pêche et la mangue qui n’est pas encore assez mature. Une acidité soutenue, mais raisonnable, où un peu de sucre ressort de même qu’un douce amertume. J’imagine que les saveurs de sureau sauvage et de baie d’églantier sont bien présentent, mais comme je ne connais pas vraiment les saveurs de ces deux éléments, je ne peux qu’imaginer leur saveur.

Le tout ce déguste vraiment très bien et en douceur, car ça ne manque pas d’intensité au niveau des saveurs. C’est le genre de bière qu’il ne faut pas déguster trop froide afin de bien saisir toute sa complexité. Plus elle gagne en température et plus elle offre un cocktail fruité des plus intéressant. Elle nous laisse également découvrir de délicieuses saveurs boisées qui assèchent nos papilles. Des saveurs vineuses sont aussi au rendez-vous dans la longue finale. Elles nous rapprochent du vin rouge et s’entremêlent avec d’autres saveurs un peu plus funky. Des saveurs qui nous mènent vers la ferme, le cuire, la terre et le foin. C’est vraiment bien réussi et absolument délicieux!

Que dire de plus sur cette succulente bière? Disons qu’elle vient littéralement ensoleillée mon après-midi. Bien au chaud à l’intérieur, après avoir passé un peu de temps dans le froid en compagnie de ma pelle, je me suis installé sous les rayons du soleil qui pénètrent la fenêtre. Elle me fait oublier tout ce froid et me ramène à une chaude journée de septembre, au temps des récoltes. J’ai l’impression de faire le plein de bonnes vitamines. Je me souviens l’avoir essayé au bottle release en octobre dernier et en ce moment, j’ai l’impression qu’elle est encore meilleure et plus épanouie. À boire maintenant, sous les rayons du soleil ou encore à ouvrir lorsque le printemps s’installera.

9/10

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s