Impériale Choco Noisette

Sortez votre Casse-Noisette

Ma dégustation du fameux trio se termine avec la Impériale Choco Noisette. Également affinée en barriques de Bourbon, la particularité de ce stout impérial, réside dans la tonne de vraies noisettes qu’il contient. Ça s’annonce comme une expérience des plus décadente.

Saison

Peu importe la saison

C’est l’hiver en plein milieu de l’automne. Un hiver qui débute un peu trop vite à mon goût. Je dois cependant avouer que novembre est beaucoup plus beau ainsi. Dans l’espoir de rééquilibre un peu les chose, je me lance avec la « Saison », de la Brasserie La Ferme. Issue d’une fermentation mixte (levures saison et brettanomyces), cette version est houblonnée à cru avec du Cascade provenant de leur propre houblonnière.

La Orange de Dunham

Dans toute sa splendeur

Ce soir, tout juste avant l’arrivée du déluge, je m’installe pour déguster un autre beau classique de Dunham. Cette nouvelle version de « La Orange de Dunham » consiste en un assemblage de bière de foudre, une bière ambrée d’inspiration Flamande utilisée pour la première fois, et de bières élevées en barrique pendant deux ans.

Saison Rustique – Barrique de Sauce Forte

Un peu plus haut, un peu plus loin

Le soleil se couche de plus en plus tôt, mais j’arrive juste à temps pour capter ses derniers rayons. La Saison Rustique, est une de mes bières favorites de Dunham qui nous a donné droit à plusieurs versions différentes, notamment avec l’utilisation de différentes souches de levures sauvages. Cette fois-ci, elle est élevée en barriques ayant au préalable contenu la Man Goes Pickled, il s’agit du même type de barriques qui a été utilisées pour la Petite Mort – Barrique de Sauce Forte de ce Release.

Jane Doe #10

Art d’aimer

L’automne est vraiment bien installé, il fait froid, mais heureusement, nous avons peu de soleil aujourd’hui. Ça prend tout de même une petite laine et pourquoi pas une petite « Jane Doe #10 » pour agrémenter le tout. Hey oui! Déjà une dixième versions de la Jane Doe. C’est fois-ci, il s’agit d’un assemblage de saisons et de bières sûres élevées en fûts de chêne, refermentée sur de l’acérola, un petit fruit brésilien s’apparentant à un hybride d’une pommette et d’une cerise.

Brut

Plaisir à l’état brut

On a encore droit à de beaux moments ensoleillés, même si on sent que l’hiver approche à grands pas. Il faut célébrer ses petits moments magiques quand ils passent et les prendre à l’état « Brut ». Cette bière hors norme, inspirée des grands vins de Champagne, est produite selon la méthode traditionnelle de champagnisation, c’est-à-dire en respectant le procédé soigné de remuage-dégorgement. La MicroBrasserie Charlevoix fait partie des rares producteurs dans le monde qui offre ce produit aussi complexe.

Framboise Noire

Tout n’est pas noir

En cet fin d’été, Beauregard nous réserve une belle petite surprise avec cette bière sure aux fruits. À ma connaissance, il s’agit de leur toute premier brassin qui n’est pas un stout ou un porter. Elle est brassée avec une quantité indécente de véritables framboises noires. Elle est par la suite houblonnée à froid avec les houblons aromatiques Citra et Azacca. Une levure Kveik, de souche traditionnelle norvégienne est utilisée de même que des bactéries acidifiantes.

Fugitive aux Pêches

L’or pêche

Ce soir, j’ai décidé me gâter avec cette belle bouteille de la Microbrasserie À La Fût, la Fugitive aux Pêches. On y retrouve du moût inoculé, c’est-à-dire, un ajout volontaire d’un mélange de levures sauvages et de micro-organismes pouvant rappeler le Lambic. Le tout est barriqué pendant 18 mois, dont 6 avec les pêches.

Saison Barriquée

En amour!

C’est vendredi, c’est le temps de se gâter après une première semaine de travail suite à mes vacances. Malgré les nuages, le soleil trouve le moyen de nous saluer de temps à autre. La température est très confortable. J’ai choisi spontanément d’y aller avec cette « Saison Barriquée » d’Isle de Garde est un assemblage de saison affinée en barriques de chêne américain avec des levures sauvages et de jeune saison houblonnée. Ça s’annonce drôlement bon cette petite bière là!

Péché Mortel Jameson

Mariage parfait

Une nouvelle version de la « Péché Mortel » a été lancée jeudi dernier. C’est fois, se sont les fûts de whiskey irlandais Jameson qui ont eu la chance de l’accueillir. Il s’agit d’une version ultra-limitée, donc sûrement peu d’entre-vous ont réussi à se procurer leur 4-pack. Dans bien des cas, ils ont disparus dès l’ouverture des portes. À plusieurs endroits, il y avait même des files. C’est souvent comme ça que ça se passe quand il est question de cette bière mythique. Si vous n’avez pu vous procurer une caisse, vous pouvez aussi regarder vers les pub. Avec un peu de chance, c’est encore possible d’en boire.

Dunham Caput

Une saison caput

Le week-end se poursuit sous les nuages et la pluie, raison de plus pour me gâter encore aujourd’hui. Cette fois, mon choix se porte sur une bière du dernier Bottle Release de Dunham. La « Dunham Caput », est issue d’une collaboration avec la Microbrasserie Tête d’Allumette, située à Saint-André de Kamouraska. Il s’agit d’une saison au thé Pu-her et algues (Dulse) du Bas Saint-Laurent ayant séjourné une année en barriques de vin rouge.

Mini-Surette Citron Lime Romarin

Oooooh soleil, soleil…

Enfin, du soleil est au rendez-vous. Je serais même prêt à dire qu’il fait chaud. Ça commence à sentir l’été. Pour ce faire, Champ Libre nous a préparé une bière parfaite pour la belle saison. Elle s’inspire des bières de blé acidulées brassées en Allemagne, la Berliner Weisse. Des versions différentes devraient venir nous visiter, ayant à chaque fois des fruits et saveurs différents et en gardant toujours une aspect surette.

Cette première version est brassée avec du malt d’orge de la malterie Caux Laflamme certifié Agrinature, du blé biologique du Québec, des citrons et des limes déshydratés, du houblon Striesselspalt et Saaz, ainsi que du romarin issue directement du jardin de Champ Libre.

Déjeuner en Paix – Sélection Bourbon

Paix et amour!

Depuis bientôt un an, la Déjeuner en Paix de Champ Libre fait notre bonheur. Le 23 mars dernier, une édition spéciale de cette bière, la « Déjeuner en Paix – Sélection Bourbon » était offerte lors d’un Bottle Release. Cette version a été affinée dans leurs meilleurs tonnelets de 50 litres de bourbon artisanal, suivi d’une infusion à froid au café « black honey ».

Vieille Âme

Mon âme vagabonde

Pour souligner leur 1er anniversaire, Champ Libre nous a concocté un vin d’orge d’inspiration britannique au riche profil malté. Ils ont toutefois pris la liberté de le faire fermenté avec une levure Kveik norvégienne, puis de l’affiné en tonneaux de chêne pendant 4 mois avec une finition sur une quantité non-négligeable de prunes fraîches.

Les Pieds Croches

C’est le pied!

Enfin le soleil! Je crois que nous l’avons bien mérité. Après un 12 km, dont 4 à courir sur des roches, je me sens un peu les pieds tous croches. De retour à la maison, pas besoin de chercher longtemps. « Les Pieds Croches » de Pit Caribou m’appelle. Il s’agit d’une wild ale de blé houblonnée à froid avec du Mosaic, Amarillo cryo et Ekuanot cryo. Je sens que ça va être bon et pas mal rafraîchissant.

Rio De Janeiro

Symbiose brésilienne

Avec l’arrivée du printemps, Champ Libre en profite pour nous dévoiler leur toute nouvelle Série Voyage. Cette série a pour but de nous faire voyager un peu partout dans le monde, en nous faisant découvrir des saveurs et culture d’ailleurs, mais aussi en nous faisant sortir de notre zone de confort. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, sortir de ma zone de confort, c’est une chose que j’adore.

La toute première bière issue de cette série est la Rio de Janeiro. C’est une IPA qui nous mène en plein cœur du Brésil et qui est brassée avec du bois d’amburana, de la goyave, de la baie d’açai et du fruit de la passion. L’amburana est un bois exotique du Brésil utilisé pour l’affinage de la cachaça, un spiritueux cousin du rhum.

Stingo

Bizz, bizz, bizz!

Pour ce début de printemps, Matera nous a préparé quelque chose d’assez intéressant. Il s’agit d’un vin d’orge (90%) fermenté avec une levure d’origine norvégienne (kveik Hornindal) et assemblé a un braggot (10%) mûri 13 mois en barriques de scotch fumé. Le braggot est une boisson alcoolisée à base de miel et de malt. Un miel préparé par les petites abeilles du rucher « Les Frères Miel ».

Facteur Cosmique

Univers fantastique!

Mise en vente lors du Bottle Release de Dieu du Ciel! le 2 février dernier, pour célébrer le 11e anniversaire de la brasserie à St-Jérome, cette bière hybride est issue d’un moût de Quadrupel, croisé avec un moût de raisins Frontenac du Vignoble Rivière du Chêne, fermenté de façon spontanée et élevée en barrique de chêne. Vraiment, c’est le genre de bière qui me parle énormément et dont je ne pouvais pas passer à côté.

NEIPA 20

Printemps 2.0

Le soleil d’aujourd’hui m’a donné le goût de boire une bonne petite IPA. Cette toute dernière bière de Dieu du Ciel!, une New England IPA, brassée à l’origine pour souligner les 20 ans de la brasserie, me semble parfaite pour l’occasion.

IPA 100% Brett

Brett jusqu’au bout

Nous avons ici une IPA affinée en fût de chêne pendant quelques semaines avec des levures sauvages brettanomyces bruxellensis. Un houblonnage à froid de Mandarina Bavaria complète le tout. C’est un style de IPA auquel j’ai l’habitude de succomber.

Pilsner

Quand la soif t’appelle!

Aujourd’hui, c’est jour de fonte. Avec 10 beaux degrés et quelques belles percées de soleil, c’est une vraie journée de printemps. Rien de mieux qu’une bonne pilsner de Riverbend pour se désaltérer et commencer la fin de semaine. Deux houblons différents sont présents dans cette bière, le Saaz québécois et le Loral.

Berliner Sonne

Des gorgées de soleil

Quelle belle journée d’hiver! Il fait environ -4 degrés et les rayons du soleil nous apportent un peu de chaleur. Un peu plus et on se croirait en plein printemps. Je m’installe sur le bord de la fenêtre et je ferme les yeux. Le soleil sur ma peau, je prend une gorgée. Pendant un moment, j’ai l’impression de plonger en plein milieu de l’été. Cette Berliner Weisse sans alcool signé Le Bockale est parfaite pour se beau samedi ensoleillé.

Saison Rayée

Soleil norcture

On se rapproche de Noël, le moment me semble parfait pour enfin déguster cette saison du Castor. Brassée avec une levure de type saison, cette bière est un assemblage de saison affinée entre 8 et 12 mois en fûts de vin avec des bactéries lactiques acidifiantes. Comme vous pouvez le constater, son nom m’a inspiré et m’a donné envie de sortir mes cannes de Noël également rayées.

L’Porter Broulotte

L’Porter de mes rêves

L’Porter Broulotte est magnifique collaboration entre les excellentes microbrasseries À La Fût et Sutton Brouërie. Il s’agit d’un assemblage de L’Porter Western vieilli en fût de chêne 5 mois, avec trois souches de levures Brettanomyces et 14 mois avec la saison Broulotte, une saison houblonnée à crû mise en barrique et vieillie 5 mois. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre, mais ça risque d’être délicieux.

Ginnungagap

Un gouffre sans fond

La 5e bière du Bottle Release que je vous présente est la Ginnungaga. Elle est le résultat d’une belle collaboration entre Albion et Dunham. Il s’agit d’une pale ale anglaise 100% brett assemblée à de l’Arctic Ale (old burton ale barriquée). En cette journée grise d’automne, elle me semble un choix très approprié. Je sens qu’elle risque de bien me plaire.

Viti Vini Vici no.4

Un nectar divin

Comme 4e bière, je vous présente la 4e versions de la Viti Vini Vici. Dans ce 4e opus, nous avons une co-fermentation de bière blonde d’orge, d’avoine, de seigle et de blé, avec du moût de chardonnay de la péninsule du Niagara. Le tout est ensuite élevé en barriques pendant 9 mois. Contrairement au 5 autres bières du prochaine Bottle Release, celle-ci n’est pas le fruit d’une collaboration. En ce froid dimanche d’octobre, où les premiers flocons, discrètement se laissent découvrir, cette bière au nom latin me semble parfaitement bien approprié.

No Gogosse

Sans artifice…

Comme troisième bière du Bottle Release de Dunham, j’ai opté pour la fameuse collaboration avec Auval. Il s’agit d’un assemblage de foudres et de barriques de bières sauvages de fermentation mixte élevées en fûts. Cette collabo entre deux brasseries exceptionnelles, ce veut un hommage à leur passion commune pour les élégantes saisons, sans artifices. Ça ne devrait pas être trop mauvais.

Les 4 Saison Rustique

La Saison est un style dans lequel la Brasserie Dunham excelle depuis toujours. La Saison Rustique est certainement un de leur grand classique. Dernièrement, nous avons eu droit au retour de la version Drei de même qu’à deux nouvelles versions, la Lochristi et la Beersel. Elles sont venues s’ajouter à la version Classique qui existe depuis plusieurs années.

Je me suis amusé dernièrement à comparer ces quatre versions. Chacune d’elle possède une magnifique étiquette qui semble s’inspirer d’une saison différente. Alors les voici en ordre, en commençant par l’hiver.

Double IPA Brut Ale

Brutalement délicieuse!

Pour dire au revoir à l’été et bonjour au printemps, j’ai choisi cette nouvelle bière de la Microbrasserie Charlevoix, la Double IPA Brut Ale. Cette bière se veut un clin d’œil à la vague Brut IPA qui à récemment envahi la côte Ouest américaine. Sans aucun sucres résiduels, elle offre également une forte dose de CO2. Plusieurs types de houblons sont utilisés dans cette bière, comme l’Elixir, le Mandarina bavaria et l’Ekuanot. Elle se différencie des autres Brut IPA que j’ai eu la chance de déguster par son taux d’alcool supérieur.

Brett Never Sleeps

Plaisir à l’état brut!

Je vous avais parlé dernièrement des IPA Brut, un nouveau style tendance au niveau des IPA. Nous avons droit cette fois-ci à une IPA Brut conçu avec des levures brettanomyces brassée par Sutton Brouërie en compagnie de Noah Forrest du blogue Beerism. Impossible pour moi de passer à côté de cette bouteille. Ce sera également un deuxième essai pour ma part, de ce style qui va à l’opposé des NEIPA et Milkshake IPA de ce monde.

Cuvée Reserve 2017

Complexe et unique!

Belle journée chaude aujourd’hui. Rien de mieux que de combattre le feu par le feu. J’ai envie de me gâter un peu en ouvrant cette bière forte au profile unique que je me suis procuré lors de mes vacances en Ontario.

IPA Cuvée Extra-Brut

C’est le début d’un temps nouveau

Après les fameuses NEIPA et les Milkshakes IPA qui ont connu une grande popularité, un nouveau type de IPA, les Brut IPA, commence à faire leur entrée dans la belle province. C’est un style originaire de la californie qui est à l’opposé des deux styles mentionnés précédemment et qui va chercher le côté extra sec, un peu comme dans le champagne. Il se caractérise par l’absence de sucres résiduels, des bulles fine et nette et son côté très pétillant. Possédant peu d’amertume, il laisse les houblons apporter librement leur profile aromatique.

Saison Brett

Moment parfait!

Ce soir, c’est particulièrement chaud et humide. Tout es calme et nuageux. Ça sent la pluie. Mon choix se porte instinctivement vers cette Saison Brett de Riverbend. Il s’agit d’une bière forte en alcool avec ses 8% et qui devrait apporter un niveau de complexité assez intéressant, grâce à ses levures sauvages.

Petite Fleur

Tomber dans les fleurs

Cette Petite Fleur est une Saison fermière, lancées en juillet dernier, lors d’un petit Bottle Release. Elle est brassée avec des fleurs des champs récoltées tout juste derrière la brasserie. En plus d’une levures fermière, nous y retrouvons également de l’orge, du blé ainsi que les houblons Chinook et Mittelfruh. Oh que ça sent la bière d’été ça!

Tête-à-tête Azacca

Que nous deux!

La jeune Microbrasserie Azimut nous offre depuis quelques semaine une toute nouvelle bière. Il s’agit de la Tête-à-tête Azacca, une pale ale monohoublon qui met en vedette, le houblon Azacca. C’est un houblon que je connais très peu, mais se sera sans aucun doute l’occasion idéale se soir, de faire sa connaissance et de découvrir toutes les facettes de sa personnalité.

Assemblage #1

L’union fait la force!

Fait inusité, nous avons de la pluie ce soir, beaucoup de pluie même. Le tout, s’accompagne d’une bonne chaleur et de beaucoup d’humidité. Mon choix ce porte donc sur une bière plus forte en alcool. Il s’agit d’un assemblage de Riverbend qui nous présente une nouvelle facette de leur triple belge fermentée en foudre de chêne. Une partie de cet assemblage est élevée en fûts de Calvados, alors qu’une autre part est houblonnée et fraîche. De la berliner weisse, s’ajoute à tout ça pour produire quelque chose de complexe.

Tejo

Explosion de saveurs!

Une autre belle et chaude journée aujourd’hui, décidément, dame nature nous gâte cet été. J’en profite pour ouvrir cette nouveauté de Dunham, une saison acidulée infusée à froid avec du café de la Colombie et brassée en collaboration avec STRUCTURE torréfacteurs. Le Tejo, est un sport de traditionnel de la Colombie, où l’on doit lancer une rondelle qui produit une petite explosion au moment de l’impact. Ça risque d’être fort intéressant cette bière…

Imperial Brett Stout

Stout and confort

Pas facile cet hiver qui s’étire. Heureusement, j’ai encore quelques bières pour me tenir au chaud. Pour se faire, rien de mieux qu’un bon stout impérial. Voici donc une autre petite nouveauté de Sutton Brouërie, un stout impérial avec des Brett. L’an dernier je suis tomber en amour avec leur fameux Porter Iroquois. La dégustation s’annonce des plus intéressante.

Islay

Le chaînons manquant

Ce soir je me gâte avec cette nouvelle bière de la Microbrasserie Le Castor. Elle s’inspire des bières belge très forte provenant des monastères. Brassée avec du malt d’orge et du blé, elle est d’abord fermentée avec des levures belge, elle est ensuite vieillie un an dans des barils de whisky écossais d’Islay, avec des levures brettanomyces. Islay est une région écossaise reconnue pour ses savoureux whisky au dominance de tourbe et de fumée, comme les Laphroaig, les Ardberg et bien sur, les Lagavulin.

Sept Carrée

Se tourner la langue sept fois…

Le 21 octobre dernier, Maltstrom célébrait son premier anniversaire en grand avec un bottle release. La Sept Carrée était une des vedettes de cette journée. Il s’agit d’une Farmhouse IPA Brett, affinée en fût de chêne français pendant 7 mois avec des levures sauvages brettanomyces et un dry hop en finale avec les houblons australiens Rakau et Enigma. Dès que j’ai vue cette bière, je mourrais d’envie d’y tremper mes lèvres. Alors, ce soir, je ne vais pas tourner les coins ronds pour vous en parlez.

Infinity Mirror

Un plaisir infini!

Je suis tombé sur cette magnifique bouteille de Halcyon Barrel House, une microbrasserie dont je n’avais jamais entendu parlé et qui se spécialise dans les bières sûres et sauvages vieillies en barrique. Il s’agit en fait d’un des brasseurs de Beau’s qui créer sa propre microbrasserie et qui à choisi de demeurer la famille de Beau’s. Je suis vraiment intrigué par cette belle bouteille, le nom, le look et en plus le style m’intéresse grandement, une Brett IPA.