Islay

Islay
Microbrasserie Le Castor
Belge forte
11% alc/vol

Le chaînons manquant

Ce soir je me gâte avec cette nouvelle bière de la Microbrasserie Le Castor. Elle s’inspire des bières belge très forte provenant des monastères. Brassée avec du malt d’orge et du blé, elle est d’abord fermentée avec des levures belge, elle est ensuite vieillie un an dans des barils de whisky écossais d’Islay, avec des levures brettanomyces. Islay est une région écossaise reconnue pour ses savoureux whisky au dominance de tourbe et de fumée, comme les Laphroaig, les Ardberg et bien sur, les Lagavulin.

À l’ouverture, les odeurs de whisky d’Islay s’exprime fortement. On sent très bien la tourbe. Le précieux liquide présente une robe foncée qui rappel un peu la couleur de certain whisky. Nous sommes dans des teintes de brun avec des reflets cuivrés et orangés. Sa mousse me rappel le cappuccino avec sa finesse, sa densité et sa couleur beige.

En bouche, sans trop de surprise, nous avons beaucoup d’intensité et l’Islay s’exprime pleinement. La première gorgée est une sorte de tsunami au cours duquel de puissantes saveurs de tourbes et de fumées s’expriment. Au retour de la vague, des notes salines et maltées s’affichent. Elle nous laisse également découvrir peu à peu son côté belge plus sucré et soyeux. Elle nous offre un aspect plus minéral et plus sec.

Sa finale est très longue et la dégustation s’effectue naturellement à un rythme lent. Les levures brettanomyces commencent d’ailleurs à s’afficher. Elles apportent des saveurs de cuire, d’animal, d’herbe et d’épices. Pour apprécier la grande complexité de cette bière, il est important de ne pas la boire très froide. Une température de 10 à 13 degrés est recommandée. Vous réaliserez vite que plus sa température augmente, plus elle semble s’épanouir et nous offrir un large éventail de saveurs.

Pour conclure, nous avons ici une bière très spéciale. C’est une sorte de chaînon manquant entre une bière belge forte et un whisky Islay. J’irais même jusqu’à dire qu’on se rapproche même un peu plus du whisky. Donc, cette bière n’est certainement pas fait pour tous. Ses fortes saveurs de tourbes et de fumées pourraient déplaire à plusieurs. Dans mon cas, c’est tout le contraire, je suis amateur de whisky et ceux de la région d’Islay figurent parmi mes favoris.

Elle se déguste un peu de la même manière qu’un bon whisky. Donc, si vous n’êtes pas trop certain, je vous conseille de la partager. C’est une bière parfaite pour une dégustation de groupe par exemple. Si vous n’êtes pas connaisseur de whisky et que vous aimez beaucoup cette bière, courez à la SAQ vous chercher une bouteille de cette région. Sans aucun doute, je crois que cette bière pourrait se bonifier avec le temps avec une probable présence de bretts plus importante, peu être un peu moins de tourbe et de fumée.

8.5/10

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s