Porter Baltique – Cognac

Porter Baltique – Cognac
Les Trois Mousquetaires
Assemblage
10.5% alc/vol
30 IBU

Si vous payez éééééééé!

Elle se faisait attendre! Ça faisait un certain temps qu’on attendait une nouvelle version de cette fameuse série « Barils d’exception ». Cette dernière version est un assemblage de Porter Baltique et de Weizenbock élevées 9 mois en fûts de cognac. Plume serait sûrement ravi d’essayer ça!

Elle se dévoile sous une robe noire des plus obscure. Son collet, dense et de couleur beige est délicat et recule rapidement pour ne laisser qu’un mince halo de lumière qui rappel une éclipse solaire.

En bouche, c’est peu pétillant, mais très liquoreux. Au niveau ses saveur, c’est assez sucré. Clairement, nous sommes dans le dessert, je dirais même une sorte de gros dessert décadent. Ça débute avec de riches saveurs de chocolat. La forte présence de sucre me fait d’abord penser au chocolat au lait, mais nous avons plutôt la complexité des saveurs du chocolat noir auquel s’ajoute une bonne dose de sucre. Nous avons par la suite une présence de raisin sec et de pruneau. Nous avons aussi des notes de bananes qui me font littéralement plonger dans une fondu au chocolat. Rien de mieux qu’une petite banane trempée dans le chocolat. Menoum!

Mais c’est loin d’être fini! Imaginez qu’on ajoute une petite dose de cognac dans ce fameux dessert question d’ajouter un peu de chaleur, mais surtout des saveurs plus complexe, moins de sucre et une texture bien liquoreuse. Là, c’est vraiment très décadent. Un vrai dessert pour adulte. C’est rond et très bon! Plus elle gagne en chaleur et plus le cognac s’affirme. Sa chaleur et sa complexité nous envahit. Le tout se termine sur des notes plus sèches et boisées. Nous avons également quelques notes d’épices: muscades, vanille, anis et cannelle. Wow!

Je suis ben ouvert à vos commentaires, mais pour moi, c’est vraiment une bière d’exception. Si on pense à une bière dessert, difficile de faire mieux. Personnellement, je suis un peu moins attiré par des bières aussi sucrées. J’aurais préféré un meilleur équilibre entre le sucré et l’amertume, mais ça termine quand même merveilleusement bien une belle journée d’été. 

L’amateur de cognac devrait être bien servi, mais peu importe la version d’exception, ça demeure toujours un immanquable. Celle-ci est un peu moins dans ma palette, mais demeure tout de même une bière exceptionnelle, parfaite pour le partage. Les versions précédentes, Islay, Speyside, Déjeuner impérial et Bourbon, prune pêche et Brett étaient plus dans mes cordes. J’aimerais bien un jour, voir une version porto ou tequila. Surtout la tequila… 

Maybe one day!

Je m’en garde un petit fond, pour y ajouter une boule de crème glacée à la vanille…

8.5/10

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s