Balade en Radeau – Janvier

Balade en Radeau – Janvier
Lagabière Brasserie Artisanale
Stout impérial cacao & café
9% alc/vol

Ode à l’hiver

La Balade en Radeau se poursuit en janvier et Lagabière nous emmène naviguer cette fois sur un océan noir et puissant. Il s’agit d’un gros stout impérial cacao et café. Tout se qu’il faut pour se garder bien au chaud pendant ce mois de grand froid.

Une beau collet de mousse moka et d’apparence crémeuse vient recouvrir ce liquide des plus obscure.

En bouche, on retrouve une texture crémeuse qui s’accompagne d’une faible effervescence. C’est doux, réconfortant et vraiment très agréable comme feeling.

Au niveau des saveurs, c’est un plongeon dans le chocolat au lait et des grains de café corsé et relativement amer. C’est un café bien crémeux et assez bien balancé, même si le sucre semble prendre le dessus.

Des notes fruitées se laissent découvrir dans la finale. Une sorte de mélange de petits fruits rouges comme la fraise et de fruits secs comme le pruneau et le raisin. Le tout se termine sur une texture un peu granuleuse qui rappel les truffes et une touche d’alcool qui s’exprime en crescendo à mesure que le précieux liquide se réchauffe.

On se retrouve, malgré l’intensité des saveurs et un taux d’alcool assez fort, avec une bière qui se boit avec facilité. C’est un océan noir remplie de douceur et parsemé de puissants icebergs, un excellent dessert hivernal qui pourrait être tout aussi parfait pour une collation d’après-midi. En plein ce qu’il nous faut pour ce garder au chaud cet hiver.

8/10

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s