IPA Sure #4

IPA Sure #4
Microbrasserie Pit Caribou
5.5% alc/vol

Du grand Art!

Depuis le début de l’année, Pit Caribou nous présente la Série IPA Sure. Il s’agit de bières à la fois sures et houblonnées. Ma première expérience se déroule avec la version #4, une ale sure ayant fermenté sur une généreuse quantité d’ananas et de mangues. Le tout est ensuite houblonnée à froid avec du Hallertau Mittelfrüh, du Nelson Sauvin et du Saaz en feuille. 

Elle se présente sous une robe voilée jaune soleil qui rappel la couleur de l’ananas. Son collet de mousse fond rapidement, ne laissant par la suite que de légères traces ici et là.

En bouche, je constate rapidement la présence des fruits. D’abord l’ananas et ensuite, un peu moins en évidence, la mangue. Ils s’accompagnent de saveurs surettes, qui nous rapproche des fruits jeunes manquant un peu de maturité. Une belle jeunesse qui apporte un aspect drôlement rafraîchissant, ainsi qu’une belle touche fruitée.

Les houblons en présences, quand à eux, apportent une certaine amertume ainsi qu’une complexité supplémentaire. On y retrouve des notes de raisin blanc qui nous rapproche du vin, ainsi que des notes un peu terreuses et boisées. On y retrouve également des notes légèrement herbacées et florales, ainsi qu’une petite touche d’épices. Wow! C’est délicieux!

Habituellement, même si j’aime bien bières sures et les bières houblonnées, je ne suis pas trop enchanté par la combinaison des deux, mais avec cette IPA Sure #4, je suis totalement séduit. C’est vraiment bon et très bien réussi. Le choix des houblons dans cette bière est particulièrement bien effectué. La complexité et l’équilibre qui en découle est assez surprenant. C’est du grand Art!  J’ai presque l’impression de me retrouver avec une bière ayant séjourné en barrique de sauvignon.

Bref, c’est une bière que j’ai adoré et je vais surveiller avec soins les prochaines bières de la série et peut-être même essayer de mettre la main sur certaines versions précédentes. C’est une bière parfaite pour l’été et les chaudes journées de canicules comme aujourd’hui, où le mercure frôle les 42 degrés avec le facteur humidex.

8.5/10

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s