Sabro Rouge

Délicieuse rouge

Ça fait un certain temps qu’on avait eu une journée aussi belle et chaude. Je profite donc de cette belle journée de congé pour ouvrir c’est « Sabro Rouge » de la microbrasserie sans gluten, Glutenberg. Cette bière brassée avec des levures Saison et des levures sauvages Brettanomyces, a subit un affinage de 12 mois dans des fûts de chêne ayant précédemment contenu du vin blanc. Le houblon Lemondrop a été utilisé au brassage alors que le Sabro a été effectué à froid.

Wild Sour Lager – Assemblage no 2

Quand le soleil est là

Enfin, un peu de soleil et un minimum de chaleur. J’ai comme tellement de bières en stock qui n’attendaient qu’une belle journée comme aujourd’hui pour se faire décapsuler. Je me lance avec la « Wild Sour Lager – Assemblage no 2 », une collaboration festive entre les Microbrasseries Maltstrom et À la Fût. Il s’agit d’un assemblage funky de Rouge de Mékinac et de IXPL Brett vieillie un an en fût de chêne français.

Grote Slechte Bruin

Le printemps qui s’installe

Soudainement, j’ai presque l’impression d’être en été. Il fait beau, c’est la première journée où je peux sortir dehors en t-Shirt et profiter du soleil. On a pris une longue marche et maintenant, c’est le moment de se gâter. Ça fait tellement longtemps que j’attends ce moment. Ça fait tellement du bien sortir et prendre l’air.

Pour m’accompagner dans ce moment parfait, j’ai ouvert la « Grote Slechte Bruin » de Dunham. Il s’agit d’une Oud Bruin, un style méconnu et mal-aimé, mais que j’aime bien personnellement. Cette brune des Flandres a patiemment été élevé en Foudres de chêne de 100HL. pendant 18 mois.

Porter Mélilot

Lundi réconfort

Première journée de la semaine, le lundi est souvent reconnu comme étant la journée la plus difficile de la semaine. Nous avons eu droit aujourd’hui à une autre belle bordée de neige. Donc pour commencer ma semaine Brasserie La Ferme, je choisi une bière qui devrait m’apporter un peu de réconfort et mon choix se porte sur le « Porter Mélilot ». Il s’agit d’un Porter agrémentée d’une infusion de mélilot; une plante dont je n’avais jamais entendu parler auparavant. Elle pousse un peu partout au Québec et son parfum évoque la vanille et des notes rustiques de foin.

Stout Impériale au Café La Muerte

Réveiller les morts

Pour souligner les 6 ans d’Espace Houblon, ce Stout Impérial uni les forces de Simple Malt à celle du Torréfacteur Newland, pour nous offrir une bière au café. Plus de 140 livres de café La Muerte (un café ayant 200 % plus de caféine qu’un café régulier) sont utilisés pour brasser cette bière affinée en barrique de Rye, Bourbon et Brandy. Elle me semble toute à fait parfaite pour starter ce dernier jour de novembre, froid et ensoleillé.

Porter Baltique Bourbon

Dessert Impérial

Mon premier choix, pour ce joli trio, se porte instinctivement vers la Porter Baltique Bourbon. Légèrement plus faible en alcool, cette lager noire affinée en barriques de Bourbon, devrait également être un peu moins amère que les autres avec ses 30 IBU.

Rodenbach Classic

Un vendredi Classic

C’est le début du week-end, une journée grise, froide et venteuse. J’aurais bien aimé me retrouver en pleine canicule pour ouvrir cette « Rodenbach Classic », mais je suis trop curieux pour attendre tout ce temps. Depuis presque 200 ans, Brouwerij Rodenbach, située en Belgique, brasse exclusivement des Belgian Sour Ale qui sont mûrit dans des foudres de chêne centenaires pendant au moins 2 ans. Cette « Rodenbach Classic » se compose d’un mélange de 75% de jeune bière et de 25% de bière mature.

Stout Impérial Bourbon

Quelque chose d’inattendu

Première journée du beau et long week-end de la Saint-Jean. J’en ai profiter pour re-peindre mon patio. Je pense avoir mérité une petite gâterie après tout ce travail. Mon choix se porte sur le « Stout Impérial Bourbon » de Bièrerie Shelton. Il s’agit de la 2e version de leur fameux Stout Impérial. La première version ayant été affinée en barriques de scotch, alors que celle-ci a séjourné 6 mois dans des barriques ayant précédemment contenu du bourbon. Je conserve cette cannette précieusement depuis environ 4 mois, dans l’attente d’une belle journée comme aujourd’hui.

Symbiose No.15

Moment parfait

Quel merveilleuse journée de printemps! Comme ça fait du bien de sentir ce beau soleil sur ma peau. J’attendais impatiemment une journée comme ça pour ouvrir ma Symbiose No.15 de Dieu du Ciel. C’est une bouteille qui a été mise en vente lors de l’anniversaire de Dieu du Ciel de St-Jérôme en février dernier. Il s’agit d’un assemblage entre une bière de style belge barriquée et une bière acidulée aux cerises. Rien de mieux pour célébrer cette belle journée et clôturer ce long week-end de Pâques.

Facteur Cosmique

Univers fantastique!

Mise en vente lors du Bottle Release de Dieu du Ciel! le 2 février dernier, pour célébrer le 11e anniversaire de la brasserie à St-Jérome, cette bière hybride est issue d’un moût de Quadrupel, croisé avec un moût de raisins Frontenac du Vignoble Rivière du Chêne, fermenté de façon spontanée et élevée en barrique de chêne. Vraiment, c’est le genre de bière qui me parle énormément et dont je ne pouvais pas passer à côté.

3 Minutes to Midnight – 2018

Quand la nuit tombe…

Brassée une fois par année, « 3 Minutes to Midnight » est un stout Impérial affinée dans des barriques de chêne. Dans la version 2018, des cerises, du cacao et de la vanille ont été ajoutés. Les barriques utilisées ont précédemment contenu leur légendaire bière « Bring Out Your Dead » un stout impérial affinée dans des barriques de cognac. Située à Toronto, Bellwoods est l’une des brasseries les plus réputées au pays.

30 Richer Malté

Riche et complexe

Le mois de février tire à sa fin, encore une semaine avant la fin de mon défi 28 jours. Juste avant de débuté ce mois sans alcool, j’ai eu la chance de déguster une nouvelle bière de la Brasserie Harricana, la « 30 Richer Malté ». Il s’agit d’un assemblage wild, barriqué, fumé, riche et malté brassé pour les 30 ans de Francis, leur brasseur en chef. Voici donc mes notes de dégustation.

Hiver des Corneilles

Ode à l’hiver

Enfin une première vraie tempête qui avec le froid intense nous pousse naturellement, en ce dimanche, à rester tranquille à la maison. J’adore quand même sortir pendant les grosses tempêtes pour les affronter, armé de ma pelle.

L’occasion me semble parfaite pour découvrir l’Hiver des Corneilles, un stout de blé brassé avec une bonne dose de malt fumé et qui avec ces 10%, peu être considéré comme un stout impérial. Il s’agit de ma toute première expérience avec 11 Comtés Brasserie Rurale, une jeune microbrasserie des cantons. L’expérience s’annonce des plus réconfortante.

Kriek Sour No. 2

Sublime!

Pour ma dégustation de ce soir je me gâte avec cette bière d’exception signée Central City, une brasserie qui se situe dans la région de Vancouver. J’ai eu la chance de me procurer cette bouteille sur le site de la SAQ le mois dernier. Il s’agit d’une Sour Red Ale infusée aux cerises et affinée 2 ans en barriques de chêne de Cabernet Sauvignon et de foudre de chêne français.

Polyphilia

Rouge de plaisir

C’est vendredi et je débute le week-end de belle façon avec cette Rouge des Flandres de MonsRegius bières artisanales. Affinée 15 mois dans leur chai, il faut dire que la Rouge des Flandres est un style qui demande de la patience. C’est un style complexe et peu présent dans notre paysage brassicole.

Eis Kirschen Brett

Splendide!

Une journée grise et froide, ce n’est pas une raison pour se priver de bonnes bières. Ce soir, je me gâte un peu avec cette nouveauté de Brasserie Générale provenant de son Chai. Il s’agit d’un stout à l’avoine affiné en barrique de chêne américain avec levures Brettanomyces sur une période de 6 mois. Le tout est suivi d’une fermentation additionnelle sur cerises noires et d’une cryoconcentration. Rien de mieux pour ajouter un peu de couleur, de chaleur et de saveur à la soirée.

S’toutünstout

Tout pour séduire!

Lorsque revenir du travail me prend 4h15 au lieu de 30 minutes, je crois que ma grande patience me mérite une petite récompense. Ça tombe bien, car j’avais justement ce stout impérial qui m’attendait dans le frigo. Il s’agit du premier produit en bouteille que nous offre la jeune microbrasserie Matera, après deux délicieuses bières bien houblonnées en cannette. La particularité de ce stout impérial vient de ses jeunes grains de cafés vieillis en tonneaux de bourbon américain durant plusieurs mois, puis torréfiés et qui ont ensuite été infusés à froid. Je sens que je vais bien me régaler!

96 Cherry Smoke

La cerise sur le sunday!

Ce soir, j’ouvre une bière de Brasserie Harricana qui m’intrigue beaucoup. Il s’agit d’une bière noire et fumée qui a d’abord séjournée 4 mois en fût de bourbon avec des brettanomyces avant d’être ensuite assemblée et vieillie avec cerises et griottes entière pendant 2 mois. Harricana est une microbrasserie qu’on n’entend peut-être pas suffisamment parler, mais qui produit des bières assez incroyables. Ils ne manquent pas d’audace et d’idée et je crois que cette bière en est un très bon exemple.