Brassin Spécial No 01

Sublime!

Après une longue marche sous un fort vent mordant et glacial, un peu de chaleur et de réconfort sont de mise. Je me tourne vers ce Brassin Spécial No 01 de la Brasserie Barabas. Il s’agit d’un assemblage de bière de seigle et de porter, affiné 9 mois en fût de rye whiskey.

La Tombe

Sauver mon âme

Un peu comme un aimant, j’ai été attiré par La Tombe de la microbrasserie Le Corsaire. Lorsque j’ai vue qu’il s’agissait d’une triple belge, je m’en suis emparé à la manière d’un trésor. Il faut dire que les triples ne sont pas tellement nombreuses dans notre paysage brassicole québécois. C’est un style dans lequel j’aime bien me lancer après un bon souper.

Mackveiken Flower

Classique réinventer

Je ne sais pas si c’est la même chose pour vous, mais avec tout ce qu’il se passe dernièrement, j’ai un comme un très grand besoin de réconfort. Je crois avoir ce qu’il me faut avec cette « Mackveiken Flower ». Il s’agit de la fameuse « MacKroken Flower », une scotch ale épique, brassée avec du miel, mais cette fois, avec la fameuse levure Kveik, qui est en quelque sorte la signature de la jeune Brasserie Épitaphe.

Double Limoiloise

Saveurs d’hiver

La semaine de relâche bat son plein. Ma dégustation d’aujourd’hui se porte sur une bière de La Souche Microbrasserie. Il s’agit de la « Double Limoiloise », une Double IPA aux baies de genièvre et romarin, deux ingrédients dont je suis très curieux de découvrir ce qu’ils peuvent apporter dans une IPA. Ça me semble assez prometteur.

L’Esprit du Dragon

Chaleur et rėconfort

La tempête fait rage. Les bourrasques de vent son vraiment puissantes, mais bien au chaud à l’intérieur, j’ai la bière parfaite pour m’accompagner dans cette belle soirée. Afin de rendre hommage à une grande bière belge, la « Gulden Draak », la Microbrasserie Charlevoix nous a préparé ce brassin tout spécial: « L’Esprit du Dragon ». Cette bière extra-forte se compose de deux malts d’orge de spécialité associés au sucre candi ambré et une levure originaire de Flandre.

Brooklyn Bridge

Du jamais bu!

Dans l’attente du fameux verglas, c’est présentement le déluge. Il pleut abondamment, alors on passe une petit journée relaxe à la maison. J’en profite pour ouvrir cette Quadruple IPA brassée, pas très loin, par Kahnawake Brewing Co. On se retrouve en présence d’une bière puissante en alcool et fortement houblonné avec Idaho 7, Amarillo et Chinook.

Vieille Âme

Mon âme vagabonde

Pour souligner leur 1er anniversaire, Champ Libre nous a concocté un vin d’orge d’inspiration britannique au riche profil malté. Ils ont toutefois pris la liberté de le faire fermenté avec une levure Kveik norvégienne, puis de l’affiné en tonneaux de chêne pendant 4 mois avec une finition sur une quantité non-négligeable de prunes fraîches.

Stingo

Bizz, bizz, bizz!

Pour ce début de printemps, Matera nous a préparé quelque chose d’assez intéressant. Il s’agit d’un vin d’orge (90%) fermenté avec une levure d’origine norvégienne (kveik Hornindal) et assemblé a un braggot (10%) mûri 13 mois en barriques de scotch fumé. Le braggot est une boisson alcoolisée à base de miel et de malt. Un miel préparé par les petites abeilles du rucher « Les Frères Miel ».

Corps Mort

Dans les profondeurs…

Ce soir, je m’offre, ou plutôt, on m’a offert une bière qui est loin d’être une nouveauté, mais que je n’avais tout de même jamais essayée. J’ai souvent passé proche de m’en procurer une bouteille, mais chaque fois, j’optais pour quelque chose d’autre ou de nouveau. Il s’agit d’un vin d’orge salin brassé avec du malt fumé, ayant frayé avec le hareng de « Fumoir d’Antan ».

La Brune des Hébrides

En pleine tourbe!

Nous avons vraiment très peu de pluie depuis le début de l’été. Jamais les pelouses n’ont été aussi jaune. Voilà qu’une nouvelle canicule s’annonce. Instinctivement, ce soir, mon choix se porte sur un assemblage de Sutton Brouërie qui se compose de leur Brune Alpine et de leur Brett Barley Wine, le tout vieilli 3 mois en barrique de Scotch Laphroaig.

Zoot

Soirée jazzy…

Pour terminer la soirée, je m’offre ce nouveau produit de Benelux. Je crois qu’elle sera parfaite pour clore qui cette belle journée. Il s’agit d’une Triple fermentée avec leur levure maison et affinée quatre mois en barrique de brandy portugais.

Monsieur Augustache

Moment de zénitude

Le soleil est au rendez-vous, mais le temps demeure froid. Le printemps va finir par arriver. En attendant, je m’offre une bière réconfortante de Etoh Brasserie. Il s’agit d’une Scotch ale infusée au thé noir fumé Lapsang souchong. Comme je suis amateur de thé noir, j’ai succombé à la tentation.

Brett Barley Wine

Le calme après la tempête!

Aujourd’hui, nous avons eu droit, je l’espère, à la dernière petite tempête de l’année. Ce ne fut pas une journée facile et j’ai besoin d’un peu de réconfort. Pour cette raison, j’ai choisi un vin d’orge de Sutton Brouërie, brassé avec des levures Brett. Cette bière est une des belles nouveautés que cette microbrasserie nous a offerte la semaine dernière.

IPA au houblon P10/9

Sortir des sentiers battus (2/4)

La IPA au houblon P10/9 est la deuxième d’une série de 4 bières de la « Série expérimentale » de Riverbend qui sont conçu avec des variétés de houblons expérimentaux provenant d’Alsace. L’occasion est parfaite pour découvrir de nouveaux arômes avec des IPA avec personnalités différentes et un peu hors norme.

Vin d’orge américain

L’hiver, n’est pas fini!

Depuis plus de 2 semaines, il n’y avait plus aucune trace de neige, mais l’hiver n’avait pas dit son dernier mot. Cette tempête de fou nous force à demeurer à la maison et la neige soudainement est partout, tellement qu’on ne sait plus trop où la mettre. Après plusieurs minutes, voir des heures à pelleter, je crois qu’une petite récompense est de mise. Ce vin d’orge américain de la Microbrasserie Le Castor, situé à Rigaud, me semble parfait pour l’occasion.

Red Sashes – 2016

Retour aux sources!

Février marque le retour de la Red Sashes de Dunham. Ce millésime 2016 est annoncé comme un retour vers la version original, une version que je n’ai pu essayer, mais dont j’ai entendu beaucoup de bien. La version 2014 (Rhum), sans bulle pour pour ma part, m’avait beaucoup déçu. La version 2015 (Brett) avec une mousse généreuse, m’avait complètement séduit. J’attendais donc impatiemment son retour, curieux de découvrir quel visage elle présentera.

Rigor Mortis Abt

Je t’attendais!

Rigor Mortis (rigidité cadavérique), est un classique de Dieu du Ciel, une de leur plus ancienne bière je crois. À chaque année, comme si elle sortait du sol, elle refait surface pendant le mois de janvier. Alors c’est l’occasion d’en profiter et de faire quelques provisions, car elle saura mettre un peu de couleur et de chaleur dans votre hiver. De plus, elle possède un bon potentiel de vieillissement. Donc vous pouvez vous amusez et en mettre quelques-unes de côté pour une éventuelle dégustation verticale.

Barleywine Americain – Édition Spéciale

Les septiques seront confondus!

Pour nous aider à passer au travers de l’hiver, Les Trois Mousquetaires nous ont préparé une édition spéciale de leur Barleywine Americain. Cette version est élevée 6 à 18 mois en fûts de chêne avec Brettanomyces (des levures sauvages). Moi qui adore les Bretts, j’avais bien hâte de l’essayer. D’autant plus que j’avais adoré un autre vin d’orge l’an dernier qui avait également vieillie avec des Bretts, la Red Sashes 2015 de Dunham.