Stadacona

Une forêt de saveurs

Lors mon passage sur les sommets des Morios l’été dernier, j’ai découvert le thé du Labrador. Il y en avait partout. J’en ai ramasser un peu. Ce que vous voyez sur la photo, c’est ce qu’il me reste. Depuis, cet escapade, chaque fois que je tombe sur une bière au thé du Labrador, je ressens le besoin de la découvrir. La Stadacona est une blanche belge au thé du Labrador brassé par La Souche. Faible en alcool, elle s’avère un bon choix pour déguster sous le soleil.

Montagnes Vertes

Sommet verdoyant

La température est très clémente aujourd’hui. La neige est encore omniprésente, mais bientôt le printemps sera là, ainsi que la verdure. J’ai bien hâte de m’attaquer à de nouvelles montagnes et d’en atteindre les sommets. En attendant, je m’offre cette Montagnes Vertes de MaBrasserie. Il s’agit d’une APA (American Pale Ale) qui s’inspire de celles brassées au Vermont.

Ta Pilsner

Fais-en ta pilsner!

Compte tenu de mon amour pour les bonnes pilsners, lorsque j’ai vue Ta Pilsner, cette nouveauté de Lagabière, la soif c’est rapidement emparée de moi. Je l’ai dégusté pour la toute première fois lors de notre bel été indien surprise de novembre, mais depuis elle se retrouve bien souvent dans mon frigo.

Ursidae

Ma dose de soleil

Mes vœux ont été exhaussés, enfin un peu de soleil. J’avais presque oublié son existence. Pour se faire, je débute la fin de semaine avec une bière débordante de soleil. Il s’agit de la Ursidae, une DDH DOUBLE IPA issue d’une collaboration entre Boréale et Sir John, deux microbrasserie qui se démarquent au niveau de la IPA et des bières fortement houblonnées.

Soleil Jaune

Oh, soleil, soleil

Wow quel magnifique journée de novembre. Je ne sais pas si Champ Libre avait vue venir cette été indien tardif et historique, ou bien si c’est ce Soleil Jaune qu’ils viennent tous juste de brassée qui nous apporte cette belle température, mais il fait vraiment beau. Cette NEIPA n’est ni plus ni moins une ode au houblon Amarillo qui est utilisé sans aucune parcimonie à toutes les étapes de son brassage, dont deux doses en houblonnage à cru.

Double Côtesse

Chaleur automnale

Soleil, soleil, je suis tellement en manque de soleil, c’est incroyable. Je m’ennuie surtout de sa chaleur, alors j’en profite cette après-midi avec la Double Côtesse de La Forge du Malt. Il s’agit d’une Double NEIPA qui devrait m’apporter le petit plus de chaleur que je recherche en cette fin d’octobre.

Koduõlu

Tout en douceur

Quel bel été nous avons. Le ciel est bleu et le soleil est radieux. J’en profite pour craquer cette « Koduõlu » directement à partir de la piscine. Cette bière, brassée par Vrooden en collaboration avec Les Coureurs des Boires, mais originalement par les fermiers insulaires d’Estonie, est filtrée au travers de branches de genévrier poussant sur le littoral et possède une levure boulangère typique de la région.

Double Limoiloise

Saveurs d’hiver

La semaine de relâche bat son plein. Ma dégustation d’aujourd’hui se porte sur une bière de La Souche Microbrasserie. Il s’agit de la « Double Limoiloise », une Double IPA aux baies de genièvre et romarin, deux ingrédients dont je suis très curieux de découvrir ce qu’ils peuvent apporter dans une IPA. Ça me semble assez prometteur.

Love Dust

Love is in the Air

C’est aujourd’hui, la St-Valentin et je vous propose la bière parfaite pour célébrer cette grande fête de l’amour. Il s’agit d’une collaboration entre Echo Session Ale, Broadway Microbrasserie et BAOS Podcast. Il s’agit d’une Session Kveik NEIPA, doublement dry hoppée avec le houblon Sabro. On retrouve également le houblon Galaxy, Vic Secret et Calypso. La particularité de cette bière provient des paillettes rouges avec laquelle elle a été brassée. C’est une bière qui ne devrait pas manquer d’éclats!

Turbo Max Plus

Lubrification totale

Après le pelletage de mon entrée, pendant que la neige tombe, je feel pour une petite Black IPA. Je me lance sans hésitation avec la « Turbo Max Plus » du Ras L’Bock. Il faut sire que j’adore le nom et le branding. Son passage en canette lui convient parfaitement, ça frise la perfection.

Route 138

Road trip

Longue de plus de 1400 km, la route 138 s’étend de Natashquan et nous mène jusqu’à l’état de New York. Elle passe d’ailleurs tout près de chez-moi en Montérégie, c’est une route que j’emprunte presque tous les jours. Cette Double IPA est également le nom d’un classique de la Microbrasserie des Beaux Prés.

Petit Fjörd

Accueillir l’hiver

L’hiver semble bien vouloir s’installer. Pour ce faire, rien de mieux qu’un petit brassin libre inspiré des bières fermières de Norvège, brassé avec 15% de malt fumé dans notre fumoir, infusion du moût avec branches de genévrier provenant de notre verger et fermentation en tonneaux de chêne avec kveik (Hornindal).

IIPA Sauvage

Passionnément

Il était une fois un samedi bien gris qui de manière inattendue nous dévoile soudainement un beau ciel bleu, où le soleil rugit tel un lion. C’est un scénario parfait pour déboucher cette IIPA Sauvage de Lion Bleu. Ce brassin résulte de la fusion de deux types de bière que le brasseur affectionne particulièrement, soit les bières sauvages maturées en barrique de chêne et les grosses IPA bien aromatiques. Une belle passion que je partage totalement, surtout en ce qui concerne les bières sauvages.

Conquereor

À la conquête

Avec le vent, le froid et le changement d’heure, clairement, on avance à grand pas vers l’hiver. Cette India Pale Ale de seigle, la « Conquereor », brassée avec un mélange de levures fermières norvégiennes, me semble très appropriée pour ce petit dimanche après-midi bien relaxe, parsemée de soleil et de nuages grisonnants.

Double Dose

Besoin de ma dose

Malgré la chaleur et le soleil, on dirait qu’un petit quelque chose a changé. Les nuits semblent plus fraîche et les journées semblent se réduire peu à peu. Déjà, ça sent la rentrée scolaire, voir même la fin de ce bel été. De retour de vacances, je profite un peu du beau temps après le boulot avec cette « Double Dose » de la Brasserie Dunham, une IPA doublement houblonnée avec du Citra et avec le fameux Sabro.

Gose aux Algues – Affinée en fûts de Gin St. Laurent

Gose vacances

De retour après un beau séjour de 12 jours chez nos voisins du sud, je retrouve le confort du foyer. C’est agréable de constater les changements: le houblon forme maintenant de belles cocottes, les légumes du jardin ont poussés, la pelouse me monte plus haut que les chevilles et la piscine est envahie par les algues et affiche une teinte verdâtre. J’en profite pour faire un accord parfait entre la piscine et ce beau produit de Riverbend. Il s’agit d’une Gose aux Algues – affinée en fûts de Gin St. Laurent. Ça promet!

Berliner Weisse Camerise & Herbes Boréales

Sans retenue

L’été et ses chaleurs extrêmes se poursuit. Heureusement, j’ai cette petite Berliner Weisse de Riverbend dans mon frigo. Cette version est à la camerise des Vergers Bicolores et infusé aux épices boréales par Camerises Mistouk. Le tout s’annonce comme étant très rafraîchissant.

Constantin

Toujours plus haut

Petite saucette dans la piscine en compagnie de « Constantin », une Double IPA de la Brasserie du Bas-Canada. Cette fois, se sont les houblons Galaxy, Mosaïc et Cashmere qui sont la vedette de cette version impériale. Elle fait suite à la Néron, la Caligula et la Tiberius, qui correspondent chacune à un nom d’empereur romain.