Isseki Nichõ – Régulière vs Pinot Noir

Isseki Nichõ – Régulière vs Pinot Noir
Dieu du Ciel!
Saison noire impériale
9.5% alc/vol

Le jeux des comparaisons

Pour célébrer la St-Patrick, je m’offre une comparaison de la Isseki Nichõ, une excellente saison noire impériale de Dieu du Ciel. Les dates sont similaires, mais une des deux bouteilles a été vieillie en barrique de Pinot noir. L’objectif de la dégustation, est de faire ressortir les caractéristiques de chacune.

Commençons avec la version régulière, je ne sais pas si c’est juste moi, mais chaque fois que j’ouvre une Isseki, je capote. À chaque fois, elle me semble meilleure que la précédente, tellement que j’ai l’impression qu’elle est rendu ma bière favorite de Dieu du Ciel! Son amertume est puissante. Elle me fait beaucoup penser à l’amertume qu’apporte le chocolat noir. Le café est également omniprésent, corsé et bien torréfié. Il s’accompagne de céréales et de grains grillés qui me rappel le pain noir pumpernickel. Je crois que c’est une bière qui pourrait bien se prendre au petit déjeuner.

Elle nous apporte ensuite des saveurs plus douces et sucrées comme le caramel ainsi qu’une légère touche de vanille et d’anis. Une petite caresse rafraîchissante auquel s’ajoute une surprenante acidité et un petit côté surette. La finale est longue et exquise avec ses notes épicées, poivrées, boisées, hebacées et sèches. Vraiment, c’est une bière unique, qui ne manque pas de personnalité, d’intensité et de complexité. Je l’adore! Une bière bonne en toute occasion et en toute saison, matin, midi et soir!

——–

La version Pinot noir maintenant!

Pour cette version, je vais entrer un peu moins dans les détails, car à la base, tout ce qui s’applique à la version régulière s’applique aussi pour cette version.  L’amertume me semble plus douce et plus en équilibre avec les saveurs sucrées. Les saveurs acides et surette sont un peu plus présentes. Les saveurs du raisin et du vin se font bien sentir et viennent bonifier grandement cette bière apportant des saveur plus tanniques. Elle me semble plus équilibré et beaucoup plus complexe. Le boisé ressort de façon surprenante en final. On se rapproche vraiment beaucoup du vin rouge. C’est aussi beaucoup plus sec, même si au niveau de la texture, ça me semble plus soyeux. Elle se boit d’ailleurs un peu comme un vin rouge et fait moins dessert que la version régulière. Elle pourrait même très bien accompagner un repas ou une assiette de fromage.

Vraiment, elle est unique, elle nous mène dans une toute nouvelle dimension. Je ne vois pas à quel autre bière elle pourrait se comparer. La seule comparaison possible, je crois que c’est avec elle même. C’est une expérience que je vous encourage de faire, déguster une version normale et vieillie en barrique d’une même bière. C’est surprenant de réaliser à quel point ça peu être différent et de remarquer à quel point le vieillissement peu bonifier une bière. Cette version pinot noir est vraiment exceptionnel et chaque année, y replonger est un immense plaisir.

Bonne St-Patrick!

Advertisements

One Comment Add yours

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s