Spontanée Cassis

Spontanément, à la folie

La canicule hâtive s’installe et je ne vais surtout pas m’en plaindre. La piscine est partie, le moment est idéal pour ouvrir cette bière d’exception de la microbrasserie gaspésienne Pit Caribou. Il s’agit d’un assemblage de bières pâles issues d’une fermentation spontanée affinée entre un et deux ans en barriques et ayant macéré 2 mois sur des baies de cassis.

Spontanée Amélanche

Je capote ma vie 😍

Incroyable journée aujourd’hui, chaleur et soleil sont au rendez-vous, mais le tout demeure très agréable. Pour l’apéro, j’ouvre spontanément cette Spontanée Amélanche de Pit Caribou, un assemblage de bières pâles issues d’une fermentation spontanée affinées entre un et deux ans en barriques et ayant séjournée trois mois sur de l’amélanche de Saint-Maxime-du-Mont-Louis.

La Poney Express

L’union fait la force

Après la tempête, le froid commence progressivement à s’installer en ce dimanche de janvier. Je m’offre La Poney Express, une belle collaboration à distance, comme la situation actuelle l’exige, entre la Microbrasserie À la Fût et la Microbrasserie Le Castor.

Ayant reçu deux bières du chai de la Microbrasserie À la Fût, leur fameuse Cuvée Western Spontanée et une grisette aux prunes jaunes. La Microbrasserie Le Castor les a ensuite assemblées avec une de leur bière sauvage à la poire, la Pyriforme. Le ratio de cet assemblage est de 50% Pyriforme, 25% Cuvée Western et 25% grisette prune jaune.

Cuvée des Étoiles

Une grande étoile

Avec la saison des Perséides qui battait son plein la semaine dernière, j’ai repensé à cette bouteille que je laissais volontairement dormir depuis plusieurs mois, la « Cuvée des Étoiles ». Il s’agit d’un assemblage collaboratif absolument unique entre deux microbrasseries que j’adore. Il se compose des deux premières bières de fermentation spontanées brassées au Québec, soit la Perséides de Pit Caribou et la Cuvée Western Spontanée de À la Fût, ainsi que d’autres moûts jeunes (non spontanés) barriqués de 7 à 12 mois.

Niagara sur St-Tite

Wild Wild West

Nous sommes vendredi, le fin de semaine commence et je profite de cette 4e et dernière journée de canicule avec cette belle collaboration de la Microbrasserie À la Fût et la brasserie ontarienne The Exchange Brewery. La « Niagara sur St-Tite » est issue d’une fermentation sauvage à partir de moût inoculé à St-Tite pouvant rappeler le Lambic et de levures maison issues de différentes fermentation spontanée du Niagara. Le tout a ensuite dormi 16 mois dans des barriques.

EON

Bonne à croquer

Le soleil est toujours présent, ça donne envie de quelque chose de léger. Mon choix ce porte sur une belle collaboration avec la cidrerie “Revel ciders” de Guelph, en Ontario. Cette bière est le résultat d’une co-fermentation d’une base de saison avec du moût et des peaux de pommes d’Ontario (Hyslop et Cortes Jersey) en laissant les levures sauvages présentes réaliser la fermentation, puis passé cette bière en barriques pour une période de 1 an.

Facteur Cosmique

Univers fantastique!

Mise en vente lors du Bottle Release de Dieu du Ciel! le 2 février dernier, pour célébrer le 11e anniversaire de la brasserie à St-Jérome, cette bière hybride est issue d’un moût de Quadrupel, croisé avec un moût de raisins Frontenac du Vignoble Rivière du Chêne, fermenté de façon spontanée et élevée en barrique de chêne. Vraiment, c’est le genre de bière qui me parle énormément et dont je ne pouvais pas passer à côté.

Essai No.1563

Moment parfait!

L’Essai No.1563 est une des dernières créations de Pit Caribou. Il s’agit d’un assemblage réalisé à partir d’une bière sure vieillie en barrique de whiskey et de pinot noir avec une barrique de bière de fermentation spontanée (Perséides). La levure Brett lambicus et la bactérie lactique Pediococcus sont utilisées dans cette bière, de même que du houblon surrané. Ça promet!

Microbrasserie et Pub Pit Caribou

Un incontournable!

Nous sommes le vendredi après-midi, une journée que j’attendais avec beaucoup d’impatience. C’est aujourd’hui que nous allons à la Microbrasserie Pit Caribou. Francis Joncas, nous y attend pour une petite visite. Ça risque d’être plus qu’intéressant.