Val de Riz Val de Rat

Val de Riz Val de Rat
Collaboration Brasserie Auval et Le Cheval Blanc
Session rustique barrique
4.6% alc/vol

Le cœur joyeux

Nous avons pour commencer quelque chose d’assez rare, une collaboration de la fameuse Brasserie Auval et en plus, avec une des plus ancienne microbrasserie du Québec, Le Cheval Blanc. Il s’agit d’une session rustique brassée avec du riz, de l’orge et du blé cru. Le tout est ensuite vieillie en barrique avec des levures sauvages Gaspésiennes, pour ensuite être refermentée en bouteille. 

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est le genre de produit qui me parle beaucoup. C’est le genre de truc qui me créer une sorte de besoin essentiel. La bonne nouvelle pour les gens de Montréal, pas besoin de rouler 1200km pour y goûter. Cette bière est uniquement disponible au Cheval Blanc. Dépêchez-vous, il reste seulement une centaine de bouteille.

Visuellement, elle se présente sous une robe voilée jaune soleil. Une mousse blanche, timide, délicate, mais festive qui surmonte le précieux liquide.

En bouche, c’est un coup de foudre instantané. Il se passe beaucoup de chose sur mes papilles. C’est assez effervescent, un peu surette, un peu fruité, assez funky et surtout très sec. 

Au niveau des fruits, nous sommes principalement dans les fruits du verger. Des fruits un peu surette qui ne sont pas encore assez mure, comme la prune et la pêche qui s’accompagnent de notes de pomme et de poire. 

Dans un deuxième temps, nous retrouvons les levures sauvages qui s’expriment pleinement. Elles nous offre de belles saveurs rustiques. Elles nous dirigent vers le cuire, le foin, la terre, la campagne, les fleurs et le bois. Les saveurs boisées, gracieuseté du passage en barrique sont bien présente. C’est sublime et absolument délicieux!

Nous n’avons rien de trop intense, le tout demeure léger et l’équilibre règne entre le sucré, l’amertume et les saveurs plus surettes. C’est un vrai délice qui se boit avec beaucoup de facilité, mais qui se déguste tout de même en douceur à cause de sa grande complexité. 

C’est une bière trop parfaite après une belle journée sous le soleil à pédaler. Y a pas de meilleure façon de débuter un week-end. C’est une merveilleuse bière de soif et d’été. Sa complexité fait en sorte qu’elle peut parfaitement convenir à toutes les saisons et toutes les occasions. Une bière qui pourrait facilement séduire un amateur de vin ou encore une personne qui n’aime pas la bière. C’est une bière qui nous donne envie de fêter et d’entonner la chanson qu’elle intitule.

Son aspect évolutif fait en sorte qu’elle pourrait également bien supporter le passage du temps. J’aimerais bien en avoir une caisse de 24 que je pourrais étirer sur quelques années. Bravo à Auval, mais surtout au Cheval Blanc qui semble se lancer sur une nouvelle avenue. Le tout me semble très prometteur. J’espère que vous allez poursuivre dans cette direction. 

Chapeau!

9/10

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s