Gueuzerie Tilquin – Rencontre et dégustation

Article de Sébastien Robitaille
Facebook Apologie du Malt

À partir du jeudi 27 octobre 2016, 5 bières de la très réputé Geuzerie Tilquin seront servies au Pub Pit Caribou de Montréal. J’ai eu l’occasion d’assiter à une rencontre et dégustation avec Pierre Tilquin, propriétaire de la Geuzerie Tilquin situé en Belgique, qu’il a fondé en 2009. La Gueuzerie Tilquin produit uniquement des bières de fermentation spontanée, et dont la fermentation se déroule en fûts de chêne. Toutes les bières sont aussi refermentées spontanément, que ce soit en bouteilles ou en fûts. Voici donc dans l’ordre les 5 bières que nous avons déguster pendant la présentation. J’ai aussi un petit scoop pour vous à la fin de l’article!

 


Gueuze Tilquin – version fût (4,8% alc/vol)
Il s’agit d’une bière de fermentation spontanée issue de l’assemblage d’un lambic léger en alcool (appelé Meerts ou bière de mars) et de lambics de 1 et 2 ans mûris en fûts de chêne. Non filtrée et non pasteurisée, elle est refermentée en fût inox ou Keykeg. Les lambics employés ont fermenté et mûri en fûts de chêne. Ils sont issus de moûts brassés par les brasseries Boon, Lindemans, Girardin et Cantillon.

Je ne suis pas un expert en lambic, c’est d’ailleurs un style que je connais très peu, j’attendais donc ce fameux premier verre avec beaucoup d’excitation. Les saveurs sont très surette et rafraîchissante. Légèrement citronné, le sucre est peu présent et c’est sec. Ça se boit tout doucement, je m’imagine très bien sur une terrasse, avec la chaleur boire un verre de cette gueuze. C’est une bonne façon de commencer la découverte des bières de fermentation spontanée.

img_2291

 


La Gueuze Tilquin à l’ancienne (6.4% alc/vol)
Il s’agit d’une bière de fermentation spontanée issue de l’assemblage de lambics de 1, 2 et 3 ans. Non filtrée et non pasteurisée, elle est refermentée en bouteille pour une durée de 6 mois minimum. Les lambics utilisés ont fermenté et mûri en fûts de chêne dans nos installations. Ils sont issus de moûts brassés par les brasseries Boon, Lindemans, Girardin et Cantillon.

Encore plus surette que la précédente, et c’est surprenant à quel point le sucre n’est pas tellement présent. Ceci me plaît beaucoup, car je ne suis pas tellement amateur de sucre. C’est encore bien sec, mais une certaine rondeur est également présente. J’ai l’impression de sentir la présence de fruits comme la prune et la pomme. Une amertume qui apporte des notes légères de cuire et de tanin. Une des mes favorites de cette dégustation. Plus intense et plus complexe, elle me semble parfaite pour une journée d’automne ensoleillée et fraîche.

img_2297

 


La Mûre Tilquin à l’ancienne (6.4% alc/vol)
La troisième bière de la dégustation laisse entrer un petit fruit, il s’agit de 350 grammes de mûres par litres de bière. J’ai un peu moins d’information sur cette dernière, mais comme vous pouvez la constater, sa couleur est magnifique. C’est encore très surette, la présence de la mûre demeure quand même délicate, allant chercher surtout son acidité et son amertume que son côté sucré. Je m’attendais à quelque chose de plus fruité, mais non, tout se joue dans la subtilité, la profondeur et la complexité.

Comme pour les autres, ça demeure très frais et rafraîchissant, celle-ci je la prendrait juste avant le souper, avec des fromages. Sur la photo dans le reflet sur la table, nous avons des fûts de chêne et au centre des mûres. Les mûres utilisées sont fraîche, mais des expériences sont tenté aussi avec des mûres surgelé pour voir si la glace peut venir briser davantage le fruit et libérer davantage ses saveurs. Ça pourrait aussi permettre de maximiser l’utilisation des cuve de fermentation.

img_2301

 


La Quetsche Tilquin à l’ancienne (6.4% alc/vol)
C’est est une bière de fermentation spontanée issue de la fermentation de prunes fraîches et dénoyautées (variété Prune de Namur ou Quetsche véritable d’Alsace, de type altesse simple) dans le cas de la dégustation, ce sont les prunes d’Alsace qui sont utilisées dans un assemblage de lambics de 1 et 2 ans pour une durée de 4 mois. Non filtrée et non pasteurisée, elle est refermentée en bouteille pour une durée de minimum 3 mois. Les lambics employés ont fermenté et mûri en fûts de chêne dans nos installations. Ils sont issus de moûts brassés par les brasseries Boon, Lindemans, Girardin et Cantillon. Elle contient 250 grammes de prunes par litres de bières.

Pour beaucoup de personne, elle semble avoir été un coup de cœur. Son goût est suret et acidulé, mais présente un côté fruité et rond qui rend cette Quetsche à l’ancienne (Oude Questche) plus accessible peut-être pour les non-connaisseurs. Elle présente également un légère sécheresse provenant de la peau des prunes. Au nez, on perçoit un parfum d’alcool de prunes. C’est vraiment une belle réussite, le fruit semble convenir parfaitement à cette bière. Un peu comme la version mûre, le fruit n’est pas dominant n’apporte pas les saveurs sucrées avec lui. il ajoute une belle complexité et fraîcheur à l’ensemble.

img_2309

 


STOUT RULLQUIN (7% alc/vol).
La dégustation ce termine avec cette bière de fermentation mixte, qui est obtenu par l’assemblage de 7/8 de Rulles Brune (Brasserie Artisanale de Rulles) et 1/8 de lambics de 1 an, le tout mûri en fûts de chêne pour une durée de 8 mois. Non filtré et non pasteurisé, il est refermenté 6 mois en baril.

Il s’agit d’une nouveauté de la Gueuzerie Tilquin. J’ai vraiment été impressionné par cette bière, même si seulement 1/8 de lambic est utilisé, c’est vraiment surprenant de voir tout l’espace qu’il occupe. Le stout joue les second violon, pour laisser le lambic resplendir. Son goût est suret et sec, offrant une certaine rondeur. La signature Tilquin est bien présente, mais cette version se démarque avec ses note subtile de café et de torréfaction, le tout enrobé d’une belle douceur. C’est aussi rafraîchissant, mais avec un brownie au dessert, c’est sublime!

img_2324

 


Voici maintenant le moment d’une petite annonce, une nouvelle bière verra prochainement le jour, il s’agit de la Pinot Noir Tilquin à l’ancienne. Je ne peux pas vous en dire davantage pour le moment, mais voici une petite image pour vous titiller les papilles.

8t

 


Alors, voilà c’est tout! J’espère que sa vous donne envi de venir faire votre tout au Pub Pit Caribou et de découvrir toutes ses bières rares et uniques. Un gros merci à Pierre Tilquin pour sa présence et sa générosité et au personne qui ont rendu cet évènement possible. Je pense entre-autre, à Francis Joncas, Thibault Cordonnier et Jean-François Lussier (Agence Vitriol).

Bonne découverte!

Article de Sébastien Robitaille
Facebook Apologie du Malt

trio

Advertisements

2 Comments Add yours

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s