Stout impériale russe tequila (5/6)

Stout impériale russe tequila
Brasserie Dunham
Stout impériale russe
11.5% alc/vol
75 IBU

L’antipode du shooter!

Voici une 5e bière issue du 6-pack de stout impériale russe du dernier Bottles Release de Dunham. Dans cette version, la bière a été élevée 6 mois en fût de tequila.

Contrairement au shooter de tequila, pas besoin d’artifice, pas besoin de citron et de sel. Il ne faut pas non plus caler notre verre le plus vite possible, mais au contraire, le moins vite possible. La tequila est un alcool fort que j’adore, car il possède une signature bien particulière, principalement dans ses versions élevées en fûts de chêne.

Comme les autres versions, elle est d’un noir absolu. Une jolie mousse moka la recouvre. Elle finit par ne former qu’un cercle, mais il est large et glisse le long du verre après chaque gorgées. Bien entendu, pour bien déguster cette bière, il faut s’assurer qu’elle n’est pas trop froide et qu’elle se situe entre 10-14 degrés.

En bouche, c’est sucré, un peu plus que ce à quoi je m’attendais. Des saveurs de caramel, vanille et chocolat s’expriment dans un premier temps. On se sent vraiment tout proche d’un bon dessert très cochon, mais rapidement, l’effet tequila entre en jeu. Une amertume s’installe peu a peu. Le café est présent, mais c’est aussi très herbacées, boisées, ainsi que le feeling fuzzy de la tequila. Je ne sais pas trop comment décrire ce feeling, mais c’est une sorte d’engourdissement, le même feeling qu’il nous reste en bouche après avoir bu de la tequila.

On s’éloigne du dessert pour se rapprocher du digestif. C’est vraiment complexe, une sorte de voyage qu’on effectue gorgé après gorgé. L’équilibre entre le sucré et l’amertume est une des grandes forces de cette bière.

La finale est longue, bien longue, une sorte de marathon de plaisir. Son taux d’alcool qui frôle les 12% ajoute au plaisir. Non seulement la chaleur vient de la température ambiante, mais elle vient aussi de l’intérieur. Y a juste la tête qui demeure bien au frais devant ce liquide des plus inspirant. Elle me rappel leur fameuse Black IPA impériale vieillie en fût de tequila, une bière qui m’avait vivement impressionné.

Le temps passe, ca même après une heure, il m’en reste encore beaucoup dans mon verre. Pour certaines bières c’est mauvais signe, mais ici c’est très positif. Mon plaisir pourra s’étirer encore sur plusieurs minutes.

Oui vraiment ce 6-pack valait vraiment le coup. Un voyage que j’ai entrepris tout doucement en mai dernier et qui approche malheureusement de sa conclusion. L’aventure, ce terminera avec la fameuse version Tokaji!

9.5/10

Stout impériale russe cacao vanille (1/6)
Stout impériale russe café Détour Colombie (2/6)
Stout impériale russe café Détour Costa Rica (3/6)
Stout impériale russe piment (4/6)
Stout impériale russe Tokaji (6/6)

 

4 Comments Add yours

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s