Brassin Spécial No 02

Douceur et complexité

La neige et le froid se sont installés depuis quelques jours, mais avec ce beau soleil, je sentais le besoin de sortir et d’accompagner ce moment d’une bière qui me rappelle un peu l’été. Sans hésitation, mon choix se porte vers ce Brassin Spécial No 02 de la Brasserie Barabas. Il s’agit d’une bière de blé issue d’une fermentation mixte avec des camerises, un petit fruit que j’adore, de Chez Petits Fruits St-Louis et qui est par la suite affinée 10 mois en fût de cabernet-sauvignon.

Gouleyante

Toujours plus haut, toujours plus loin

C’est un petit samedi tranquille, à profiter du soleil tout en jetant un œil de temps en temps sur l’Euro. Ça va bien, on se déconfine, on s’offre nos premiers restos et surtout nos premières terrasses. Nos Canadiens sont même en demi-finale. Ça va vraiment bien!

Cet après-midi, j’ai décidé de profiter de la vie en compagnie de la Gouleyante, une bouteille sortie tout droit de chez Dunham pour la célébration de leur 10e anniversaire. Il s’agit d’un assemblage de saisons élevées en fûts de chêne, avec macération de marcs de Gamaret du Domaine du Nival en double concentration.

Piedmont 2020

Pied de nez à l’hiver

Aujourd’hui, c’est comme une journée du printemps. Je m’installe au soleil, pour une toute première fois sans mon manteau. J’accompagne se beau moment de la Piedmont 2020 de La Barberie. Il s’agit d’une dubbel fermentée avec des levures brettanomyces, vieillie sur prunes et affinée 9 mois en barriques de Bordeaux. Il s’agit de ma toute première bière de la fameuse caisse de Distribution Bucké.

Curse of Knowledge

Encore et encore

La « Curse of Knowledge » est une bière d’Halcyon Barrel House qui s’inspire des saisons fermières d’antan, et qui est brassée avec un mélange maison de plusieurs levures de saison et souches de levures brett, puis vieillie en fût de vin rouge pendant six mois avant d’être assemblée. Elle est houblonnée à froid avec du Strisselspalt et du Mistral, deux variétés de houblon français.

Nocturna Shiraz

Élégante et surprenante

La neige est de retour, elle nous inonde de ses beaux gros flocons. Avec les lumières colorées à l’extérieur, le paysage est féerique. L’occasion me semble parfaite pour ouvrir cette « Nocturna Shiraz » de MonsRegius, pour trouver un peu de chaleur et de réconfort. Il s’agit d’un stout impérial dans lequel du moût de Shiraz californien a été ajouté et qui a ensuite subit une maturation sur chêne torréfié.

Sirkawa – Barrique de Porto

Que de réconfort!

Après le souper, l’aventure se poursuit avec cette 2e version de la Sirkawa. Il s’agit du même stout impérial au café du Costa Rica de chez Detour à Toronto que j’ai déguster ce matin, mais cette fois, elle est élevée en fûts ayant au préalable contenu du Porto pendant 8 mois.

Dunham Caput

Une saison caput

Le week-end se poursuit sous les nuages et la pluie, raison de plus pour me gâter encore aujourd’hui. Cette fois, mon choix se porte sur une bière du dernier Bottle Release de Dunham. La « Dunham Caput », est issue d’une collaboration avec la Microbrasserie Tête d’Allumette, située à Saint-André de Kamouraska. Il s’agit d’une saison au thé Pu-her et algues (Dulse) du Bas Saint-Laurent ayant séjourné une année en barriques de vin rouge.

Facteur Cosmique

Univers fantastique!

Mise en vente lors du Bottle Release de Dieu du Ciel! le 2 février dernier, pour célébrer le 11e anniversaire de la brasserie à St-Jérome, cette bière hybride est issue d’un moût de Quadrupel, croisé avec un moût de raisins Frontenac du Vignoble Rivière du Chêne, fermenté de façon spontanée et élevée en barrique de chêne. Vraiment, c’est le genre de bière qui me parle énormément et dont je ne pouvais pas passer à côté.

Adambier – Vin rouge

Un passage parfait

Même si nous sommes au mois de mars et que parfois nous avons quelques petits signes du printemps à venir, nous sommes toujours en plein hiver. Rien de mieux qu’une bonne bière de garde pour se garder au chaud. La Adambier, est une bière de Vox Populi unique en son genre. C’est un ancien style allemand au profil fumé, tourbé et malté. Cette nouvelle version, pour notre plus grand plaisir, a été affinée 10 mois dans des barriques de vin rouge.

Opéra Framboise – Bièropholie

Aujourd’hui c’est la St-Valentin. Je vous présente une bière que j’ai déguster avant mon défi 28 jours sans alcool et que je gardais précieusement pour cette journée spéciale. Il s’agit d’une belle petite gâterie Bièropholie signé Simple Malt Brasseurs. Ce stout impérial à vécu 30 mois en barriques de vin rouge californien en compagnie de levures sauvages. Un mélange de levures ce composant de 7 variétés différentes de Brettanomyces. Une abondance de framboises ont été ajoutées au cours des derniers mois pour compléter le tout.

Kriek Sour No. 2

Sublime!

Pour ma dégustation de ce soir je me gâte avec cette bière d’exception signée Central City, une brasserie qui se situe dans la région de Vancouver. J’ai eu la chance de me procurer cette bouteille sur le site de la SAQ le mois dernier. Il s’agit d’une Sour Red Ale infusée aux cerises et affinée 2 ans en barriques de chêne de Cabernet Sauvignon et de foudre de chêne français.

Éloge des Vignes

Une douce folie

Samedi dernier, un Bottle Release prenait place chez Champ Libre. Une des bouteilles disponible était l’Éloge des Vignes, une saison viticole. Cette bière est fermentée entièrement avec les levures naturellement présentes sur les peaux de raisins Pinot Gris et Pinot Noir du vignoble Camy, puis affinée 2 mois en barriques demi-muid de 500 litres de Fronsac (Bordeaux).

Sanctuaire

Triplement bonne

Nous sommes vraiment rendu en plein hiver. La bonne chose dans tout ça, c’est que ça nous donne envie d’ouvrir des belles bouteilles un peu plus forte en alcool. Le Sanctuaire de la Microbrasserie Le Castor en est un bon exemple. Il s’agit d’une triple d’abbaye affinée en fûts de vin rouge et avec une levure sauvage de type Brettanomyces. Je suis tombée sur cette bouteille récemment. J’ai remarqué que sa date d’embouteillage datait de presqu’un an. J’ai sauté dessus, car c’est le genre de bière qui devrait bien vieillir, surtout pour un amateur de Brett comme-moi.

Coming of Age

Le bon moment

Pour ma dégustation de ce soir, j’ai choisi une bière lancée pour souligner le premier anniversaire de Matera Brasseurs Tonneliers. Il s’agit d’un assemblage de 2 bières. La première, est une belge affinée plus d’un an en barriques de vin rouge californien, puis refermée un mois avec des framboises. La deuxième, est une jeune bière de blé sure dans laquelle ont été ajoutés quelques kilos de mûres. Mon petit doigt me dit que ce sera pas mauvais ce truc.

PAB

La perfection au masculin

Imaginée et brassée par les trois maîtres brasseurs amigos, de trois excellentes microbrasseries québécoises, la PAB est une bière dont le levures proviennent des fleurs ajoutées dans le bac refroidisseur (levures indigène gaspésienne). Elle a par la suite été élevée en barrique de vin rouge québécois. De souvenir je n’ai jamais vue trois aussi bonnes brasseries aligner leurs logos sur une bouteille. Ça promet!

Chats Sauvages Goyave

Ronronner de plaisir

Avec le soleil et une température ressentie de 35 degrés, le moment me semble plus qu’ approprié pour ouvrir cette bière prometteuse d’Avant-Garde. Avec l’aide de la piscine, elle devrait m’aider à affronter cette canicule. C’est vendredi, il faut en profiter!

Session IPA de la Sorcière

Succombez à sa magie!

Plusieurs mois après sa sortie, j’ai finalement décidé d’ouvrir cette Session IPA de la Sorcière de Pit Caribou. C’est une série de bière que j’apprécie énormément, car se sont toutes des bières qui possèdent des levures sauvages qui la transforme peu à peu avec le temps. Pour les amateurs de Brett comme moi, quelques mois de garde la rendent encore meilleure. Pour un amateur de houblon, il est préférable de la boire jeune et fraîche.

Fourberie Rouge

La vie en rouge!

Inspirée des Rouges des Flandres, cette bière sûre aux framboises et aux canneberges est ma deuxième expérience avec Bob Magnale qui nous avait offert en fin d’année, un magnifique stout impérial bourbon. Encore une fois, ils n’ont pas choisi la route la plus facile et la plus conventionnelle en nous offrant un style de bière très peu présent au Québec et assez difficile à bien réaliser.