Substance

Substance
Brasserie du Bas-Canada
Imperial Sweet Stout
10% alc/vol

Y a de l’amour dans l’air

Bon dieu, y a de la substance dans l’air aujourd’hui, l’humidité atteint vraiment des sommets et quand le soleil s’installe, c’est infernal. C’est le genre de journée que j’adore et je crois que le moment est idéal pour ouvrir cet Imperial Sweet Stout de la Brasserie du Bas-Canada, la « Substance ». On y retrouve de la vanille de Madagascar, des éclats de cacao, du lactose et une quantité ahurissante de noix de coco (environ 20 x plus que dans la Los Tabarnacos)🙀. C’est l’été, ☀️l’hiver ⛄️ a été dure et long, faut bien en profiter, pis c’est en plein ça que je fais ce soir.

Voici comment elle se présente. Un large collet moka-caramel relativement foncé s’installe quelque instant, lui donnant un aspect très dessert. Comme de la magie, il disparaît presque complètement sous nos yeux, nous laissant avec un très sombre liquide, noir et immobile. C’est à se demander s’il s’agit bien d’un liquide ou de quelque chose de solide. Je ne sais pas si c’est le contraste intense entre mon frigo et l’extérieur, mais on dirait que quelques petits cristaux se forme à la surface.

C’est la genre de bière qu’on boit tout doucement. Pour en apprécier pleinement ses saveurs, il faut lui donner le temps de gagner quelques degrés, pour au moins avoir se rendre à 12 degrés. Avec la chaleur actuelle, même en la sortant du frigo, la température idéale est rapidement obtenue.

Dès la première gorgée, plus aucun doute ne subsiste, il s’agit clairement d’un gros stout dessert. C’est sucré, dense, intense et en même temps très doux. Sa texture est riche et très crémeuse, alors que son effervescence est faible, voir presque nulle. C’est rond et pas mal bon dans le bedon.

Amateur de vanille, vous serez heureux de constater sa forte présence. On retrouve par la suite une belle caresse de chocolat au lait, mais je pense que je devrais plutôt parler de lait au chocolat. C’est tellement sweet. La noix de coco me semble plus discrète, malgré la grande quantité utilisée. Pour moi, c’est très bien ainsi, pas que je n’aime pas, mais tel quel, ça passe très bien. Je crois que c’est surtout son aspect sec qui se démarque, plutôt que ses saveurs.

Que dire de plus? Pas besoin de prévoir un dessert à votre soirée, vous l’avez déjà. Un petit peu de crème glacée à la vanille, ou encore aux cerises, à la framboise ou aux fraises, ça pourrait quand même bien accompagner le tout, surtout avec cette chaleur. Sinon, peut-être quelques guimauves calcinées, sur le bord du feu, que vous trempez par la suite dans votre verre. Why not?

Même, si côté gros stout, je préfère en général ne pas trop me diriger vers le dessert et déguster quelque chose de moins sucré, plus amer et avec une plus forte personnalité, avec cette « Substance » du Bas-Canada, je suis quand même comblé. J’ai bien hâte de voir ce qu’ils vont sortir de leurs barriques à ce niveau. Ça promet d’être plus qu’intéressant.

Je serais également curieux de voir ce que les piments forts pourrait apporter à une bière semblable. Un peu de habanero par exemple, avec des barriques de tequila tant qu’à y être. On a bien le droit de rêver après tout, mais encore une fois, solide produit du Bas-Canada. Cette bière est beaucoup plus qu’une substance, c’est de l’or noir, en barre!

9/10

 

E005F98E-331B-40AE-BE58-0320EFC9539C

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s