Guanabana

Ce fruit mystérieux

Nous avons eu droit encore aujourd’hui à une belle journée ensoleillée aux saveurs d’automne. Sans hésiter, je choisi cette bière de Dunham. Elle est brassée en collaboration avec leurs amis de chez Collective Arts Brewing. La « Guanabana » est une Double IPA au Guanabana, un fruit mystérieux dont je n’avais jamais entendu parler auparavant. Collective Arts, est une brasserie que je connais peu, mais dont j’ai beaucoup apprécié les quelques bières que j’ai eu la chance de déguster. Il n’en fallait pas plus pour piquer ma curiosité.

Double Dose

Besoin de ma dose

Malgré la chaleur et le soleil, on dirait qu’un petit quelque chose a changé. Les nuits semblent plus fraîche et les journées semblent se réduire peu à peu. Déjà, ça sent la rentrée scolaire, voir même la fin de ce bel été. De retour de vacances, je profite un peu du beau temps après le boulot avec cette « Double Dose » de la Brasserie Dunham, une IPA doublement houblonnée avec du Citra et avec le fameux Sabro.

Constantin

Toujours plus haut

Petite saucette dans la piscine en compagnie de « Constantin », une Double IPA de la Brasserie du Bas-Canada. Cette fois, se sont les houblons Galaxy, Mosaïc et Cashmere qui sont la vedette de cette version impériale. Elle fait suite à la Néron, la Caligula et la Tiberius, qui correspondent chacune à un nom d’empereur romain.

IIPA de la Sorcière – v6

La magie qui opère

Vous connaissez sans doute mon amour pour Pit Caribou et aussi pour les Bretts. Lorsque les deux se réunissent, ça donne toujours des choses assez incroyables. Les IIPA de la Sorcière de Pit Caribou en sont de bons exemples. Ce sont des bières évolutives qui me font vraiment capoter. Cette 6e version se trouve à être une double IPA assemblée à une bière ensemencée de Brettanomyces Claussenii. Le tout a ensuite subit un généreux houblonnage à froid de Citra, Simcoe et Mosaic. Vous êtes prêt pour la suite? Attaché votre tuque, ou plutôt votre casquette, nous sommes quand même en juin.

L’Arlequin

Enfin!

Avec 18 degrés, c’est la première journée vraiment confortable du printemps. J’en ai profiter pour enfiler mes nouveaux runnings et y aller avec une première course de l’année, un petit 8 km. Malheureusement, la piscine était encore gelée, car j’aurais bien sauté dedans à mon retour.

Heureusement, j’avais cette Arlequin de Pit Caribou qui m’attendait. Il s’agit d’une double IPA de style New England. Je n’ai jamais essayé cette bière en bouteille, mais je trouve que le nouveau format en canette convient parfaitement à ce type de bière.

Néron

Un empire fruité

Pour faire changement, il fait un froid impérial aujourd’hui. Je ne suis pas expert en histoire romaine, mais dans ma tête, l’empereur Néron jouait du violon pendant que Rome brûlait. Je ne sais pas si cette Double IPA de la Brasserie du Bas-Canada arrivera à m’apporter suffisamment de chaleur, mais je suis convaincu qu’elle saura réchauffer mon âme.

La York

La grosse pomme!

C’est vendredi, le temps est frais, mais le soleil arrive à faire quelques belles percées. L’occasion me semble parfaite pour ouvrir La York de Pit Caribou. C’est un assemblage de Farmhouse et de Session IPA vieillit en barrique de pinot et de cognac, de IIPA de la Sorcière bien fraîche et de jus de pomme maison. Les pommes ont été récoltées près de la rivière York à Gaspé, d’où son nom origine. Le tout est ensuite refermenté en bouteille avec du miel gaspésien. Ça promet!

Breaking the Waves

Grosse vague

Une soirée grise et plus fraîche, c’est parfait pour ouvrir un petit quelque chose de plus costaux. Mon choix se porte sur une bière produite à Brooklyn par Evil Twin, une Imperial India Pale Ale with Lactose ayant subit un Double Dry Hop. Ça ne devrait pas manquer de saveur, ni de chaleur.

Double IPA Bavaroise – Chardonnay

Plaisir d’été!

Le ciel se dégage, une grosse et longue canicule s’annonce à partir de demain. Le moment me semble parfait pour ouvrir cette Double IPA Bavaroise qui a profité d’un séjour de 5 mois en barriques de Chardonnay et auquel un houblonnage à froid d’Hallertau Blanc a été ajouté. Il s’agit d’une nouveauté disponible depuis quelques jours, uniquement chez Les Trois Mousquetaires à Brossard.

Double Descente

Attaches ta tuque!

Les célébrations du solstice d’été se poursuivent avec une autre bière de Boréale, la Double Descente. Il s’agit d’une Double IPA, donc un peu plus de puissance cette fois. Pas moins de 4 houblons différents sont utilisés: le Vic Secret, l’Amarillo, le Mosaic et le Columbus. Le tout avec un gros 100 IBU. Je suis prêt pour la descente!

Le « P’tit » Prince

Un délice royal

C’est la fin de semaine qui débute et j’ai choisi de me gâter avec ce nouveau produit disponible uniquement sur les tablettes des Détaillants de bières spécialisés du Québec! Il s’agit d’une Double IPA, brassée par la Microbrasserie Les Grands Bois, situé à St-Casimir. Cette bière est généreusement houblonnée avec des variétés Simcoe/Columbus/Chinook. Je sens que je vais me régaler.

Mont Wright

Délicieuse escalade!

Mon exploration des différentes bières de La Souche Microbrasserie se poursuit avec la Mont Wright. Il s’agit d’une Double IPA qui s’inspire des IPA du nord-est des États-Unis (NEIPA). Je ne l’ai pas encore mentionné, mais j’adore vraiment les étiquettes de cette microbrasserie. Elle sont magnifique et possèdent une identité propre et unique. Celle-ci est vraiment une de mes favorites.

La Canardière

Un froid de canard!

Parce qu’il fait un froid de canard dehors. Un froid polaire qui ne semble plus vouloir nous quitter. Ce soir, je m’offre La Canardière, une Double IPA de La Souche. J’ai eu la chance, au Mondial de la bière en juin dernier, de découvrir quelques bières de La Souche, une microbrasserie qui fait de très bonnes bières et qui est situé à Québec dans le quartier Limoilou. Ça m’a même donné envie d’aller faite un tour cet été. Depuis quelques mois, il est aussi possible de les retrouver en bouteille. Elles sont encore difficile à retrouver à Montréal, mais peu à peu, on commence à les voir apparaître. D’ailleurs, j’en ai reçu plusieurs en cadeau. Alors attendez-vous à en voir quelques-unes sur mon blogue dans les prochaines semaines.

Ta Plus Meilleure

La Plus Full Meilleure?

Question de savoir laquelle est vraiment la meilleure entre Ta Meilleure et Ta Plus Meilleure, j’ai décider aujourd’hui de les déguster l’une après l’autre. Pour Ta Meilleure, c’est une bière que je connaissais déjà, mais que je goûtais pour la première fois en canette et deviner quoi? Elle est encore meilleure en canette. Ça me fait vraiment penser à certaine bière vermontoise. Le genre de bière que je pourrais boire à tout les jours.

Réal Double IPA

Mon Réal!

Ce soir, je vous présente une Double IPA d’une toute nouvelle microbrasserie, Matera Brasseurs Tonneliers, qui brasse présentement chez Oslagh. C’est une microbrasserie qui devrait nous apporter plusieurs bonne bières bien houblonnées ainsi que des bières vieillies en barriques. Il s’agit de leur premier produit à voir le jour sur les tablettes. Je dois avouer que j’ai un faible pour le look de la canette, un look qui ne passe pas inaperçu.

Double IPA

Un plaisir intense!

Ce soir je m’accorde un peu de réconfort avec cette Double IPA de la Brasserie Mille Îles. Il s’agit de ma première expérience avec cette jeune microbrasserie de Terrebonne. Il s’agit d’une version offerte en quantité limitée. Je suis vraiment très curieux de la découvrir.

Double Cyclope

Sombre plaisir !

Dernièrement, un petit bottle release surprise a eu lieu à Dunham. Plusieurs bières de soif et d’été étaient disponible. Il y avait aussi la Double Cyclope, une double IPA 3 fois dry-hopped et produite avec 5 houblons différents; soit le Citra, l’Ekuanot, l’El Dorado, le Mosaic et l’Amarillo. Difficile de résister à une tel tentation.

IPA Magna

Des gorgées de soleil !

Pour ce début d’été, MonsRegius nous a préparé une IPA Double ensoleillé. Son étiquette bleu qui s’accompagne de jaune et de vert me fait penser à l’été. Difficile de résister à pareil tentation!

IIPA

Rugir de plaisir!

Nous sommes vendredi et malgré le fine pluie, le moment me semble idéale pour m’accorder une petite gâterie, question de commencer le week-end en lion. La Microbrasserie Lion Bleu nous a préparé, pour notre plus grand plaisir, une Double IPA d’inspiration Nouvelle-Angleterre. Pour ce faire, 4 houblons sont utilisé, soit le Mosaic, le Citra, l’Ekuanot et l’El Dorado. Alors, je me lance sans aucune hésitation.

Double Menton

Doublement bonne!

Une nouvelle bière de La Memphré a fait son entrée sur les tablettes, il s’agit d’une Double IPA. Son allure est fort élégante. J’avais bien hâte de l’essayer, car jusqu’à présent, dans tout ce que j’ai essayé, la qualité était vraiment au rendez-vous avec cette microbrasserie.

Double IPA Bavaroise

Lentement, mais sûrement!

Les Trois Mousquetaires nous ont préparé une belle surprise pour ce début de printemps. Il s’agit d’une double IPA brassée avec 4 houblons différents; le Huell Melon, le Polaris, le Hallertau Blanc et le Mandarina Bavaria. Cette bière est volontairement différente de leur légendaire Double IPA et devrait se retrouver sur les tablettes plus régulièrement. J’appel ça une excellente nouvelle!

Witchshark

La magie opère!

Une autre journée de vacance, alors je me gâte de nouveau, cette fois avec une délicieuse Imperial IPA de Bellwoods, une microbrasserie situé à Toronto que je me dois de visiter un jour. Son illustration me fait penser au monde d’Harry Potter. Elle me semble parfaite pour m’accompagner dans ma lecture du dernier tome de Malphas.

Assemblage #2

One love!

Une petite journée de vacances, il faut en profiter! Alors je sors un vrai classique de Dunham, ce fut pour moi le début d’une pas pire épopée (Daniel Boucher), ce fut le début d’une grande histoire d’amour avec Dunham. Cet assemblages, ainsi que le #1, m’ont vraiment ouvert à quelque chose d’autre et m’ont fait découvrir une dimension de plus à la bière. Depuis Dunham est ma référence.

Leo’s Oolong Double IPA

Oolong week-end!

Voici la toute nouvelle bière brassée exclusivement pour les membres de la DBSQ par la Brasserie Dunham. Il s’agit d’une Double IPA brassée avec des mangues, des fruits de la passion et du thé shui xian lao cong de Camelia Sinensis Maison de Thé. J’imagine que tout comme moi, lire ceci vous donne très soif!

Mes 12 IPA de 2016

En ce 12 du 12, je vous présente les 12 IPA québécoise qui ont marqué mon année 2016.

Les IPA, ou India Pale Ale, est un style qui jouit d’une grande popularité. Elles sont reconnu pour leurs intenses saveurs et ne laissent personne indifférent. Elles se caractérise souvent par une amertume forte, voir même extrême dans certains cas et aussi par des saveurs plus douces, généralement porté vers les fruits. L’aspect fraîcheur joue un grand rôle, car plus elle est fraîche, meilleure elle est. Les propriétés du houblons ayant tendance a s’évaporer avec le temps.

Double IPA

De la grosse bombe!

Fraîchement issue du bottle release des Trois Mousquetaires de vendredi dernier, cette Double IPA a été houblonnée à cru 4 fois et une impressionnante variété de houblons a été utilisés; Colombus, Chinook, Centennial, Summit, Mandarina Bavaria, Amarillo, Simcoe, Mosaïc, Meridian et finalement, l’El Dorado.

Chenal aux Corbeaux

Une meute de saveurs!

Brassées à Sorel fand’chienne! Cette Double IPA existe depuis quelques années déjà, mais sa sortie en bouteille demeure récente. Loup Rouge est une microbrasserie que je connais peu quand même, mais maintenant avec toute leur game de bouteille, il me sera plus facile de découvrir leurs produits.

IIPA de la Sorcière – v4

La magie au rendez-vous!

Pit Caribou nous présente, une nouvelle version de sa IIPA de la Sorcière pour finir ce bel été. Chaque fois c’est un petit moment que magique que je savoure avec beaucoup de plaisir. Cette version est conçue avec 5 houblons différents; Cascade, Citra, Simcoe, Chinook et Colombus. Fermentée 100% avec des Brettanomyces Claussenii, elle possède un goût évolutif. Par goût évolutif, ça veut dire qu’avec le temps elle va changer, évoluée, principalement grâce au levures Brett, qui avec le temps devrait lui un peu plus de funky et de saveurs de cuire.

IIPA de la Sorcière v3 – 3e partie (3/3)

Ma sorcière bien aimée – 3e partie

4 mois après sa sortie, voici ma 3e et dernière expérimentation de cette bière. Étant pas mal amateur de brett, j’ai conserver cette version température pièce espérant ainsi pouvoir accélérer son vieillissement.

Double Fruit Punch IPA

Petite bombe de saveurs et de puissance.

En ce début d’été, Vox Populi, nous arrive avec sa première canette que je qualifierais de très sexy. Le format est original et pratique pour une bière d’été. Facile à traîner partout et parfaite pour la plage ou les pic-nic. Un format qui convient parfaitement au produit compte tenu de sa force en alcool. Si jamais une ne suffit pas, suffit d’en ouvrir une deuxième…

IIPA de la Sorcière v3 – 2e partie (2/3)

Ma sorcière bien aimée – 2 mois plus tard

Exactement 2 mois jour pour jour après la dégustation de ma première IIPA de la Sorcière – v3, j’ouvre enfin ma deuxième bouteille pour voir son évolution et si les Brett ont faites du bon travail.

Double IPA

En attrapant les derniers rayons du soleil.

12 km de jogging, ça mérite une petite récompense. Si pour chaque bière ou consommation d’alcool, on devait courir un km, on aurait un Québec drôlement en forme. Riverbend est une nouvelle microbrasserie qui nous vient d’Alma. C’est leur 3e bières que j’essai et chaque fois, je trouve que leurs bières ont un petit côté unique. Voici mes impressions.

IIPA de la Sorcière v3 – 1ère partie (1/3)

Ma sorcière bien aimée

Hummmm ça c’est bon, vraiment très bon. Cette 3e version de cette double IPA me semble bien différente des versions précédentes, mais elle est tout aussi délicieuse.

Cette nouvelle version, plus forte en alcool, est vraiment très fruitée. Des saveurs de fruits tropicaux sont très présentes, dont la mangue et l’ananas. Un vrai régal et l’amertume n’est pas excessive, malgré ses 95 IBU.

Je me risque à une petite comparaison, la bière qui me viens en tête, si je peux la comparer à une autre, c’est l’Herbe à détourne de DDC. Probablement à cause des houblons utilisé, il faudrait que je fasse une petite recherche.

Au niveau de la texture, je la trouve légèrement résineuse, ronde et peu pétillante. Les saveurs de Brettanomyces se font discrètes, mais s’affichent surtout en finale. Une finale longue comme je les aimes, qui s’accompagne de légères saveures de cuire.

On recommande de laisser vieillir cette bière pour augmenter son côté funky… J’en ai déjà une prévu pour ça, mais je vais m’en procurer au moins une autre pour essayer différentes durées de vieillissement. Selon-vous combien de temps il faudrait la laisser vieillir pour satisfaire un amateur de Brett comme moi?

Merci Francis et Pit Caribou pour cette excellente potion magique.

9/10

(4 sucré, 4 amertume, 2 acidité, 5 arr.-goût, 4 rondeur, 2 pétillement)