3 Balles 2 Prises

Compte complet

Ce soir, dans l’attente du retour imminent de nos Expos, je déguste cette belle IPA de MaBrasserie. Je replonge aussi de nouveau dans le passé, à l’époque où je jouais à la balle. On avait souvent des journées comme aujourd’hui, pluvieuse et un peu incertaine. On passait la journée à se demander si on allait pouvoir jouer le soir. La plupart du temps, ça finissait par se dégager, comme aujourd’hui, et on avait une magnifique soirée ensoleillée.

IIPA de la Sorcière – v6

La magie qui opère

Vous connaissez sans doute mon amour pour Pit Caribou et aussi pour les Bretts. Lorsque les deux se réunissent, ça donne toujours des choses assez incroyables. Les IIPA de la Sorcière de Pit Caribou en sont de bons exemples. Ce sont des bières évolutives qui me font vraiment capoter. Cette 6e version se trouve à être une double IPA assemblée à une bière ensemencée de Brettanomyces Claussenii. Le tout a ensuite subit un généreux houblonnage à froid de Citra, Simcoe et Mosaic. Vous êtes prêt pour la suite? Attaché votre tuque, ou plutôt votre casquette, nous sommes quand même en juin.

#Gatineau is Trending

Le top du top

On entend beaucoup parler de la Brasserie du Bas-Canada et ce n’est pas pour rien. Leurs fameuses IPA sont très recherchés et s’envolent comme des petits pains chauds. Une de leur toute dernière concoctions est la « #Gatineau is Trending ». Il s’agit d’une Triple IPA, qui affiche un taux d’alcool de 10%, ce qui est peu commun pour une IPA. Les houblons Galaxy, Nelson Sauvin et Citra sont utilisés dans cette version. Le tout s’annonce des plus intéressant.

Murakami

La fin des temps

De façon un peu inattendue, un peu comme les meilleures équipes de la NHL qui se font éliminer par les moins bonnes, le soleil se pointe en fin de journée. Ça me donne envie d’ouvrir une bière ultra-rafraîchissante et heureusement, je crois bien avoir ce qu’il me faut dans le frigo.

Mon choix se porte sur la petite dernière de la Brasserie Épitaphe, la Murakami. Il s’agit de leur deuxième Kveik IPA, après la Larvikite que j’avais beaucoup apprécié. Ce nouveau type de IPA se caractérise par l’utilisation d’une levure d’origine norvégienne. Cette nouvelle brasserie nous offre vraiment de beaux produits depuis son arrivée.

Paradise Point

Un goût de paradis

Quel belle journée aujourd’hui, un beau soleil, 14 degrés et une absence totale de vent. Les éoliennes en profites pour se reposer, mais de mon côté, je m’empresse d’enfiler mes shoe-claques pour enfiler quelques kilomètres.

C’est une température idéale et j’ai la récompense parfaite m’attend dans le frigo, la petite dernière de Pit Caribou, la « Paradise Point ». Il s’agit d’une NEIPA aromatisée à l’écorce d’orange et mettant en vedette les houblons Galaxy et Mandarina Bavaria.

Bank Hotel

Un investissement solide

C’est vendredi, j’en profite pour ouvrir cette nouvelle offrande de la Brasserie du Bas-Canada. il faut dire, que dans ce format géant de 950 ml, il faut bien choisir son moment. Dans cette IPA, se sont les houblons Citra et Sabro qui sont en vedette. Le Sabro est un tout nouveau houblon qui suscite beaucoup d’enthousiasme depuis le début de l’année.

Catnip

Chat-isfaction garantie!

Ce soir je suis heureux de pouvoir enfin déguster ma toute première Catnip, une IPA généreusement houblonnée de Noctem Artisans Brasseurs. Il s’agit de ma toute première bière de cette microbrasserie et la Catnip est sans aucun doute la bières à la source de sa renommée. Même si je ne suis pas un grand fan des chat, je dois avouer que la canette est absolument irrésistible. En plus, elle s’agence parfaitement avec ma salle à manger. Que demander de plus?

Larvikite

Plaisirs nordiques

Le paysage est magnifique, le temps c’est adouci et j’en profite sortir et ouvrir cette Kveik IPA de la Brasserie Épitaphe. Il s’agit pour moi d’un tout nouveau type de IPA. Elle se caractérise par l’utilisation d’une levure Norvégienne dont vous entendez sûrement beaucoup parler cette année.

Houblon Atomique

Petit moment de répit

L’année s’achève, mais nous sommes toujours dans l’attente de la neige. Le froid est pourtant bien installé. Petit moment de répit avant les party du nouvelle an. Je fais le plein de vitamine avec cette bonne Houblon Atomique, IPA américaine de la Brasserie Générale.

L’Impardonnable

Peuple à genoux!

Quel belle façon de commencer le week-end. Avec toutes les NEIPA que l’on retrouve un peu partout, on oublie à quel point une IPA américaine c’est drôlement bon. On découvre ici un délicieux mélange de fruits, comme les agrumes, la pêche et les fruits tropicaux. Le tout est suivi d’une amertume tranchante, mais oh combien jouissive.

Double Red Alert

L’alerte est lancée!

Attention, l’alerte est lancée, le mercure vient d’atteindre 36 degrés Celsius. Avec l’humidité, nous avons un ressentie de 45. C’est fou comment il fait chaud., il faut être prudent avec cette chaleur extrême. C’est une longue canicule qui risque de passer à l’histoire. Heureusement, j’ai la piscine et avec cette Double rousse de la Brasserie du Bois Blanc, je peux poursuivre dans l’intensité.

Motel Coconut

Vive les vacances!

Aujourd’hui c’est la première journée de l’été. Avec le beau soleil, l’occasion me semble parfaite pour ouvrir la Motel Coconut. Il s’agit d’une pale ale américaine houblonnée à froid à plusieurs reprises avec de l’El Dorado et de l’Azacca. De la noix de coco séchée a également été ajoutée. Ça devrait goûter l’été cette petite bière.

Farmers Reserve

Paisible et inspirante

La Farmers Reserve, est une IPA américaine d’inspiration vermontoise, elle est houblonnée à froid à trois reprise. Il s’agit de ma deuxième expérience avec cette nouvelle microbrasserie situé à Rawdon. Une des philosophie de Macallen ferme & brasserie c’est d’utiliser le plus possible les produits de leurs récoltes pour produire leurs bières. Le brassage et l’emballage a été réalisé par Lagabière.

Freya

À l’amour comme à la guerre!

La Freya est la toute première bière de la jeune Microbrasserie Azimut à se retrouver sur les tablettes. Après ça sortie à l’automne, elle est de retour se printemps pour notre plus grand plaisir. Il s’agit d’une IPA Américaine produite avec les houblons Amarillo et Simcoe. Elle me semble parfaite pour m’accompagner en ce dimanche après-midi gris et venteux.

Le Répit du Fermier

Petit moment de répit!

Situé à Rawdon, Macallen ferme & brasserie est une toute nouvelle brasserie dans le milieu. Ils utilisent le plus possible les fruits de leurs récoltes pour produire leurs bières. Le brassage et l’emballage a été réalisé par Lagabière. Donc, pour ma toute première expérience Macallen, ce soir je déguste une English Pale Ale. Une bière d’inspiration anglaise, qui devrait nous éloigner un peu des NEIPA de ce monde.

IPA Ominia

A New Hope

La semaine ce termine avec une autre journée de pluie, mais soudainement, le temps se calme. J’en profite pour sortir et m’ouvrir la IPA Omnia de MonsRegius. Elle se veut une bière très voilée et fruitée comme les IPA de la côte est, mais qui possède l’amertume vivifiante de celles de la côte ouest. Tout à coup, un orage éclate, le premier de l’année, et tout bascule vers le côté obscure.

Misère Noire

Misère que c’est bon!

Certains journées nous semblent parfois plus longue que d’autre. Rien de mieux qu’un stout impérial pour nous apporter un peu de réconfort en fin de soirée. Pour se faire, j’ai choisi la Misère Noire, un stout impérial américain de La Souche Microbrasserie. Il s’agit d’une bière saisonnière, alors profitez-en pendant qu’elle passe.

Oscar Porterson

Chassez les nuages!

C’est un week-end qui s’annonce gris, mais heureusement j’ai cette petite, non cette grosse, même très grosse, Oscar Porterson qui m’attend. Il s’agit d’un American Porter de la Brasserie du Bas-Canada. American Porter, c’est une version qui s’inspire des Porter anglais, mais qui s’en distingue par l’ajout d’une grande quantité de houblon. Avec un peu de jazz de Oscar, il ne m’en faut pas plus pour ajouter de la couleur à cet après-midi de grisaille.